Une tribune pour les luttes

Ali est en danger
La famille Hounat est en danger !
Solidarité !

Article mis en ligne le mardi 24 août 2010

Deux nouvelles nous arrivent ce jour : une bonne et une mauvaise !

1) La bonne d’abord :
La famille tchétchène enfermée au centre de rétention administrative de Marseille depuis le 20 août a été libérée par le juge d’appel d’Aix en Provence ce mardi.
Le juge a considéré que le fait d’arrêter une personne en préfecture (de Nice) alors que celle-ci était invitée à s’y présenter constituait une interpellation déloyale, infirmant ainsi la décision du juge de première instance de dimanche dernier à Marseille.
Les PAF ! (Police aux frontières) étant plus prompts à priver des enfants de liberté que de les aider à quitter le centre de rétention, le RESF a pris en charge (matériellement en financièrement) leur retour sur Nice dès ce soir.
Après ce traumatisme subit pendant 5 jours, Monsieur V., Madame D. et leurs deux enfants de 4 et 20 mois (voir photo jointe) vont retrouver le réseau de solidarité niçois et pourront, espérons-le, enfin déposer leur demande d’asile en France. C’est leur droit !

2) La mauvaise...
Ali Hounat, pourrait être expulsé VENDREDI 27 AOUT !!!
C’est en tout cas ce qui est prévu si le consulat d’Algérie délivre dans les prochains jours le laisser-passer aux autorités de la PAF (Ali n’ayant pas de passeport).

Pétition de soutien
www.educationsansfrontieres.org/art...
Articles du jour sur l’audience en Sous Prefecture d’Aix (La Marseillaise et La Provence)
www.educationsansfrontieres.org/art...

Ce père de famille enfermé au CRA depuis le 11 août manque terriblement à sa femme (française) et leurs 3 enfants. L’expulser (la veille de la fin de sa période de rétention) serait évidemment de nature à faciliter la rentrée scolaire d’Amra (16 ans) et d’Hakim (8 ans) sans parler du traumatisme pour Afid (2 ans), des conséquences sociales, etc...

Malgré cela, le ministère de la Honte vient une nouvelle fois de refuser à Ali l’assignation à résidence qu’il demandait afin de pouvoir par la suite demander l’abrogation de son ITF (interdiction du territoire français) qui date de 1997. Condamné à l’époque pour des délits mineurs, Ali et sa famille subissent depuis ce temps la double peine (prison et interdiction du territoire) soit disant abolie par Sarkozy.

Ali pourrait être expulsé vendredi 27 août à 11h15 sur un vol Air France depuis Marignane pour Alger.
Si cela devait malheureusement se confirmer, le RESF appellerait à un rassemblement à l’aéroport avec départs en covoiturage d’Aix et Marseille vers 8h30.

Sur l’aéroport, le but est de sensibiliser les passagers du vol au fait qu’Ali et sa famille sont en danger, de leur demander d’interpeller le commandant de bord et l’équipage afin de ne pas voyager dans ces conditions (un père de famille entravé, bâillonné au fond de l’avion). Le commandant étant le seul maître à bord, celui-ci peut alors refuser de prendre Ali sur son vol.

Ali est en danger. La famille Hounat est en danger !
SOLIDARITÉ !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500