Une tribune pour les luttes

Médecins sans frontières demande l’examen médical des prisonniers

Article mis en ligne le vendredi 20 août 2004

L’organisation Médecins sans frontières a demandé à la direction des prisons israéliennes de faire entrer des médecins indépendants dans les prisons pour examiner les prisonniers grévistes de la faim, qui sont à leur cinquième jour de grève.

La demande de l’organisation vient suite aux expériences antérieures des grèves de prisonniers dans le monde, affirmant qu’il est nécessaire que les examens soient faits par des médecins indépendants et non par les médecins des autorités pénitentiaires.

L’organisation Médecins pour les droits de l’homme a également affirmé que la confiance entre le prisonnier gréviste de la faim et son médecin est extrêmement importante, car le médecin est un intermédiaire entre les prisonniers grévistes et les autorités de la prison.
L’organisation a affirmé qu’il est absolument interdit d’obliger le prisonnier à manger pour casser la grève, et lorsque le prisonnier perd connaissance, seul le médecin peut l’alimenter.

Les médecins ont déclaré qu’ils étaient prêts à mener une tournée dans toutes les prisons où se trouvent les grévistes, afin d’examiner les prisonniers et en collaboration totale avec l’équipe médicale des autorités pénitentiaires.

L’organisation prépare actuellement une brochure en hébreu pour la distribuer aux équipes médicales des prisons de l’occupation, avec des indications sur la manière de se comporter avec le prisonnier gréviste de la faim.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180