Une tribune pour les luttes

Communiqué des comités de soutien, d’usagers et de défense du réseau de santé mutualiste des BDR et du syndicat des médecins du Grand Conseil de la Mutualité

NON à la liquidation des 11 centres de Santé, de la clinique de Bonneveine, du réseau Mutualistes

Rassemblement mardi 10 Avril à 14h devant le Tribunal de Grande Instance, 6 rue Joseph Autran Marseille 6e arrdt

Article mis en ligne le mardi 10 avril 2012

La période d’observation du Grand conseil de la mutualité (GCM) a été prolongée de six mois.

http://www.lamarseillaise.fr/social...


NON A LA LIQUIDATION DES 11 CENTRES DE SANTÉ
DE LA CLINIQUE de Bonneveine
Du réseau MUTUALISTES
OUI au Droit à la santé, aux soins et à la prévention pour tous !

C’est le mardi 10 AVRIL à 14 h le Tribunal de Grande Instance de Marseille statuera sur le sort des 11 centres de santé , de la clinique de Bonneveine, des centres optiques et dentaires, de la pharmacies, des SSIAD, et HAD du réseau de santé mutualiste (Grand Conseil de la Mutualité) :

reconduction de la période d’observation ou liquidation ?

Le Samedi 31 Mars, entre 2000 et 3000 personnes au niveau départemental se sont rassemblées autour de chaque centre, de la clinique de Bonneveine, réaffirmant leur volonté, leur détermination à garder ce réseau dont la liquidation serait une catastrophe sanitaire et sociale.

Marches, commerces rideaux baissés à Port St Louis , rassemblements , chaînes humaines, tombolas, concours de dessins... à La Ciotat, Gardanne, Martigues, Port de Bouc, Miramas, Aix, Marseille (Bonneveine, Bonnefon, La Feuilleraie, Paul Paret) , les formes de la mobilisation étaient multiples ; mais communes étaient la colère, l’angoisse partagées des usagers , du personnel.

Commun, l’engagement pour défendre cette médecine sociale par les médecins, les infirmières, les secrétaires...et les usagers du réseau.

Commune la détermination des citoyens, mutualistes, militants syndicaux, associatifs, professionnels de santé, à défendre le droit à la santé, à la prévention et l’accès aux soins pour tous et dans ce cadre, le réseau de santé mutualiste.

Appel Citoyen, motion adressée au ministre de la Santé, au préfet, à l’Agence Régionale de Santé, au Fonds National Solidaire d’Action Mutualiste pour un fonds d’urgence immédiat en attendant la table ronde ont recueilli des centaines de nouvelles signatures.

L’ensemble des demandes de Fonds d’urgence et Table Ronde pour des financements pérennes recueille à ce jour plus de 37000 signatures.

Des centaines de signatures pour la carte motion adressée à la présidente du Grand Conseil de la Mutualité en lui demandant : de ne pas brader pas notre patrimoine !

Nous devons exiger ensemble des financements publics

Le 30 mars 2012, la majorité des administrateurs du GCM ont décidé de :
La fermeture des centres optiques de Salon, La Ciotat, Arles,
Et du Centre dentaire minier de Gardanne,
Ont confirmé l’intention de vendre la clinique de Bonneveine, l’activité, et les terrains,
De procéder au regroupement d’activité des centres de santé.

Ils bradent le patrimoine du GCM, ils décident, ils votent au Conseil d’Administration contre l’avis des principaux intéressés les mutualistes qui paient une cotisation, mais qui ne sont jamais consultés ! Ils décident de réduire l’offre de soins du réseau mutualiste envers leurs adhérents. Nous vous demandons de faire entendre votre « VOIX » en signant la carte pétition adressée à la Présidente du GCM. 

Est ce cela le « plan de redressement » soutenu par nos fédérations, la FNMF, la FMF :

Offrir sur un plateau d’argent les œuvres sociales du GCM au privé, à ceux qui détruisent nos centres de santé, nos mutuelles, laisser la place à la médecine libérale, aux dépassements d’honoraires, aux assurances privées ?

Nous vous rappelons que :
Les usagers, les mutualistes, les syndicats, les associations, des élus locaux, les professionnels de santé, les citoyens demandons depuis plus d’un an :
Des financements publics Une Table Ronde sous l’égide du préfet, représentant de l’État.

Toute la Mutualité doit s’engager à nos cotés et dire « non » à la marchandisation de la santé !

Les centres de santé, la clinique de Bonneveine ont un rôle important de service public, non financé comme tel :

Plus de 200 000 personnes de notre département y sont soignées, cela représente 10% de l’offre de soins ambulatoires !

1 200 personnes y travaillent dont 450 médecins généralistes et spécialistes.

Il n’y a pas de dépassements d’honoraires, une médecine pluridisciplinaire en un seul lieu, une prise en charge du tiers–payant, la proximité de ce réseau est vital pour des milliers de personnes, leurs familles dans notre département.

Nous refusons que :
La Carte Bancaire remplace la carte Vitale !
La liquidation soit organisée par les administrateurs du réseau mutualiste !

Les comités, le personnel du GCM, les syndicats du GCM, vous demandent d’être présents

Le mardi 10 Avril à 14h Tribunal de Grande Instance 6, rue Joseph Autran (Palais de justice)

Les comités de soutien, de défense, d’usagers organisent d’ores et déjà des départs en car à 13h autour des centres de santé de Miramas, la Ciotat, Martigues, Gardanne, Port-St louis, Marseille Paul Paret. Renseignement auprès de chaque centre de santé. D’ores et déjà :

La Ciotat : 13 h devant la piscine

Martigues : 13 h devant le centre
Inscription : table-ronde-mutualiste chez live.fr
Ou 06 20 48 17 57

Paul Paret : départ 13 h devant le centre
Inscriptions au 04 91 09 47 00 ou 04 91 09 47 20

Port de Bouc : départ 12 h 30 devant la mairie
Inscriptions : 04 42 06 63 42
Ou : raymondnunez chez orange.fr

Gardanne : départ 13 h 30 devant le centre

Miramas : départ 12 h 45 devant le centre

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 985