Une tribune pour les luttes

Communiqué commun

APPEL DE CAYENNE : Demande au Gouvernement Français pour la communauté haïtienne

+ appel des jeunes Haïtiens

Article mis en ligne le mercredi 10 février 2010

Haïti : Signer l’appel de Cayenne http://resf.info/P1424



COMMUNIQUE DE PRESSE : RESF GUYANE

Les jeunes Haïtiens à l’initiative de la marche de solidarité avec Haïti le 17 janvier appellent à une nouvelle mobilisation pour la régularisation des Haïtiens de Guyane le 18 février. Cette initiative a tout son sens dans le contexte d’un blocage total des procédures d’admission au séjour aussi bien en Préfecture qu’au Tribunal Administratif.

Comme cela est rappelé dans l’Appel de Cayenne (http://resf.info/P1424), les Haïtiens ne sont plus en mesure de prouver leur état civil selon les exigences actuelles de la Préfecture. Les Haïtiens sont otages d’une situation dans laquelle ils n’ont aucune responsabilité. Ils voient leurs efforts d’intégration réduits à néant par l’immobilisme du gouvernement français. Des mesures humanitaires exceptionnelles sont donc essentielles.

M Sarkozy sera en Guyane le 18 février, il est indispensable qu’il dépasse les maigres annonces de M Besson et prenne des décisions à la hauteur de la situation.

Le Réseau Education Sans Frontières en Guyane (RESF Guyane) s’associe pleinement à l’appel des jeunes Haïtiens. RESF Guyane appelle toute la population de Guyane, les associations et les syndicats, les partis politiques et les élus à participer à cette marche.


Le collectif des jeunes Haïtiens à l’initiative de la marche pour Haïti du 17 janvier 2010 à Cayenne désire reprendre l’initiative pour le 18 février (visite de M Sarkozy en Guyane le lendemain de sa visite en Haïti).

APPEL DES JEUNES HAITIENS

Nous, les jeunes Haïtiens en Guyane, devons dire :
« Oui, le droit à la vie est à tout le monde »
même aux sans papier !

Nous appelons tous les Haïtiens
et les autres citoyens de Guyane

à une marche de protestation pacifique :

jeudi 18 février 2010 à 10h du matin
départ au pont de Brutus, face à Radio Mosaïque
arrivée à la Préfecture de Cayenne

Non à l’exclusion

Non à l’hypocrisie

Oui à une régularisation durable de tous les Haïtiens sans exception

Appel du Collectif des jeunes Haïtiens
organisateurs de la marche pour Haïti du 17 janvier 2010

— -

APPEL DES JEUNES HAITIENS

Nou, jén Ayisien an Guyan, nap di :
« Wi, nou gen dwa
pou’n viv tankou tout moun »
ménm moun ki san papié !

Nou rele tout Ayisien e lòt moun ki nan Guyan
nan yon mach pasifik

jedi 18 fevriye 2010 a 10h nan matin
depa pon Brutus, devan radyo Mosaik
pou nou rive devan Prefekti de Kayenn

Aba esklisyon
Aba ipokrizi
Wi legalite pou tou tan e pou tout Ayisien

Appel du Collectif des jeunes Haïtiens

organisateurs de la marche pour Haïti du 17 janvier 2010


email envoyé aux 1071 signataires de la pétition

P1424 - APPEL DE CAYENNE : Demande au Gouvernement Français pour la communauté haïtienne

http://resf.info/P1424

Bravo et merci à vous tous !

Nous avons atteint 1000 signatures en une semaine dont une quarantaine d’associations et collectifs, partis, syndicats, élus.

Ce n’est qu’un début : il nous faut encore des milliers de signatures.
_ Vous pouvez faire passer l’appel à vos contacts, interpeler vos élus, les bureaux de vos associations etc...

Je vous informe de la situation en Guyane : la Préfecture ne délivre plus ni récépissés de demande de titre de séjour, ni titres de séjour aux Haïtiens (ils attendent les extraits d’archives... mais le bâtiment des archives d’Haïti est détruit...). Et depuis le 4 février, le Tribunal Administratif de Cayenne-Fort de France-Basse Terre a décidé de suspendre toutes les affaires concernant le séjour des Haïtiens. Vers qui peuvent-ils maintenant se tourner ? Administration et justices muselées, que leur reste-t-il ? Le gouvernement doit réagir.

Nous comptons sur votre soutien.

Amicalement,

L’Appel de Cayenne

NB : ce mail vous est envoyé par un robot, je n’ai pas accès à vos e-mails individuels et vous ne recevrez que les mails de suivi de cet appel. Vous pouvez cependant me répondre si vous le désirez.



Pour signer la pétition

http://www.educationsansfrontieres.org/article25559.html

A la suite du séisme qui a eu lieu en Haïti, la communauté haïtienne de France et en particulier de Guyane se trouve dans une situation catastrophique. Les Haïtiens ne sont plus en mesure de prouver leur état-civil et n’ont aucun espoir de satisfaire aux exigences en vigueur pour leur régularisation.

Face à cette situation humanitaire dramatique, nous demandons au Gouvernement Français :

- une régularisation exceptionnelle et durable de tous les Haïtiens présents sur le territoire français,

- le regroupement familial exceptionnel pour les proches, tout particulièrement enfants et personnes âgées en danger en Haïti alors qu’ils ont de la famille sur le territoire français,

- des mesures spécifiques pour la prise en charge des enfants de Guyane devenus orphelins,

- l’abandon des exigences administratives en matière d’état-civil devenues impossibles à satisfaire,

- des moyens supplémentaires humains et financiers pour gérer la situation à la Préfecture de la Guyane.

La Guyane a déjà su accueillir les Martiniquais victimes de La Montagne Pelée et les Hmongs par exemple. Nous demandons maintenant, avec le soutien de l’Union Européenne, un plan de développement pour la Guyane, intégrant la communauté haïtienne et incluant l’éducation, la formation, le logement, la santé et le travail.


A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles.


Rédacteurs et premiers signataires :

* Collectif pour Haïti en Guyane
* Association de Soutien aux Familles des Malades et de Formation (ASFMF)
* Association Aide, Insertion, Développement, Education (AIDE)
* Réseau Education Sans Frontières en Guyane (RESF Guyane)
* SUD Education Guyane
* Ligue des Droits de l’Homme, Section de Cayenne
* La CIMADE
* Alternative Libertaire


Collectifs ayant confirmé leur signature
 :

* Collectif Migrants Outre-Mer (MOM) :
* -Avocats pour la défense des droits des étrangers (ADDE)
* -AIDES
* -Association Nationale d’Assistance aux Frontières pour les Etrangers (Anafé)
* -Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD)
* -Collectif Haïti de France
* -Comité Médical pour les Exilés (COMEDE)
* -Les Avocats pour le Droit d’Asile (Elena)
* -Ligue des Droits de l’Homme
* -Médecins du Monde
* -Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
* -Secours catholique / Caritas France
* Collectif de Défense des Droits et Libertés des Etrangers (Besançon)
* Collectif Haïti des Association de Midi-Pyrénées (CHAMP)
* Collectif Solidarité Migrants Oise / Association "Solidarité Migrants de Beauvais"
* Comité Amérique Latine de Caen
* Comité de Soutien Récollets-Louis Michel-Palissy
* Réseau Education Sans Frontières (RESF)
*

Associations ayant confirmé leur signature :

* AFRICA PAX Association Abraysie Ouverte (collectif de soutien aux sans-papiers de l’agglomération d’Orléans)
* Association Constellation Association Kiskeya (pour les échanges Haïti Guyane)
* Association des locataires de la résidence Maya
* Association des Travailleurs Maghrébins de France
* AHSR
* Association Mamanthé (pour la promotion de la culture créole en région PACA) Association Thiaisienne d’Information et d’Aide aux Citoyens (ATIAC)
* Chrétiens & Sida (national, Bordeaux, Vaucluse, Quimper, Grenoble)
* Club Pétanque de Matoury
* Fondation Danielle Mitterrand - France Libertés
* Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés (GISTI)
* UD CLCV Guyane

Partis politiques et syndicats ayant confirmé leur signature :

* Les Verts Guyane
* Section académique SNUEP-FSU Guyane

http://www.educationsansfrontieres.org/article25559.html

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 645