Une tribune pour les luttes

LKP

A la suite des propos RACISTES du parfumeur Jean Paul GUERLAIN : Pou Yo arété méprizé Nou !!!

Elie DOMOTA

Article mis en ligne le jeudi 21 octobre 2010

Publié par le LKP le jeudi 21 octobre 2010
http://ugtg.org/article_1302.html

COMMUNIQUÉ DE PRESSE A la suite des propos RACISTES du parfumeur Jean Paul GUERLAIN,

qui sur le plateau du Journal télévisé de 13 heures de France2 a déclaré : «  pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre ; je ne sais pas si les nègres ont tellement travaillé, mais enfin… » !

- À l’heure où le pouvoir colonial veut interdire aux Guadeloupéens de parler kréyòl dans ses tribunaux à l’occasion de parodies de procès contre les militants syndicaux ;
- À l’heure où notre culture est rabaissée au rang de folklore par le pouvoir en place et ses différents relais en Guadeloupe ;

… c’est de façon tout à fait naturelle et décontractée que ces propos racistes sont sortis de la « bouche » de M. GUERLAIN. Le même qui exploitait jusqu’en 2002 des nègres clandestins originaires de l’archipel des Comores sur ses Plantations de Mayotte ; avant que l’inspection du travail ne le mette en cause.

Et tout cela sans d’ailleurs susciter – comme l’a souligné la journaliste nègre Audrey PULVAR dans sa réponse à Jean Paul GUERLAIN - grande indignation du «  monde politique et médiatique » en France, car exprimés dans un pays où l’exclusion, les discriminations, la répression à l’encontre des jeunes habitant les banlieues et dont les parents sont issus de l’immigration, les humiliations et vexations quotidiennes de catégories entières de la population (la stigmatisation des «  Roms » en est un exemple récent), le fichage des travailleurs et le racisme sont désormais banalisés voire légitimés par le pouvoir d’Etat.

Ces propos racistes n’ont suscité aucune réaction des élus, des politiques et autres intellectuels nègres des dernières colonies françaises si prompts à servir de larbins au pouvoir.

Aussi, au-delà de la condamnation de tels propos, LKP rappelle que la richesse de l’occident blanc et singulièrement de l’Etat français, s’est construite sur la traite négrière, l’esclavage et le massacre de millions de nègres, le vol et le pillage du continent africain et des colonies dont les enfants sont venus libérer la France des occupations allemandes.

LKP appelle l’ensemble des nègres et descendants de nègres, l’ensemble des communautés nègres et descendantes de nègres, à ne plus acheter un seul parfum de la marque GUERLAIN pou yo komansé arété méprizé nou ; et s’opposer par tous moyens, avec la plus grande détermination aux brimades, aux propos et aux remarques racistes ou xénophobes.

Ces atteintes à la dignité se multiplient à tous les niveaux, dans les stades, au travail, dans la vie quotidienne. Sans réaction, la banalisation de ces actes laisseront la porte ouverte à toutes les dérives comme cela s’est déjà produit en France et ailleurs. Il faut en finir avec ces clichés coloniaux, racistes et esclavagistes répandus et entretenus dans les esprits européens depuis des siècles.

Pour le Collectif LIYANNAJ KONT PWOFITASYON

Elie DOMOTA

Pointe-à-Pitre, le 15 Octobre 2010

— -

Post-Scriptum

Lire :
- Guerlain se parfume au racisme et au négationnisme - Par Claude RIBBE

- Guerlain : Racisme parfumé au vieux blanc colonial - Par A.R.M.A.D.A.

- Guerlain : la réponse de la journaliste Audrey Pulvar au propos raciste et négrophobe du parfumeur au JT de 13 heures de France2 - Par Audrey PULVAR

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Histoire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 175