Une tribune pour les luttes

Les dirigeants de GDF Suez gagnent des millions d’euros ... et la facture de gaz augmente de 9,7 % !

+ Communiqué de le CSF des Bouches du Rhône du 2avril 2010 :
Flambée des prix du gaz ou quand GDF-Suez est intraitable avec les consommateurs

Article mis en ligne le vendredi 2 avril 2010

Jeudi 25 mars 2010

GDF Suez a comme président Gérard Mestrallet. En un an, Gérard Mestrallet gagne 2 781 791 euros.

GDF Suez a comme vice-président Jean-François Cirelli. En un an, Jean-François Cirelli gagne 1 229 201 euros.

Si vous regardez votre facture de gaz GDF Suez le 1er avril prochain, vous verrez qu’elle est en hausse de 10 %.

Cette hausse de 9,7 % est normale : les Français doivent payer de plus en plus cher pour que la France d’en haut s’enrichisse de plus en plus.

C’est comme ça. C’est la France des années Sarkozy.

L’annonce d’une hausse du prix du gaz de 9,7% au 1er avril a provoqué jeudi une levée de boucliers jeudi.

La CGT s’insurge contre une mesure "injustifiée", la CFTC dénonce une augmentation "proprement scandaleuse", tandis que l’UFC-Que Choisir parle d’un "vrai coup de massue", pour les consommateurs.

Cette annonce "est proprement scandaleuse alors que début mars GDF-Suez annonçait un profit de près de 4,5 milliards !", dénonce la CFTC dans un communiqué diffusé jeudi.

Répétons tous ensemble : " Vive la privatisation des services publics ! "

" Vive la privatisation des services publics ! "

" Vive la privatisation des services publics ! "

D’après http://bellaciao.org/fr/spip.php?article100180


Communiqué de presse de la CSF du 2 avril 2010

Flambée des prix du gaz
ou quand GDF-Suez est intraitable avec les consommateurs

C’est désormais officiel, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) a donné son aval pour une hausse de 9,7% des prix du gaz au 1er Avril. Une fois de plus, les consommateurs vont devoir débourser pour une dépense pourtant de première nécessité !

Cette annonce fait suite à la saisine de la CRE par GDF-Suez qui demandait cette augmentation.

Si les prétentions de la société résultent effectivement de l’application de la formule tarifaire, la Confédération Syndicale des Familles (La CSF) conteste vivement la légitimité d’une telle envolée des prix :

· La CSF s’interroge d’abord sur le lien entre les prix du gaz et le coût des produits pétroliers. A cet égard, elle constate et ne peut que regretter la déconnexion entre le prix du gaz et le coût du pétrole sur le marché. Ce dernier est acheté moins cher mais vendu à prix fort aux consommateurs.

· D’autre part, la CSF conteste la pertinence et la décence de la demande eu égard au contexte économique et social et rappelle que GDF-Suez vantait au début du mois un résultat net du groupe à 4,5 milliards d’euros pour l’année 2009.

Alors qu’en souhaitant "dépolitiser" les prix du gaz, le gouvernement arguait d’une volonté de transparence, le fournisseur historique s’est empressé de saisir la première occasion d’user de ses nouvelles prérogatives pour… demander aux familles de payer plus pour consommer autant !

Concrètement, cette hausse se traduira par une augmentation moyenne annuelle de 70 € pour les familles se chauffant au gaz : une hausse énorme d’autant plus que la CSF rappelle que les familles ne sont pas toutes égales face aux factures d’énergie.

A l’heure où la précarité énergétique est devenue une préoccupation nationale (5 millions de personnes concernées en 2009), la CSF aurait souhaité que GDF-Suez ne mette pas un bâton de plus dans les roues des familles populaires. Combien d’entre elles devront choisir entre se chauffer et payer le loyer ?

Dans ce contexte, GDF-Suez aurait pu faire preuve d’une réelle responsabilité sociale sur laquelle le groupe communique fortement ; force est de constater que ce n’est pas pourtant pas l’intérêt des consommateurs qui a guidé les choix stratégiques de l’Entreprise mais bien la volonté de rémunérer davantage ses actionnaires !

Le budget des familles et l’image que le groupe leur renvoie pèse moins lourd que les bénéfices engendrés ! Pour mémoire, le groupe GdF-Suez a réalisé 4,47 milliards d’€ de bénéfices en 2009, 6,5 milliards d’€ en 2008. 9,7 % de hausse pourraient représenter 1 milliard d’€ de bénéfices annuels supplémentaires pour le groupe.

L’Union Départementale des Bouches-du-Rhône de la Confédération Syndicale des Familles appelle les familles populaires qui ont du mal à régler leurs factures d’énergie (gaz et électricité) à prendre contact avec elle, afin de les aider à trouver des solutions et d’envisager ensemble et collectivement une riposte à la hauteur.

MARSEILLE, le 02 Avril 2010

La Confédération Syndicale desFamilles
Union Départementale des Bouches du Rhône

10 boulevard CASSINI
13004 MARSEILLE
Mo Ligne 1 - Station Cinq avenues
Tramway - Arrêt Cinq avenues
Bus n° 81 - Arrêt CASSINI

Permanences Habitat :
Le Mercredi de 09 h à 12 h
et sur rendez-vous
Tél. : 04 91 48 75 26
Fax : 04 91 42 15 69

Contact : UD CSF DES BOUCHES DU RHONE : 04 91 48 75 26

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 750