Une tribune pour les luttes

Les très hauts salaires du secteur privé

Les très riches, encore plus riches et plus nombreux
Plus de 8 millions de pauvres.
Les 1 % de Français les plus riches ne paient que 20 % d’impôt !

Article mis en ligne le lundi 5 avril 2010

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1288

Michel Amar, division salaires et revenus d’activité

Résumé

En 2007, 1 % des salariés à temps complet, les mieux rémunérés du secteur privé, perçoivent un salaire annuel moyen de 215 600 euros : ce sont les très hauts salaires. C’est sept fois plus que la moyenne des salariés à temps complet.

Ce sont principalement des dirigeants d’entreprise, des professionnels de la finance ou des commerciaux. Relativement plus âgés que les autres salariés, ils travaillent majoritairement en Île-de-France et habitent souvent dans l’Ouest parisien. Même si la proportion de femmes au sein de cette population s’accroît, elle reste modeste (13 %).

Les très hauts salaires qui avaient déjà un emploi en 2002, ont bénéficié, au cours des cinq années suivantes, d’augmentations substantielles : + 5,8 % par an, en moyenne et en euros constants, pour ceux qui étaient déjà « au top de la hiérarchie salariale » en 2002 et + 14,5 % pour ceux qui y ont accédé en cours de période, contre + 2,3 % en moyenne pour l’ensemble des salariés ayant travaillé continûment sur la période 2002-2007.

Sommaire

* Dans le secteur privé, un salaire moyen de 215 700 euros pour 1 % des salariés

* Des très hauts salaires dans la finance, le conseil et le commerce de gros

* Avant tout, des dirigeants et des financiers

* Souvent en Île-de-France

* En dix ans, la population des THS s’est un peu modifiée

* Des hausses de salaires substantielles au cours des cinq dernières années

* Des emplois bien rémunérés aussi chez les non-salariés

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1288#sommaire



Les très riches, encore plus riches et plus nombreux

http://www.lesnouvellesnews.fr/inde...

(...)

Plus de 8 millions de pauvres

A l’autre bout de l’échelle, la pauvreté reste bien ancrée en France. L’Insee remarque qu’elle stagne depuis le début des années 2000, après une longue période de réduction. A la date de 2007, le taux de pauvreté a même légèrement augmenté : il était de 13,4% - dépassant pour la première fois la barre des 8 millions de personnes pauvres – contre 13,1% en 2005.

(...)



Les 1 % de Français les plus riches ne paient que 20 % d’impôt !

Sarkozy veut nous faire pleurer avec son scandaleux bouclier fiscal.

Sarkozy nous répète que chaque Français ne doit pas payer plus de 50 % d’impôt.

Mais les plus riches sont très loin de payer 50 % d’impôt.

En réalité, les Français les plus riches ne paient que 20 % d’impôt !

Lisez cet article :

Le nombre de personnes à très hauts revenus a explosé.

Pour l’ensemble du 1 % de très hauts revenus, le taux moyen d’imposition est de 20 %. Une situation rendue possible par le jeu des niches fiscales.

Des chiffres qui donneront du grain à moudre aux partisans d’une réforme des niches fiscales, alors que le gouvernement s’est engagé à trouver 6 milliards d’euros d’économies.

http://www.lesechos.fr/patrimoine/i...

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 735