Une tribune pour les luttes

Marseille - Fichons, fichons, effrayons, effrayons, il faut mettre en place une société du contrôle et de la peur...

4 arrestations le matin du lundi 18 mai à Forcalquier, toujours dans le cadre de l’enquête soi-disant antiterroriste "de l’affaire dite de Tarnac" !

19h. Johanna, François Bouchardeau, Samuel et Helena Autexier viennent d’être libéré-e-s de leur garde à vue. Bruno — qui a été interpellé hier soir de manière déloyale par le Directeur Interrégional de la Police Judiciaire dans la délégation reçue pendant le rassemblement pour leur libération - est toujours en garde à vue.

Article mis en ligne le mardi 19 mai 2009

Ils sont ressorti-e-s sans mise en examen, et avec leurs ordis.

Par contre la garde à vue de Bruno — qui a été interpellé hier lors du rassemblement au commissariat de Marseille (il était entré en délégation et a été gardé à cette ocassion) — a été renouvelée de 24 heures.


Et ça continue...Arrestation déloyale d’un membre du Comité de Forcalquier, dans le bureau du commissaire qui recevait une délégation lors du rassemblement de protestation du lundi 18 mai à 18h. à Marseille devant l’Evéché. Mardi 19 mai 15 h. Les proches n’ont toujours pas de nouvelles.


Lundi 18 mai 2009 20h.

Une cinquantaine de personnes devant le commissariat de l’Evêché tout à l’heure. Une délégation (LDH + Forcalquier) a été reçue à "l’hôtel de police". Le commissaire aurait affirmé que l’arrestation des Bouchardeau et des Autexier n’avait rien à voir avec Tarnac et qu’ils allaient être libérés demain matin . (Pourtant cela fait suite à une réunion de 50 personnes à Forcalquier sur l’affaire Julien Coupat et à d’autres arrestations en France ce matin !).

De plus, le militant de Forcalquier invié à rester "quelques minutes" par le commissaire qui voulait lui parler "personnellement " de la santé des "gardés à vue " n’est pas ressorti et a été emmené à bord d’une voiture de police vers une destination inconnue, et sa femme a échappé elle même de peu à une arrestation, le commissaire essayant de l’attirer à l’intérieur des locaux sous le prétexte de lui donner des nouvelles de son mari !

Finalement nous ne savons pas où sont les gardés à vue et de quoi on les accuse exactement. Et y a t-il quelqu’un dans cette trouble histoire qui y comprend vraiment quelque chose ?


Lundi 18 mai 2009

Bonjour,

Ce matin à Forcalquier, ont été arrêtés par la SDAT-Police Judiciaire de Marseille et emmenés pour une garde à vue, nos amis :

Johanna Bouchardeau, François Bouchardeau, Samuel Autexier, Héléna Autexier

suite à l’action de la journée du 8 Mai et à leur engagement dans le Comité de Sabotage de l’Anti-Terrorisme ( Comité de soutien de Forcalquier aux inculpés du 11 Novembre)

INFORMONS-NOUS, ORGANISONS-NOUS POUR LES SOUTENIR

RENDEZ-VOUS CE SOIR 18 HEURES DEVANT L’ÉVÊCHÉ ( MARSEILLE) POUR UN RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN

Comité de soutien aux inculpés du 11 novembre

Le maire PS de Forcalquier, Christophe Castaner, a réagi à la suite des
interpellations de ce matin sur sa commune :

"J’ai été surpris, car dans un pays démocratique on n’interpelle pas les
gens au petit matin parce qu’ils ont diffusé un tract contre ce qu’il estime
être un acharnement judiciaire.
"

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 19 juillet 2009 à 10:18, par

    Il est vrai que dans la plupart des cas, les décentes (justifiées ou non d’ailleurs) sont toujours dune brutalité effrayante...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | ... | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | ... | 1180