Une tribune pour les luttes

URGENT : Communiqué de presse du vendredi 1er octobre 2004

Plutonium américain :

le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle les maires à prendre des arrêtés contre le passage des camions de plutonium dans leur commune.

Article mis en ligne le vendredi 1er octobre 2004

Attention :

- le plutonium va très certainement arriver à Cherbourg samedi ou dimanche

- le transfert "Cherbourg-Cadarache" pourrait avoir lieu entre le mardi 5 et le vendredi 8

Le Réseau "Sortir du nucléaire" s’adresse ce jour aux maires des villes susceptibles d’être traversées dans quelques jours par les camions transportant 140 kg de plutonium militaire américain : il s’agit de demander à ces maires de prendre en urgence des arrêtés municipaux interdisant le passage sur leur commune de tels transports routiers.

En effet, les transports de matières nucléaires, en particulier de plutonium, mettent en grave danger les populations des régions traversées, qu’il s’agisse de risque d’accident ou d’actes terroristes.
Si les maires n’ont pas les pouvoirs de police concernant les transports ferroviaires de matières nucléaires, c’est par contre le cas concernant les transports par la route.

En répondant favorablement à notre appel, des maires peuvent rendre impossible le transport du plutonium américain - et du plutonium en général - et empêcher la mise en danger de millions de citoyens.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" et Greenpeace ont publié la liste des plus grandes communes susceptibles d’être traversées (quatre itinéraires possibles, presque uniquement par autoroutes) :

- Itinéraire 1 : La Hague - Caen - Rennes - Laval - Le Mans - Paris (péage St Arnoux) - Orléans - Bourges - Vierzon - Clermont-Ferrand - St-Étienne - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Aix-en-Provence - Cadarache

- Itinéraire 2 : La Hague - Caen - Rennes - Nantes - Bordeaux - Toulouse - Montpellier - Nîmes - Aix-en-Provence - Cadarache.

- Itinéraire 3 : La Hague - Caen - Rouen - Paris-sud (Francilienne) - Auxerre - Mâcon - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Cadarache

- Itinéraire 4 : La Hague - Caen - Pont de Normandie (direction Le Havre) - Amiens - Saint-Quentin - Reims - Troyes - Dijon - Beaune - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Aix-en-Provence - Cadarache

Les maires de toutes les communes situées sur ce parcours (et pas seulement celles citées ci-dessus) peuvent prendre un arrêté contre le passage des camions transportant des matières nucléaires.

Réseau "Sortir du nucléaire" : Stéphane Lhomme 06.64.100.333


Lettre aux maires pour interdire le passage du plutonium sur leurs communes.


Vendredi 1er octobre

Madame, Monsieur le Maire,

Dans quelques heures, 140 kg de plutonium militaire américain arriveront en France à Cherbourg. Cette cargaison est actuellement transportée par des bateaux munis de canons et accompagnés des commandos anti-terroristes : c’est bien l’aveu de la part des autorités qu’il s’agit d’un transport des plus dangereux (il est équivalent à plusieurs dizaines de bombes atomiques).

Une fois en France, ce plutonium doit être transporté en camion de La Hague (Manche) à Cadarache (Bouches-du-Rhône), soit environ 1 300 km, principalement par autoroutes, au beau milieu de la circulation ordinaire. Ce transport est une insupportable mise en danger de millions de citoyens. Accident, attentat (*), tout est malheureusement possible.

Aussi, nous nous adressons à vous pour vous demander de prendre un arrêté municipal interdisant le passage des camions de plutonium sur le sol de votre commune. Vous trouverez ci-joint, à toute fin utile, un arrêté type inspiré d’un arrêté pris en décembre 2003 par M. le Maire de Bègles contre le passage sur sa commune de wagons de déchets nucléaires.

En prenant un tel arrêté, vous protégerez vos administrés et peut-être beaucoup d’autres citoyens si le transport de plutonium est rendu impossible : nous comptons sur la mobilisation de nombreux maires de communes situées sur les parcours potentiels des camions de plutonium. Voici les quatre itinéraires vraisemblables que nous avons déterminés :

- Itinéraire 1 : La Hague - Caen - Rennes - Laval - Le Mans - Paris (péage de Saint Arnoux) - Orléans - Bourges - Vierzon - Clermont-Ferrand - Saint-Étienne - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Aix En Provence - Cadarache

- Itinéraire 2 : La Hague - Caen - Rennes - Nantes - Bordeaux - Toulouse - Montpellier - Nîmes - Aix-en-Provence - Cadarache.

- Itinéraire 3 : La Hague - Caen - Rouen - Paris-sud (Francilienne) - Auxerre - Mâcon - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Cadarache

- Itinéraire 4 : La Hague - Caen - Pont de Normandie (direction Le Havre) - Amiens - Saint-Quentin - Reims - Troyes - Dijon - Beaune - Lyon - Valence - Orange - Avignon - Aix-en-Provence - Cadarache

Si votre commune fait partie de cette liste ou est située sur l’un de ces itinéraires (voir en particulier le tracé des autoroutes), vous pouvez agir efficacement par arrêté municipal.

Sachez enfin que la multinationale nucléaire Areva, responsable de l’importation de ce plutonium, compte traiter ce dernier dans l’ "Atelier de plutonium de Cadarache" qui a été pourtant fermé en août 2003 par l’Autorité de sûreté nucléaire car inadapté au risque sismique. Cela prouve bien qu’Areva, avec la complicité des autorités, fait passer ses profits bien avant la sécurité des citoyens.

Le Réseau "Sortir du nucléaire"
Contact / Informations : Stéphane Lhomme 06.64.100.333

(*) Les fourgons bancaires sont parfois attaqués au lance-roquette. De fait, rien ne permet d’exclure une telle attaque contre un camion de plutonium, avec des conséquences inimaginables.


Exemple type d’arrêté municipal contre le passage des camions de plutonium sur le sol d’une commune.


République Française
Arrêté du Maire

Le Maire de la ville de XXXXXXXX

Vu le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L-2122-24, L 2122-29 et 2211-1

En vertu des pouvoirs de police du Maire

ARRETE :

Article 1 : Le passage et le transit des véhicules routiers transportant des matières nucléaires seront interdits sur le territoire de la commune de XXXXXXX à compter du samedi 2 octobre 2004

Article 2 : Le présent arrêté sera transcrit au registre des arrêtés municipaux et une ampliation sera transmise à M. le Préfet du département de YYYYYYYYY

Article 3 : M Le Commandant de Police de la ville de XXXXXXXX et/ou M le Commandant de la Brigade de Gendarmerie de ZZZZZZZ est (sont) chargé(s) de l’exécution du présent arrêté.

Article 4 : Le Maire certifie sous sa responsabilité le caractère exécutoire de cet acte et informe que le présent arrêté peut faire l’objet d’un recours devant le Tribunal administratif dans un délai de deux moins à compter de sa notification.

Fait à XXXXXX le 2 octobre 2004

Le Maire

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4540

Médiane c'est aussi ...

0 | 5 | 10