Une tribune pour les luttes

L’interdiction de la FAU Berlin levée

Article mis en ligne le dimanche 13 juin 2010

Hier, le 10 juin 2010, la Cours de cassation berlinoise a levée
l’interdiction à la FAU [1] Berlin de se nommer "syndicat" ou "syndicat de
base". Les juges ont souligné l’importance du droit fondamental de la
liberté d’expression.

En plus ils ont constaté que le cinéma Babylon ne peut prouver que
l’activité de la FAU en son sein ait nuit à l’entreprise. Le fait de
ne pas posséder suffisamment d’éléments pour prouver sa « capacité de
négocier » n’interdit pas au syndicat d’apparaître comme tel dans
l’entreprise. Plus loin, l’entreprise ne saurait interdire à la FAU
de se désigner « syndicat » en dehors de l’entreprise ceci relevant
du domaine de la liberté d’expression. En outre, le juge a exclu
d’aller plus loin dans les instances. Lors du procès ont été présent
des observateurs internationaux de la CNT française, la ZSP-AIT
polonaise et la CNT-AIT espagnole.

Transposé à la situation française, on pourrait dire que la FAU n’a
pas pu assembler les éléments pour obtenir le statut de « syndicat
représentatif » dans l’entreprise, mais ne peut être interdite d’agir
et d’apparaître comme organisation syndicale.

La FAU Berlin remercie tous les organisations et personnes qui à un
moment ou à un autre ont envoyé des messages de soutien à la FAU et ont
mené des actions de solidarité.

Retour en haut de la page

Notes

[1syndicat anarcho-syndicaliste Freie ArbeiterInnen-Union

[2syndicat anarcho-syndicaliste Freie ArbeiterInnen-Union

Thèmes liés à l'article

CNT 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 160

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525