Une tribune pour les luttes

Le Réseau "Sortir du nucléaire" et ses associations locales - Septembre 2004

Alerte au plutonium. Danger maximal. Personne n’est à l’abri ! Nombreuses villes françaises menacées.

Journée d’action le samedi 25 septembre 2004

Article mis en ligne le lundi 20 septembre 2004

Rappel :

L’administration Bush a passé un contrat avec Areva pour incorporer du plutonium issu des armes nucléaires dans du combustible MOX. En fait, il s’agit de « civiliser » du plutonium actuellement sous la responsabilité de l’état américain. Areva veut ainsi alimenter l’industrie avec encore plus de plutonium, favorisant ainsi les risques de prolifération. Pour valider ce contrat, un "test" doit être effectué dans l’Atelier de Plutonium situé à Cadarache (Bouches du Rhône). Un premier chargement de plutonium va être acheminé des USA à Cherbourg en bateaux, puis de Cherbourg à Cadarache en camions, faisant courir un risque extrême aux populations des régions traversées. Il est nécessaire de dénoncer ce scandale. (Pour plus d’infos, cartes, éléments de fond pour la presse, etc : www.stop-plutonium.org

Dates :

Deux bateaux sont partis de Grande-Bretagne vers les USA le vendredi 3 septembre 2004. A priori, ils devraient arriver aux USA (Charleston en Caroline du Sud) le 15 septembre et ainsi rallier Cherbourg (arsenal militaire), avec le chargement de plutonium, vers le 27/28 septembre. Le plutonium sera immédiatement acheminé au centre nucléaire de La Hague. Quelques heures ou plus sûrement quelques jours plus tard, des camions partiront de La Hague vers Cadarache. Le transport peut durer de un à plusieurs jours (avec d’éventuelles étapes dans des sites militaires ou nucléaires)

Itinéraire :

Il n’est pas possible de savoir exactement par où passeront les camions de plutonium entre La Hague et Cadarache, mais nous avons déterminé quatre itinéraires fortement vraisemblables. Les autoroutes seront les voies principalement utilisées.

- Itinéraire 1 :
La Hague-Caen-Rennes-Laval-Le Mans-Paris (péage de Saint Arnoux) -Orléans-Bourges-Vierzon- Clermont-Ferrand -Saint-Étienne -Lyon- Valence- Orange- Avignon- Aix en Provence- Cadarache

- Itinéraire 2 :
La Hague - Caen- Rennes - Nantes - Bordeaux - Toulouse - Montpellier - Nîmes - Aix-en-Provence - Cadarache.

- Itinéraire 3 :
La Hague - Caen - Rouen - Paris-sud (Francilienne) - Auxerre - Mâcon - Lyon - Valence - Orange Avignon - Cadarache

- Itinéraire 4 : La Hague - Caen - Pont de Normandie (direction Le Havre) - Amiens - Saint-Quentin - Reims - Troyes - Dijon - Beaune - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Aix-en-Provence - Cadarache

L’itinéraire réel sera certainement décidé au dernier moment. Toutes les agglomérations citées sont donc potentiellement menacées. Pour cela les associations du Réseau vous appellent à vous mobiliser, sur tous les axes concernés, le samedi précédant l’arrivée du transport à Cherbourg.

Action le samedi 25 septembre 2004

A quelques heures ou quelques jours du transport de plutonium qui traversera la France de part en part, le Réseau "Sortir du nucléaire" et les associations locales organisent une journée d’action pour sensibiliser l’opinion publique et plus particulièrement les populations des villes menacées. Il s’agit d’occuper, le même jour à la même heure (samedi 25 septembre à 15h) les lieux les plus marquants où les camions de plutonium sont censés passer.

Les villes choisies pour cette action :
Cherbourg - Amiens - Paris - Nantes - Bordeaux - Toulouse - Lyon - Cadarache

...

Contacts :
- Réseau "Sortir du nucléaire" : Stéphane Lhomme 06.64.100.333
- Greenpeace : Yannick Rousselet 06.85.80.65.59
- Cherbourg : Didier Anger 06.80.23.39.45 / Yannick Rousselet 06.85.80.65.59
- Amiens : Christophe Porquier : 06 72 22 38 52 ou chp chez nnx.com
- Paris : José Oria 06.08.27.69.18 / François Rouable 06.82.61.04.79 ou francois.rouable4 chez libertysurf.fr
- Nantes : Paul Roulaud 02.40.87.60.47 ou simonroullaud chez club-internet.fr
- Bordeaux : Tchernoblaye : 06.64.100.333 ou asso-tchernoblaye chez altern.org
- Toulouse : Marc Saint-Aroman : 05.61.35.11.06
- Lyon : Rhône-Alpes sans nucléaire : Huguette Pellerin (04 78 85 88 78) / Greenpeace : Patrick Monnet monnet.patrick2 chez wanadoo.fr
- Cadarache : association Médiane : a.mediane chez free.fr ou ancadepeypin chez free.fr - tel 04.90.77.79.78

Attention :

Cette action est faite de manière préventive et à un moment où la mobilisation semble la plus réaliste. Mais, dès que les camions auront quitté La Hague, les groupes locaux seront mobilisés pour dénoncer la mise en danger des populations. En particulier, un rassemblement sera organisé en urgence à l’entrée du site nucléaire de Cadarache pour tenter d’empêcher pacifiquement l’entrée des camions de plutonium *. De même vous pourrez suivre sur le site de Greenpeace www.stop-plutonium.org l’évolution du convoi.

Action pacifique de blocage de l’entrée du site nucléaire de Cadarache :

Cette action aura lieu lors de l’arrivée réelle du plutonium américain à Cadarache, certainement dans les premiers jours d’octobre. Les militants seront mobilisés en urgence pour bloquer pacifiquement l’entrée du site de Cadarache.

Signataires :

- Réseau "Sortir du nucléaire" :

  • Association Médiane : ancadepeypin chez free.fr 04 90 77 79 78 a.mediane chez free.fr 04 90 07 30 92
    - Greenpeace Groupe local Marseille
    - Groupe local Greenpeace Avignon
    - Association l’Echo du Colostre
    - AERE
    - Collectif rhodanien déchets nucléaires
    - Association Par le milieu
    - ADER Vitrolles en Luberon
    - APU2M Vitrolles en Luberon
    - Brin d’herbe
    - Ligue des Droits de l’Homme, section Aix en Provence
    - APTE
    - Agir pour l’Environnement
    - Alter 13
    - Val Durance Environnement
    - Partit Occitan
    - Les verts 04
    - Les Verts Vaucluse
    - Les verts du pays d’Aix
    - Groupe des Verts au Conseil régional Paca
    - Verts du Briançonnais
    - LCR section de Pertuis
    - LCR 84
    - MEI BdR
    - Cap 21 BdR
    - Fédération Anarchiste Gard Vaucluse
    - La France d’en bas (à confirmer)

* En effet, le transport du plutonium par camion n’est pas le seul scandale de cette affaire : l’Atelier de plutonium de Cadarache où va être traité le plutonium américain est officiellement reconnu comme inadapté au risque sismique. Cette installation a même été "définitivement" fermée en juillet 2003, fermeture actée par l’Autorité de sûreté nucléaire lors d’une inspection menée en août 2003. Il est tout à fait insupportable de constater que la multinationale Areva peut se permettre, avec la complicité des autorités, de rouvrir cette installation et de mettre ainsi en danger la population du Sud-est de la France.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4535

Médiane c'est aussi ...

0 | 5 | 10