Une tribune pour les luttes

Sauvons l’université

Propose stages (payants) pour instits débutants

Vous vous demandez encore quel est le but de la réforme de la formation des enseignants ? La réponse est dans cet article !

Article mis en ligne le dimanche 30 mai 2010

http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article3789

mercredi 26 mai 2010, par Elie

Le marché juteux du "coaching" privé censé assurer une formation aux métiers de l’enseignement est enfin ouvert grâce aux réformes.

Ci-dessous, la publicité pour FORPROF, "préparateur national spécialiste du métier de professeur des écoles". Le prix reste mystérieux, on dit seulement qu’il peut être déduit des impôts !

" Formation continue des professeurs débutants

Stage de prise en main et de gestion de votre première classe du 23 au 27 Août 2010

Vous allez réussir le concours de juin 2010 et, dès le 1 septembre 2010, vous allez vous retrouver devant une classe sans avoir été préparé techniquement à faire ce métier. Or, prendre une classe en main sans formation est difficile, voire risqué. Réussir sa première quinzaine de classe est indispensable pour réussir son année.

Le Centre National ForproF va vous aider à réussir cette première prise de fonction. Pour cela nous allons organiser, pour vous, lesLauréats du concours de juin, un stage d’été.

Ce stage aura lieu dans toutes les grandes métropoles régionales avec, comme objectifs :
- Acquérir les savoirs et gestes professionnels du Professeur des Ecoles lors de sa prise de fonction (comment gérer les premiers jours ? comment organiser et conduire la première réunion avec les parents ? Les premières séances d’apprentissage, comment les organiser ? Comment s’imposer ? Quelle attitude avoir devant telle ou telle difficulté ?)
- Construire avec les conseils d’un ForproFesseur votre programmation du premier trimestre.
- Construire les premières séances d’apprentissage pour les 3 premières semaines de la rentrée. Le travail sera adapté en fonction de votre future première classe : Cycle 1 ou Cycle 2 ou Cycle 3.

Vous aurez la possibilité d’être logé(e) sur place pour un prix très raisonnable lors de 4 nuits.

Nos ForproFesseurs sont des Conseillers Pédagogiques et Maîtres Formateurs, tous praticiens et formateurs d’enseignants du primaire dans l’Education Nationale.

Ref. : Stage d’été - ForproF- Premier Poste (pour plus d’informations nous consulter)

Stage d’accompagnement et de perfectionnement pédagogique (pendant les vacances de Toussaint, d’hiver et de pâques).

Vous êtes, dans vos trois premières années de classe. La pratique au quotidien vous fait mesurer la difficulté de ce métier. Des stages de 5 jours seront organisés à chaque vacance scolaire pour permettre d’améliorer votre quotidien d’enseignant.

Ref. : Stages ForproF - Bien vivre sa classe - Vacances de Toussaint ou d’Hiver ou de Pâques ou d’Eté (nous consulter)

Vous aurez la possibilité d’être logé(e) sur place pour un prix très raisonnable lors de 4 nuits.

Coaching Pédagogique personnalisé :

Vous avez, au quotidien besoin d’être accompagnée et soutenue lors de votre pratique professionnelle. Vous avez besoin d’appeler régulièrement un professionnel qui ne vous juge pas, pour avoir des conseils pratiques et des conseils personnels.

Le Centre National ForproF peut vous attribuer un Coach pédagogique. Ce sera un ForproFesseur qui est un professionnel ayant plus de 15 ans de pratique personnelle dans le primaire. Cette personne sera consultable directement au quotidien selon vos besoins et attentes. Ce sera votre Coach attitré pour un trimestre ou plus si besoin.

Ref. : Coaching pédagogique personnalisé- ForproF : 1er Trimestre ou 2ème Trimestre ou 3ème Trimestre (nous consulter)

Liste de Villes où auront lieu les stages de formation continue des professeurs avec hébergement si besoin (calendrier 2010-2011) : Aix en Provence - Angers - Avignon - Bayonne - Besançon - Bordeaux - Chambéry - Dijon - Grenoble - Guadeloupe (Pointe à Pitre) - Lille - Lyon - Marseille - Martinique (Fort de France) - Montpellier - Nîmes - Nantes - Nice - Paris Etoile - Paris Montparnasse - Paris Nation - Paris Saint Lazare - Pau - Poitiers - La Réunion (St Gilles) - Strasbourg - Toulon - Toulouse - Tours - Valence.


Avec les liens
http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article3797

Propose stages (payants) pour instits débutants - Louise Fessard, Mediapart, 29 mai 2010

samedi 29 mai 2010, par Elie

Pour lire cet article sur le site de Mediapart
http://www.mediapart.fr/journal/fra...

Sur le mode du «  on vous l’avait bien dit », le site de Sauvons l’Université a relevé la curieuse publicité d’un organisme de formation privé, Forprof, qui propose aux professeurs des écoles débutants un « stage de prise en main de gestion de votre première classe » du 23 au 27 août 2010.

La publicité continue : « Vous allez réussir le concours de juin 2010 et, dès le 1er septembre 2010, vous allez vous retrouver devant une classe sans avoir été préparé techniquement à faire ce métier. Or, prendre une classe en main sans formation est difficile, voire risqué. » En deux lignes, voilà la très controversée réforme de la formation des enseignants, qui supprime les IUFM et confie, dans la plus grande improvisation, la formation des futurs enseignants désormais recrutés à bac+5 aux universités, proprement sabrée. Et les craintes de certains mauvais esprits sur le développement d’une offre privée de formation des profs confirmées.

Forprof, une entreprise fondée à Avignon par Patrick Foglia, un ancien instituteur et conseiller pédagogique, et qui depuis quatorze ans préparait déjà des étudiants aux concours de professeur des écoles dans ses 116 centres d’entraînement, a saisi au vol le filon de la formation professionnelle, jusqu’alors dévolu aux IUFM. « Ce stage est une nouvelle offre pour pallier les carences qui vont apparaître avec la disparition des IUFM, explique au téléphone, le responsable commercial de Forprof, Julien Moinet. On essaie de se substituer à l’année de PE2 (l’ex-deuxième année d’IUFM) pour accompagner les jeunes profs. Car les futurs lauréats des concours ont fait un stage ou deux à droite à gauche et vont être catapultés dans une classe sans aucun recul. »

Le directeur adjoint de Forprof, lui-même ancien enseignant et ex-maître formateur, comme la plupart des professeurs de Froprof, tous issus de l’éducation nationale, confirme : «  Envoyer les profs devant une classe sans formation, ça va être un carnage. » Ça promet pour une réforme censée « améliorer la qualification des personnels, en vue de renforcer la réussite des élèves ».


Une préparation aux écrits laissée au privé ?

Au programme de ce stage d’une semaine : apprendre à organiser les premières séances d’apprentissage, à s’imposer, à conduire la première réunion avec les parents, à gérer les difficultés... Bref le b.a.-ba pour des professeurs débutants « qui n’auront eu une approche de la pédagogie qu’à travers les oraux des concours », rappelle Julien Moinet. II en coûtera 600 euros au jeune enseignant, plus encore 600 euros s’il veut bénéficier d’un «  coaching pédagogique personnalisé ». Façon de suppléer le tuteur éducation nationale, censé aider les nouveaux enseignants mais dont le rôle reste encore très flou.

Au niveau national, un autre organisme privé, Adonis, propose uniquement, de son côté, une préparation au concours de professeur des écoles. Mais les stages, concours blancs et cours du soir de ce style sont amenés à se développer selon Julien Moinet. «  La réforme est une porte ouverte de la part de l’éducation nationale, explique-t-il. Jusqu’ici, il y avait une partie didactique dans les épreuves écrites qui rendait la préparation de sujets types plus complexes pour des gens extérieurs à l’éducation nationale. Aujourd’hui, les écrits sont très axés sur le disciplinaire et le notionnel, ce qui favorise le bachotage. Beaucoup de personnes peuvent donc facilement mettre en place des sujets types en se servant des référentiels de l’éducation nationale. »

Théoriquement, les masters ouverts par les universités pour les étudiants se destinant à l’enseignement doivent aussi les préparer aux épreuves écrites des concours de l’enseignement, placées en septembre. Mais curieusement leur circulaire de mise en place ne mentionne que rarement cette préparation. A se demander, s’interrogeait le directeur-adjoint de l’IUFM de Créteil, Jean-Louis Auduc, si le gouvernement ne voulait pas « laisser à des officines privées qui fonctionneraient pendant les vacances d’été la préparation à ces épreuves écrites ».

C’est bien comme ça que l’entend Julien Moinet : «  Nous ne sommes pas du tout en concurrence avec l’université mais plutôt complémentaires : leur métier, c’est la préparation du master, notre métier, c’est la préparation du concours. » Retour de boomerang pour le portefeuille de l’Etat, «  le montant total de la préparation et les frais attenants sont déductibles du montant imposable », précise le site Forprof.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 735