Une tribune pour les luttes

70ème anniversaire

Enfants cachés d’hier, enfants menacés d’expulsion aujourd’hui

Deux jours de rencontres et de débats le 10 et 11 avril 2010 au Chambon sur Lignon placés sous le signe de l’enfance

Article mis en ligne le lundi 22 mars 2010

Pendant la seconde guerre mondiale, à l’appel des pasteurs, des centaines de réfugiés, souvent juifs, furent cachés dans des fermes du plateau Vivarais Lignon, au nord des Cévennes. La plupart échappèrent à la déportation. La Cimade ouvre au Chambon sur Lignon, en juin 1942, une maison, le Coteau Fleuri, pour accueillir des personnes sortant des camps d’internements, en prévision d’un passage clandestin vers la Suisse.

Aujourd’hui, La Cimade défend les droits des migrants. Pour son 70ème anniversaire, l’association décide de faire une escale au Chambon sur Lignon., pour deux journées sous le signe de l’enfance, le 10 et 11 avril 2010.
Non pas pour comparer les deux époques. Mais pour mettre en perspective les destins d’enfants qui, à deux moments d’histoire différents, ont à subir le rejet de la société dans laquelle ils ont grandi.
Réfléchir à l’histoire des « enfants cachés » durant la seconde guerre mondiale nous invite à nous questionner sur les réalités actuelles vécues par les enfants « expulsables ». Quels adultes vont –ils devenir ? Et quelle société s’apprête-t-on à construire ?

Quand certains enfants se voient marqués du sceau de l’indésirable, n’est-ce pas notre propre humanité qui est en danger ?

Programme, Informations pratiques et fiche d’inscription :
http://70ans.lacimade.org/content/c...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

CIMADE c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 100

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525