Une tribune pour les luttes

Nice - Marseille

Demandeurs d’asile dehors, enfants enfermés, belle la rentrée !

Article mis en ligne le jeudi 2 septembre 2010

Il y a des enfants de Nice actuellement au Centre de Rétention de Marseille. Parmi eux, des Cap-Verdiens et un petit de 18 mois, Tchétchène, qui vit le double accablement d’un possible éloignement en Pologne avec sa maman et d’avoir son père en prison à Nice (l’affrontement de la semaine dernière entre des clients d’un tabac de Nice parmi lesquels figuraient des policiers en civil).

La rentrée scolaire, pour certains sous EURODAC, sera de courte durée : quelques jours de vie normale d’écolier avec de nouveaux copains puis, un matin, ils ne viendront pas...Des dizaines sont concernés. Le Réseau Education Sans Frontières a du pain sur la planche au moment où se multiplient les intimidations préfectorales contre les pacifiques et pédagogiques cercles de silence...

Retour en haut de la page

1 Message

  • Le 2 septembre 2010 à 10:07, par

    Rentrée scolaire à Pantin

    Ce matin à 8h, les parents qui se rendaient à l’école Joséphine Baker, rue Denis Papin, étaient les seuls à pouvoir accéder à la rue où une opération de ’recensement’ accompagnée de distribution d’OQTF se déroulait sur le campement Rrom voisin de l’école.

    Ce campement regroupe près de 200 personnes qui avaient reçu un ordre de quitter les lieux pendant l’été.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 905