Une tribune pour les luttes

Marseille
Quand la police veille au respect de la dignité

Expulsion de 130 Rroms 340 av de la Capelette

Témoignage

Article mis en ligne le mercredi 30 septembre 2009

Il faut lire l’article de la Marseillaise de Myriam Guillaume ( http://www.lamarseillaise.fr/soci-t... ).

J’ai été au 340 avenue de la Capelette et confirme l’attitude des vigiles qui ont voulu m’empêcher de regarder par un trou du portail au prétexte que c’était privé ! J’ai argumenté que j’étais sur le domaine public et qu’ils ne pouvaient pas m’empêcher de regarder, ils m’ont menacé de régler ça avec un 358 !
Donc j’ai été voir la police en disant : "Ecoutez, Monsieur me menace d’un 358 (magnum), ce sont des menaces de mort. Réponse de la Police : Déposez plainte ! - Mais il refuse de me donner son nom et pour qui il travaille... Silence des flics et quolibet des vigiles : "Allez va voir sur le Prado te taper des putes plutôt que d’être ici ..."

Tout le long de l’avenue de la Capelette j’ai parlé avec des petits groupes de personnes, femmes serrant leur bébé, tous essayant de sauver de maigres biens dans de vieux sac, en poussant des poussettes et en quête d’un abri sommaire pour la nuit. J’ai discuté, avec la personne qui est sur la photo et avec son ami Florin il m’ont offert une canette de bière assis sur le trottoir ... Quelle différence d’humanité avec l’attitude des vigiles !
Je suis retourné chez moi, très en colère, écœuré, révolté que l’on mette environ 130 personnes dont une quarantaine d’enfants, à la rue dans l’indifférence et même l’approbation de certains.

Au 21e siècle, dans un pays développé, qui se dit patrie des droits de l’Homme, traiter des êtres humain pire que du bétail, alors que plusieurs associations (Fondation Abbé Pierre, Médecin du Monde, Rencontres Tsiganes, LDH ) depuis plus de 3 ans alertent les autorités sur cette situation scandaleuse... Toutes les propositions pour traiter un minimum d’accueil ont été repoussées ou trainent en longueur parce que ... ce sont des Roms, tsiganes, bohémiens, Mannouches, etc ;, pour la plupart des élus, des responsables de l’Etat et beaucoup d’entre nous : des voleurs de poules, des voleurs d’enfants, des voleurs.... On n’en veut pas, on ne veut pas les voir : "Vous comprenez si on fait quelque chose cela fera appel d’air ... On ne peut pas accueillir toute la misère du monde" en oubliant de dire que nous pouvons en prendre notre part ... Ici, mais malheureusement aussi dans toute l’Europe. C’est la communauté la plus européenne, la plus discriminée. De squatt en squatt, de retour "volontaire" ou pas, en retour en Allemagne ou en France jusqu’à quand vont-ils errer sans rencontrer un peu d’humanité ? Se poser pour pouvoir vivre tout simplement, un droit fondamental ?

Philippe Dieudonné, LDH Marseille Nord-Sud, LDH 13

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 740