Une tribune pour les luttes

Charter Frontex pour le Nigeria aujourd’hui, co-organisés avec l’Italie, la Norvège, la France et l’Espagne

Article mis en ligne le jeudi 17 juin 2010

46 Nigerians ont été expulsés d’Europe via un vol charter organisé par Frontex. Sur ces 46 Nigérians, 33 venaient d’Italie, 9 de Norvège, 3 de france et 1 d’Espagne.

L’avion a effectué un vol direct Rome- Lagos. A son bord, vraisemblablement Debby et Priscillia, 2 jeunes nigériannes qui ont passé plus d’1 an enfermées en Italie suite à leur condamnation pour une révolte au centre de rétention de Milan en aout 2009. Debby et Priscillia avaient fait savoir qu’elles ne voulaient pas partir, des personnes solidaires avaient prévu un rassemblement devant le centre de rétention de Turin où elles étaient enfermées, mais la police les a extraites du centre bien avant l’heure prévue.

Le 1er juin un autre charter de déportation a été organisé par l’Espagne et co financé par Frontex. Il était à destination de l’Ukraine et l’Italie et la France y avaient participé.

Le 9 juin, la Suède,l’Angleterre et frontex affrétaient un charter pour Bagdad.

Le 5 mai il y en avait un pour le Cameroun et le Nigeria co-organisés par l’Autriche, l’Allemagne et l’Angleterre.

Evidemment cette petite liste est bien incomplète.

Pour rappel l’an dernier, 1622 personnes ont été expulsées d’Europe via des charters frontex, le double est prévu pour 2010 et ainsi de suite...
En octobre lors d’une rencontre européenne, Besson et Maroni (ministre de l’intérieur italien) on fait allouer une rallonge budgétaire à frontex, notamment pour permettre d’accroître l’organisation de ces charters conjoints qui permettent d’expulser à moindre coût.

Pour savoir ce qu’il y a derrière ces mots, charter, expulsion, frontex, je vous invite à relire ces 2 témoignages qui datent de cet hiver :
http://www.millebabords.org/spip.php?article13938

http://paris.indymedia.org/spip.php?article962

Article en italiensur le charter d’aujourd’hui ( peu d’infos en français sur le sujet) :

17-06-10 IMMIGRATI : VIMINALE, RIMPATRIATI 46 CITTADINI NIGERIANI
(ASCA) - Roma, 17 giu - E’ partito oggi, alle 15 dall’aeroporto di Roma Fiumicino, un volo charter diretto a Lagos in Nigeria, con cui sono stati rimpatriati 46 cittadini nigeriani, di cui 33 espulsi dall’Italia, 9 dalla Norvegia, 3 dalla Francia e 1 dalla Spagna, scortati da operatori di polizia dei rispettivi Paesi di provenienza. Ne da’ notizia il Viminale.

L’iniziativa, si specifica, ha consentito di rimpatriare cittadini nigeriani illegalmente soggiornanti in Italia e gia’ trattenuti presso i Centri di identificazione ed espulsione di Milano, Torino e Roma, riconosciuti a seguito di interviste effettuate da funzionari dell’Ambasciata nigeriana di Roma, in collaborazione con la Direzione Centrale dell’Immigrazione e della Polizia delle Frontiere.

L’Agenzia Europea per le Frontiere Esterne ’’Frontex’’ ha partecipato al rimpatrio con l’invio di un rappresentante e co-finanziando l’operazione.

Gia’ lo scorso 1 giugno l’Italia ha partecipato ad un altro volo charter congiunto di rimpatrio diretto in Ucraina, organizzato dalla Spagna e co-finanziato da ’’Frontex’’ che, partito da Madrid e’ transitato presso lo scalo aereo di Fiumicino imbarcando 8 cittadini ucraini espulsi dall’Italia, rimpatriati unitamente a loro connazionali espulsi dalla Francia e dalla Spagna.

res-gc/sam/alf

Traduction :

LE VIMINAL (Colline de Romee qui désigne le siège du ministère de l’Intérieur et donc par métonymie ce Ministère, comme l’Elysée pour le Présidentd e la Républiqe) RAPATRIE 46 CITOYENS NIGERIANS
(ASCA) -

Rome, 17 juin. Aujourd’hui a décollé de l’aéroport de Rome-Fiumicino
un charter ayant pour destination Lagos au Nigéria, dans lequel ont été rapatriés 46
citoyens nigérians, dont 33 expulsés d’Italie, 9 de Norvège, 3 de France et 1 d’Espagne, escortés par des membres des polices des pays concernés.
Cette information provient du Viminal (Ministère de l’Intérieur italien)

Il est précisé que cette initiative a permis de rapatrier des citoyens nigérians séjournant illégalement en Italie et déjà détenus dans des Centres
d’identification et d’expulsion situés à Milan, Turin et Rome et qui ont été reconnus comme tels à la suite d’investigations menées par des fonctionnaires de l’Ambassade du Nigéria à Rome, en collaboration avec la Direction Centrale de l’Immigration et de la Police des Frontières.

L’Agence Européenne pour les frontières extérieures "Frontex" a participé en la personne d’un de ses représentants et en co-finançant l’opération.

Le 1er juin dernier l’Italie avait déjà participé à l’organisation d’un autre charter groupé de rapatriement vers l’Ukraine, organisé par l’Espagne et co-financé par "Frontex". Ce vol parti de Madrid a fait escale à Fiumicino en embarquant 8 citoyens ukrainiens expulsés d’Italie et qui ont été rapatriés avec leurs compatriotes expulsés de France et d’Espagne.
.

res-gc/sam/alf

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 905