Une tribune pour les luttes

La rafle et le drapeau, assez ! Une nouvelle loi Besson, pas question !

Signez l’appel.

Article mis en ligne le vendredi 16 juillet 2010

Mediapart :
http://www.mediapart.fr/club/editio...

12 Juillet 2010

ROCK SANS PAPIERS - Le Concert !

Le 18 septembre, je veux croire que nous serons 17 500 et plus dans un Bercy comble, des artistes sur scène et dans le public, des cinéastes, des intellectuels, des scientifiques, des écrivains, des syndicalistes, des associatifs, des politiques, des élus, et surtout, des anonymes, des sans grade, des jeunes et des moins jeunes, des blacks, des blancs, des beurs, des femmes et des hommes, bref, à l’image de ce qu’est la population de ce pays. Nous serons à Bercy pour dire notre refus (http://www.rocksanspapiers.org/appel/) de la société voulue par Sarkozy, l’ami des milliardaires et des dictateurs, un monde de fric et de frime.

Nous afficherons notre solidarité avec les enfants de sans papiers scolarisés que le ministre de la Chasse à l’enfant, rêve d’emprisonner et d’expulser (40 places réservées aux familles dans le nouveau camp du Mesnil-Amelot).

Nous empêcherons l’expulsion des lycéens sans papiers. Comment imaginer son élève, son copain de classe, le copain de ses enfants menotté, ligoté, bâillonné, scotché à son siège d’avion pendant que ses camarades étudieraient Du Bellay « France, mère des arts des armes et des lois » et Eluard, « J’écris ton nom, liberté » ou bâtiraient d’élégantes démonstrations mathématiques ?

Nous exigerons la régularisation des travailleurs sans papiers qui, maçons, cuisiniers, vigiles, intérimaires, manœuvres, ouvriers spécialisés, aide à la personne, remplissent tous les emplois dont personne ne veut. Sur les chantiers, dans les ateliers, dans les cuisines, au côté des enfants, des malades et des personnes âgées, ils et elles sont présents, indispensables. Ils bossent ici, ils vivent ici, ils resteront ici, et en situation régulière !

Nous revendiquerons le droit de s’aimer pour les amoureux que le ministre du Trou de serrure espionne, le droit d’être soignés pour les étrangers malades, celui de trouver l’asile pour les victimes des dictatures.

A l’automne, le ministre de la Rafle et du drapeau demandera à ses amis du parlement d’ajouter une loi supplémentaire à toutes celles déjà prises pour pourchasser ceux à qui on refuse le droit de séjourner dans le pays où ils travaillent, étudient, vivent. Il rêve de porter de 32 à 45 jours la durée de l’emprisonnement sans jugement des sans papiers, il veut pouvoir expulser sans contrôle de la justice en repoussant au cinquième jour (contre deux actuellement) l’intervention du juge de la liberté et de la détention. Il s’enthousiasme de pouvoir décréter prison administrative pour étrangers n’importe quel lieu (une plage, un bungalow, un gymnase) où se trouveraient des sans papiers. Il souhaite enfin créer une peine de bannissement pour ceux qu’il aura expulsés.

Florence et Eric Woerth pour choyer Liliane Bettencourt, Eric Besson pour tourmenter les sans papiers. Eric Besson se félicite dans un communiqué récent d’avoir procédé à 14 800 expulsions depuis le début de l’année. Objectif : 30 000 expulsions. Et 30 millions d’€ versés à Madame Bettencourt au titre du bouclier fiscal. Des symboles qui hurlent !

Ceux qu’ensemble et en fanfare nous dénoncerons le 18 septembre à Bercy. J’en suis certain.

Richard Moyon (militant RESF)

Pour signer l’appel
http://www.rocksanspapiers.org/appel/


Voir aussi 14541

Analyse collective du 17 juin 2010 du projet de loi « Besson » du 30 mars 2010 « relatif à l’immigration, à l’intégration et à la nationalité » qui sera discuté en septembre.

ADDE, Acat France, Anafé, CFDA, Cimade, Fasti, Gisti, InfoMIE, Migreurop, MOM, Association Primo Levi, SAF, Syndicat de la magistrature,

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655