Une tribune pour les luttes

Le budget logement 2011, c’est la rigueur chez les précaires du logement et bombance chez les riches propriétaires !

manifestations qui seront organisées lors de l’examen de la LOPPSI 2, à partir du 23 novembre à l’Assemblée nationale !

Article mis en ligne le mardi 9 novembre 2010

Paris le 8 novembre 2010

A l’heure où les députés discutent du budget logement devant Benoist Apparu, il se révèle particulièrement injuste. En baisse de 217 millions, il prévoit néanmoins de donner encore plus aux GROS contribuables :

En hausse de 360 millions, les cadeaux fiscaux aux riches investisseurs pour faire du locatif, au prix du marché, soit 1,32 milliards d’Euros et une hausse de 43% ! (amortissements de Robien, Borloo, Scellier, y compris dans les DOM-TOM, et aides aux locations de meublés, baisse d’impôts sur les revenus locatifs ...)

En baisse, les aides à la construction de logements sociaux plus une ponction de 350 millions d’euros sur les bailleurs sociaux pour financer la construction ... Tandis que le Livret A , employé pour financer la construction de logements sociaux risque d’être laissé en gestion au banques, sans contrainte sociale.


En baisse de plusieurs dizaines de millions d’euros : Les allocations logement !
Alors que le logement n’a jamais été aussi cher. Ils ont décidé de supprimer la rétroactivité de trois mois sur la délivrance des allocations logement.

Hébergement, c’est la catastrophe : chaque jour qui passe, des familles avec enfants, abandonnées par l’Aide Sociale à l’Enfance départementales, notamment celles de la Banlieue de Paris, sont trimbalées de dé »partement en département par le SAMU social, chaque soir. Le plus souvent l’hébergement est définitivement supprimé au bout de quelques semaines ….

Le Budget logement doit revenir à 2% du PIB, pour :
- faire 200 000 vrais logements sociaux par an,
- les réhabiliter,
- appliquer la loi de réquisition,
- loger tous les DALO, tous les mal-logés, tous les sans logis, tout les précaires et les galériens du logement


Droit Au Logement exige également avec 38 autres organisations le retrait immédiat de l’article 32 ter A de la loi Hortefeux , et participera aux manifestations qui seront organisées lors de l’examen de la LOPPSI 2, à partir du 23 novembre à l’Assemblée nationale !

Mesure autoritaire et arbitraire d’expulsion en 48h, sur décision du Préfet, sans décision de justice, à l’encontre des habitants de logements et habitats sans permis de construire (tentes, mobiles homes, caravanes, yourtes, cabanes, maisons autoconstruites , …)

Mardi : l’installation des habitat visés par la LOPPSI 2 est maintenue derrière l’Assemblée nationale, Place Édouard Hériot – contacts : DAL 06 09 59 19 74 – HALEM 06 30 94 85 71.



Les Oubliés du DALO se font à nouveau entendre :

Mercredi 10 novembre à 11h : le collectif des oubliés du DALO manifestera à l’occasion de la réunion des Présidents des commissions DALO, avec Benoist Apparu, et les institutions.
Celui ci s’était engagé il y a un an à multiplier les relogement en Ile de France : aujourd’hui, la situation se dégrade et le nombre de prioritaires DALo en attente de relogement augmente ...

Contact : 06 20 68 38 05 – 06 16 12 55 27

Un toit c’est un droit !!!


Droit au logement : http://www.droitaulogement.org/

DAL fédération est membre des réseaux :
_ NOVOX : Réseau international des mouvements de lutte des “sans” http://www.novox.org/
RéSEL : ”Réseau stop aux expulsions de logement” http:/www.stopauxexpulsions.org/
_ ATTTAC : Association altermondialiste contre la spéculation financière

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

D.A.L. Droit Au Logement c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40