Une tribune pour les luttes

Communiqué n°3 du 7/11/2010 des parents et des personnels enseignants et de Vie scolaire du collège Edouard Manet à Marseille (13014) :

Nouveau blocage lundi 8/11 dès 7H30 et manifestation devant l’IA à 16H

Article mis en ligne le dimanche 7 novembre 2010

http://www.lamarseillaise.fr/educat...
Les parents d’élèves ont bloqué l’accès au collège Manet. La diminution des moyens accordées aux établissements sensibles amorce un vent de colère dans les établissements.


Communiqué n°3 du 7/11/2010 des parents et des personnels enseignants et de Vie scolaire du collège Edouard Manet à Marseille (13014) :


Nouveau blocage demain lundi 8/11 dès 7H30 et manifestation devant l’IA à 16H

Vendredi 5/11 :

le collège Edouard Manet a été bloqué en continu de 7H30 à 16H45 par les parents
d’élèves qui réclament avec les enseignants le rétablissement d’un nombre de
surveillants permettant de garantir la sécurité des élèves et des personnels

(Rappel : jeudi 4 novembre, suite à l’arrêt maladie de ses 4 surveillants AED
(sur 9 l’année scolaire précédente), le collège était censé assurer la sécurité
des 540 élèves et du personnel avec, en tout et pour tout : 2 personnels CUI de
Vie scolaire, et une CPE l’après midi)

Reportage de France 3 :
http://mediterranee.france3.fr/info...

Vendredi après-midi, enseignants et parents ont appris qu’une délégation serait
reçue en audience à l’Inspection académique lundi 8 novembre à 16H.

Demain lundi 8/11 :

dès 7H30, appel des parents d’élèves à bloquer à nouveau l’entrée du collège et
à se rassembler en masse

vers 9H devant le collège : assemblée générale des parents, des personnels et des
élus

à 16H devant l’Inspection académique : rassemblement et manifestation des parents
et des personnels pendant qu’une délégation sera reçue
, soutenue dans sa
démarche et ses revendications par des élus :
- Mme Sylvie Andrieux , député des Bouches-du-Rhône, conseillère municipale de
Marseille et conseillère communautaire
- M. Denis Rossi, conseiller général du canton de Marseille - Saint Barthélémy
- M. Jean-Pierre Ravoux, adjoint à la mairie des 13° et 14° arrondissements
- Mme Annie Minassian et M. Georges Gross représentants du maire des 13° et 14°
arrondissements.

Cette délégation rappellera surtout une réalité bien concrète :

A chaque heure, la surveillance d’un établissement scolaire accueillant 540
élèves et composé de deux bâtiments indépendants implique la présence d’un
surveillant à chacun de 2 préaux, à chacun des 4 couloirs et à chacun des 4
escaliers ; à ceci s’ajoute la surveillance nécessaire des toilettes, du jardin,
des 2 cours de récréation, et de la coursive. A ces tâches de surveillance
s’ajoutent également, à chaque heure, une des missions essentielles de la vie
scolaire : assurer l’accueil des élèves à la grille du collège et au bureau de la
vie scolaire.
La masse de travail des personnels de Vie scolaire à chaque heure (surveillance
des lieux et des élèves, accueil des élèves et des parents d’élèves, suivi des
absences, gestion de situations de conflits difficiles, tâches administratives,
...) n’est donc pas des moindres, et pourtant le collège a subi depuis cette
rentrée 2010 une suppression importante du nombre de postes en vie scolaire : 4
Contrats Uniques d’Insertion (CUI) Vie scolaire ont été supprimés, soit
l’équivalent en temps des 2 tiers de CUI de l’an dernier, ainsi qu’un demi
poste d’AED (Assistant d’Education),
ce qui équivaut, au total, à 124 heures de travail et d’encadrement en moins au
collège par semaine depuis cette rentrée scolaire 2010 !

Le collège a également perdu 3,5 équivalent temps pleins d’assistants
pédagogiques (AP) soit l’équivalent en temps des 2 tiers d’AP de l’an dernier.
Reporter les 2,5 équivalent temps pleins restants d’assistants pédagogiques à
des tâches de surveillance, comme cela a déjà été évoqué, serait cependant
enlever encore des moyens pour l’accompagnement éducatif et pédagogique des
élèves !
Car ces AP de moins en moins nombreux, jouent pourtant, un rôle indispensable
dans le soutien aux élèves : accompagnement de la scolarité pendant et en-dehors
des cours, soutien scolaire, aide méthodologique, aide au travail personnel. Et
faute d’être en nombre suffisant depuis cette rentrée, un certain nombre de
missions qui étaient les leurs ne sont déjà plus correctement assurées, comme
par exemple l’accompagnement des élèves exclus temporairement du collège.

Sans un nombre suffisant de personnels, c’est aussi tout le travail en amont ,
incontournable, de
prévention qui ne peut plus se faire. Toute la communauté scolaire travaille
dans l’urgence, l’anticipation n’a plus de place ce qui engendre un manque
évident de temps et de moyens pour mettre en place un vrai dialogue serein et
constructif avec les parents et les élèves. La perte d’un demi-poste
d’assistante sociale et d’un poste « parent relais » n’a guère pu, non plus,
amélioré les choses !

Contacts et informations en continu auprès de :
sophiabanoudi chez yahoo.fr, rachel.lepesant chez free.fr

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Education c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 500