Une tribune pour les luttes

Communiqué du "Collectif"

pour la libération des 5 militants d’Action Directe

Article mis en ligne le lundi 10 mai 2004

Le 17 avril à Marseille, nous co-organisions avec Défense Active la première de la campagne internationale pour la libération des 5 militants d’Action Directe. Spéciale dédicace aux collègues du Nazslab et AC Marseille. Cette rencontre-discussion qui a rassemblé 50 personnes suivant les RG, en fait 200 personnes de tous ages sont venus écouter et dialoguer avec les anciens tels heyliette Bess et jean Halphen ou encore anne-lise, d’autres amis ont également pris la parole ont peut citer : lucio, jacques et annie , un camarade basque, yves et crazy, etc…On peut aisément l’affirmer : 200 personnes à Marseille c’est une performance surtout que ce soir là, de nombreux événements militants se passaient au même moment. Le 1er mai, nous avons organisé une nouvelle action : pose de banderoles sauvages et diff de tracts (texte de Régis et de Joëlle) sur le parcours de la manif. Le soleil aidant c’est entre 10 000 et 15 000 personnes qui ont défilés. Le début de l’action se situait en haut de la canebière, au moment où déroulions la banderole entre les 2 ’rives’, le SO CGT nous l’arrachait. A la question pourquoi ? Vous ne l’avez même pas lue ! Leur réponse pour le moins explicite a été : c’est comme ça et on a rien foutre de vos conneries ! Ah le SO cgète toujours égal à lui-même : discernement et spontanéité (voir le 1er mai à Paris) avec de fort relent de stalinisme mal digéré. Rien à foutre, on recommence derrière leur passage et ce coup-ci pas de problèmes, les manifestants regardent, se questionnent, nous aident mêmes à tenir la banderole quand le vent s’y met. Ensuite, nous déployons l’étendard sous l’arc de triomphe de la porte d’Aix où se situe la fin du parcours. Nous n’avons pas eu de problèmes avec les condés ; comme d’hab. quelques RG téléphonent le texte de la banderole et essaient de nous identifier, rien d’extraordinaire en somme. Il se trouve que des personnes, nous ont demandé le long de la manif, si l’on pouvait nous joindre afin de filer un coup de main ou de proposer des actions. C’est pour cela que nous avons créé une adresse e-mail (provisoire ?)

mads chez lavache.com

ou les personnes motivés par la solido pour les 5 d’Action Directe, peuvent envoyer un mèl, leurs contacts et leurs propositions ; etc…D’autres actions sont prévues.


Texte de la banderole

LE SILENCE TUE

ON CREVE DANS LES PRISONS FRANCAISES

LA SOLIDARITE EST NOTRE ARME

DEFENSE ACTIVE POUR ACTION DIRECTE

L’OUBLI TUE


Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 2055