Une tribune pour les luttes

Après les violences policières de Montreuil

Communiqué du Stics 13 CNT

Article mis en ligne le vendredi 24 juillet 2009

Marseille, le 23 juillet 2009

Le 8 juillet au matin, à Montreuil (93), de nombreuses forces de police dont des éléments du RAID évacuent le squat "La Clinique". Le 8 au soir, alors qu’aucune altercation n’oppose passants et policiers, des tirs de "flashball" blessent 5 personnes dont une très gravement, Joachim Gatti, touché au visage, l’œil éclaté. Le 13 juillet, toujours à Montreuil, réprimant une manifestation de protestation contre les agressions policières du 8, nouveaux tirs de"flashball", nouveaux blessés, 12 interpellations.

La police travaille... l’AFP également qui, prenant semble-t-il ses informations directement auprès de la préfecture, parle d’un affrontement avec des policiers qui n’auraient fait que riposter et reprofile la victime en cible plus normale d’un tir tendu de "flashball" à 5 mètres.

La police travaille... Alors, missions de sécurité publique ou poursuite de l’entreprise d’intimidation généralisée qui accompagne la politique de régression sociale d’une ampleur inouïe que mènent l’État et le patronat ?

La situation est grave : manifestants agressés, syndicalistes poursuivis en justice, militants fichés, lycéens intimidés, gamins gardés à vue, banlieusards parqués et fliqués, Étrangers emprisonnés et expulsés, salariés surexploités, chômage massif, casse de l’école, de l’université, de l’hôpital, organes de presse aux ordres, culture marchandisée... Les patrons (et le gouvernement qui légitime leur avidité) ont bien besoin d’une police à la gâchette facile pour faire primer leurs intérêts, de même qu’ils ont bien besoin de gros bétonneurs pour construire toujours plus de prisons et y cloîtrer tout ce qui relève la tête. Sans cette police les rues pourraient bien se remplir pour ne se vider qu’au départ de toute cette clique pseudo-démocrate. Sans cette police ou malgré cette police ?

Le syndicat interco CNT de Marseille assure Joachim Gatti et tous ses compagnons de lutte de sa totale solidarité ; elle condamne l’extrême violence de la police qui tend a devenir l’ordinaire de ses interventions ; elle dénonce cette militarisation de la société, cette chasse à l’ennemi intérieur, qui tue, mutile, au profit de quelques uns et tente de museler l’ensemble de la population.

P.-S.

Plus d’infos : http://la-parole-errante.org/ http:...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 155

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4485