Une tribune pour les luttes

Collectif Unitaire National "Ensemble, sauvons Mumia"

2010 sauver Mumia !

Rassemblement chaque mercredi soir de 18 à 20 heures face au Consulat des États-Unis à Paris - Place de la Concorde

Article mis en ligne le mardi 9 novembre 2010

Rassemblement de solidarité avec Mumia Abu-Jamal à Marseille le mardi 9 novembre 2010 à
18 h en face du Consulat des USA à l’angle de la rue Edmond Rostand et du bd Paul Peytral (préfecture)

Appel du Comité de Soutien

Le 9 novembre prochain à 14 heures, 3 juges de la Cour d’Appel Fédérale de 3ème Circuit de Philadelphie examineront à nouveau, dans le cadre d’une une argumentation orale, la situation de Mumia Abu-Jamal. Cette audience fait suite à la décision en janvier 2010 de la Cour Suprême des Etats-Unis, laquelle ordonnait aux juges Fédéraux de réexaminer leur conclusion prise en 2008 : confirmation de la culpabilité et peine de prison à vie.

La question est de savoir si elle résistera à l’injonction de la Cour Suprême des Etats-Unis en refusant de donner le feu vert à l’exécution du journaliste noir américain.


Comité de Soutien à Mumia Abu-Jamal Marseille

- Tél/fax : 04 91 42 98 47
- mumia.marseille chez free.fr



Journaliste noir américain, Mumia Abu-Jamal a été condamné à mort en 1982 à l’issue d’un procès dont l’iniquité est internationalement reconnue. Accusé du meurtre
d’un policier, il a toujours crié son innocence. Il est aujourd’hui l’une des figures emblématiques du combat pour l’abolition universelle de la peine capitale. D’un continent à
l’autre, sa situation suscite une mobilisation continue depuis une vingtaine d’années.

Depuis plus d’un quart de siècle, Mumia Abu-Jamal, condamné à la peine capitale au terme d’un
procès raciste et expéditif, vit dans l’enfer du couloir de la mort d’une prison de Pennsylvanie.

Depuis plus d’un quart de siècle, la justice états-unienne fait obstacle à la manifestation de la vérité
en refusant de prendre en compte les très nombreux faits et témoignages qui le disculpent.

Depuis plus d’un quart de siècle, Mumia est ainsi privé de son droit élémentaire, légal et constitutionnel à défendre son innocence.

Les autorités politiques de Pennsylvanie n’ont toujours pas renoncé à assassiner cet homme, qui n’a
commis d’autre crime que de défendre la cause des plus pauvres et des opprimés, de dénoncer le
racisme institutionnel et le crime d’État qu’est la peine de mort, aux États-Unis et partout dans le
monde où ce châtiment inhumain est toujours en vigueur.

Mumia Abu-Jamal ne doit la vie qu’à la mobilisation internationale. Par deux fois, en 1995 et 1999, il fut
l’objet d’une ordonnance d’exécution, mais la puissance de la protestation empêcha l’irréparable.

Mumia est de nouveau en danger de mort

En mars 2008 une Cour d’appel fédérale jugeait que les instructions données au jury lors du procès de 1982 avaient influencé
le verdict et surtout n’étaient pas conformes au droit. La Cour
confirmait toutefois sa culpabilité en refusant tout nouveau
procès, sans le moindre réexamen des faits.


En avril 2009,
la Cour Suprême des États-Unis rejetait l’ultime
recours de sa défense en écartant toute nouvelle instruction eu
égard au racisme qui a présidé aux choix des jurés (récusation
massive des candidats afro-américains), ce qui est pourtant
contraire à la Constitution américaine.


En janvier 2010
La Cour Suprême renvoie l’affaire Mumia
devant la Cour d’appel fédérale ).

Une campagne internationale de protestation est en cours sous la
forme d’une
lettre pétition sollicitant l’intervention du Président
Obama.
Nous vous invitons à en prendre connaissance et à la signer sur le site _ www.mumiabujamal.net.

Ensemble, démultiplions les initiatives de sensibilisation et de soutien à Mumia Abu-Jamal.

Rassemblement chaque mercredi soir de 18 à 20 heures face au Consulat des États-Unis à Paris - Place de la Concorde

Collectif Unitaire National ‘Ensemble, sauvons Mumia’
Le Collectif unitaire national regroupe une centaine d’organisations et de collectivités territoriales françaises. Contact : 43, boulevard de Magenta — 75010 Paris
Appel à la solidarité financière ! Sans argent, il n’y a aucun espoir d’échapper à l’exécution lorsqu’on est condamné à mort aux États-Unis. La défense de Mumia a déjà
coûté plus d’un million d’euros, et les procédures en cours nécessitent un engagement financier permanent. Donnez à Mumia les moyens de se défendre, en adressant
vos dons à l’ordre de ‘Mrap Solidarité Mumia’. Un moyen simple pour y contribuer : achetez la brochure ‘L’affaire qui accuse la justice américaine’ (5 euros).

Toute l’actu de la mobilisation pour Mumia est sur le site www.mumiabujamal.net / courriel abujamal chez free.fr / 01 53 38 99 99


SIGNEZ LA PETITION INTERNATIONALE
à l’attention du Président Barack Obama

http://www.mumiabujamal.net/

Monsieur le Président,

NOUS, SIGNATAIRES de cette pétition, vous demandons de vous prononcer contre l’exécution de
Mumia Abu-Jamal et de tous les hommes, femmes et enfants condamnés à mort dans le monde. Cette
ultime forme de châtiment est inacceptable dans une société civilisée et représente une insulte à la
dignité humaine
(réf. Assemblée générale des Nations Unies, Moratoire sur la peine de mort,
Résolution 62/149 du 18 décembre 2007, réaffirmée par la Résolution 63/168 du 18 décembre 2008).

Monsieur Abu-Jamal, journaliste et auteur afro-américain connu dans le monde entier, est dans le
couloir de la mort en Pennsylvanie depuis presque trente ans. Même si le sort de ce condamné ne
relève pas directement de votre compétence juridique, nous en appelons à votre humanité pour que,
usant de votre statut de leader moral sur la scène mondiale, vous impulsiez un moratoire universel sur
la peine de mort aussi bien sur ce cas spécifique que sur celui de tous les condamnés à mort.

M. Abu-Jamal est devenu le symbole international, la « Voix des Sans-Voix », de cette lutte contre la
peine capitale et les abus aux droits de l’homme. Il y a plus de 20.000 condamnés en attente
d’exécution dans le monde, dont plus de 3.000 dans les couloirs de la mort aux États-Unis.

Le procès de M. Abu-Jamal, qui s’est tenu en 1982, a été entaché de racisme ; il s’est déroulé à
Philadelphie dans un climat de corruption policière et de discrimination raciale. Amnesty
International, lauréat du Prix Nobel de la Paix, a établi « que maints aspects de ce dossier mettent en
évidence la violation des droits constitutionnels élémentaires de l’accusé, seuls garants d’un jugement
équitable selon le droit international. L’ouverture d’un nouveau procès pour Mumia Abu-Jamal serait
dans l’intérêt même de la justice. Un procès qui devra être conforme aux normes internationales de
justice et qui exclut toute sentence de mort
 » (A Life in Balance – The Case of Mumia Abu-Jamal).

Recevez, Monsieur le Président, l’assurance de notre plus haute considération.

Nom, prénom :
Signature :
Adresse :

Cette pétition internationale a été validée par Mumia Abu-Jamal et son avocat principal, Maître Robert R. Bryan.

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655