Une tribune pour les luttes

Revue de presse européenne du 30/07/2010

La France veut expulser les Roms

Article mis en ligne le vendredi 30 juillet 2010

Par mail :

Quelques exemples des réactions de nos voisins européens face aux déclarations de Sarkozy ! Les journaux cités ne mâchent pas leurs mots ! Quelle honte d’avoir un tel président !
Le site qui fait cette revue de presse est très intéressant ; je vous le conseille. On peut s’abonner gratuitement à leur newsletter.

C. D.

http://www.eurotopics.net/fr/archiv...

Revue de presse européenne du 30/07/2010

À LA UNE

La France veut expulser les Roms

Après des affrontements entre la police et des gens du voyage, le gouvernement français veut expulser les Roms sans-papiers et criminels, et démanteler 300 camps illégaux. Une stigmatisation pour la presse, qui critique les manquements de la France et de l’UE.

Le Monde - France
Ne pas faire d’amalgame
Le président français Nicolas Sarkozy a déclaré la "guerre à la criminalité". Mais il ne fait pas de différenciation et stigmatise ainsi aussi bien les Roms que les gens du voyage, met en garde le quotidien Le Monde : "L’erreur de M. Sarkozy n’est pas de faire la ’guerre’ à la délinquance, alors que l’insécurité est en hausse, mais de pratiquer l’amalgame. Gardien de la cohésion nationale et sociale, le chef de l’Etat ne peut imputer aux gens du voyage lafaute de l’un des leurs. Sur plus de 400 000 recensés en France, 95 % sont français et les deux tiers sont sédentarisés. Quant aux Roms ... qui forment une minorité, ce ne sont pas seulement des migrants venus d’Europe de l’Est, notamment de Roumanie et Bulgarie. Il s’agit d’une population hétérogène ballottée d’un pays à l’autre de l’Union européenne (UE). ... Avec un tel amalgame, l’exécutif ouvre la boîte à fantasmes et à préjugés." (29.07.2010)

Der Standard - Autriche

Le problème c’est la pauvreté
En annonçant vouloir agir contre les Roms "criminels" et fermer 300 camps, le président français s’est attiré de nombreuses critiques. Pour le quotidien de centre-gauche Der Standard, Nicolas Sarkozy ignore les véritables questions sociales : "Il est bien connu, et légitime, que Sarkozy accorde la priorité à la sécurité et à l’ordre. Mais si le président français associe désormais la criminalité avec ’le comportement de quelques membres de la communauté rom et des gens du voyage’, il utilise alors des stéréotypes selon lesquelles les Roms auraient des tendances criminelles. Il ne souligne pas les problèmes originels - à savoir le gouffre entre la population moyenne et les Roms en ce qui concerne le logement, l’éducation et le travail - mais ethnicise la question. … Sarkozy, dont le nom apparaît en outre parmi les familles de Roms d’Europe centrale, n’affronte pas les questions sociales pressantes. Le jour même où il commande une baignoire pour son avion présidentiel, il ignore dans la politique envers les Roms le fait que la criminalité et la pauvreté sont à l’origine liées." (30.07.2010)

Tages-Anzeiger - Suisse

La politique du tout-sécuritaire de Sarkozy est un échec
La fermeté annoncée contre les Roms en France est une manœuvre rhétorique du président Nicolas Sarkozy visant à détourner l’attention de certains échecs, estime le quotidien de centre-gauche Tages-Anzeiger : "Beaucoup de Français ne devraient plus se laisser impressionner par sa rhétorique martiale. La plupart ne savent que trop bien que ce président répond quasiment sans interruption depuis 2002 de la sécurité intérieure de la France - d’abord en tant que ministre de l’Intérieur, puis en tant que chef de l’Etat. Les médias qualifient toujours volontiers son style incisif de ’musclé’. Il aime l’éclat d’une intervention policière et les images télévisées que celle-ci produira. Si Sarkozy fustige donc désormais des dysfonctionnements et conjure l’état d’urgence sur ce front, dans les banlieues et parmi les gens du voyage, il avoue alors l’échec de sa politique. Et si les statistiques de la criminalité dépeignent véritablement un tableau aussi sombre qu’il le prétend, alors son bilan est aussi mauvais. Très mauvais même. Il ne lui reste que la parole, la division et la stigmatisation. La stratégie est facilement prévisible, mais sans garantie de succès." (30.07.2010)


Upsala Nya Tidning
- Suède

Une honte pour l’UE
L’annonce du président Nicolas Sarkozy d’agir contre les Roms est une honte pour toute l’Union européenne, juge le quotidien progressiste Upsala Nya Tidning : "C’étaient les idées de liberté, d’égalité et de fraternité qui façonnaient la France autrefois. La pensée européenne était administrée dans le même esprit. Si le président Nicolas Sarkozy se sert désormais du pouvoir de la nation pour expulser du pays certains habitants, … il nuit aux idéaux et au développement de l’UE. … La politique à l’égard des Roms est l’expression d’une vision de culpabilité collective. Sarkozy puise dans le même réservoir que le [parti d’extrême droite hongrois] Jobbik. On chasse donc désormais une nouvelle fois des individus, expulsés d’une société qui les accuse de ne pas vouloir s’intégrer. Au lieu de lutter contre la discrimination et la misère sociale, on combat les personnes. L’Europe n’a pas voulu accepter le mode de vie différent des Roms. … Cela montre combien nous prenons la liberté à la légère aujourd’hui, le peu d’égalité qui subsiste et l’étendue de notre indifférence envers nos frères et sœurs." (30.07.2010)

http://www.eurotopics.net/fr/presseschau/top-thema/

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 735