Une tribune pour les luttes

Communiqué de citoyens solidaires

Des familles Roms convoquées au Tribunal pour avoir cherché un toit et occupé un immeuble vide de la Mairie
Des familles Rroms agressées et pourchassées.

Soutenons-les !
Mardi 30 novembre, le juge du Tribunal d’Instance de Marseille a ordonné l’expulsion des familles !

Article mis en ligne le vendredi 3 décembre 2010


Vendredi 3 décembre

les Roms de la rue de l’opéra ont été chassés du Squatt aujourd’hui. Dans la nuit, 4 personne se sont introduites dans l’appartement pour frapper des hommes, ils ne savent pas de qui il s’agissait. Certains Roms qui étaient dans l’appartement ont perdu leurs papiers d’identités.
La police a constaté de grosses dégradations dans l’appartement ( tuyauterie cassée...) ils accusent les Roms qui sont maintenant recherchés pour ça alors que ce n’est pas eux qui ont tout cassé dans l’appartement, et ils ont maintenant très peur de se faire arrêter.

D’autre part, à la Porte d’Aix les flics sont passés sur le camp et leur ont dit de quitter les lieux et qu’ils repasseraient aujourd’hui pour les y contraindre.
Certains sont partis mais mais pas tous.

Et enfin un autre squatt a été incendié à Bougainville hier matin.

Restons vigilants.


Jeudi 2 décembre 2010

Une nouvelle agression hier soir mercredi :
4 hommes sont rentrés dans le bâtiment et ont tabassé un homme en train de dormir.
Une partie des occupants terrifiés, a regagné ce matin le camp de survie de la porte d’Aix, ils sont allés rejoindre, pour se mettre à l’abri, ceux qui y étaient restés dans le froid et la boue !!!
Il reste encore rue Molière des enfants en bas âge !
Il y a aussi au camp de survie des enfants en bas âge et des personnes malades.

Nous ne pouvons plus rester dans rien faire !!!!!!!

Nous appelons, individus, collectifs, associations à se tenir vigilant
et à s’organiser pour refuser ces insupportables injustices.

Nous nous réunirons :
le VENDREDI 3 DECEMBRE à 18h
à la Maison Méditerranéenne des Droits de l’Homme
34, cours Julien 13006


Humeur : "Je rêvais d’un autre monde"


Mercredi 1er déc place de l’Opéra.

Comme tous les 1ers mercredis du mois à midi, quand retentissent les sirènes, spectacle-performance organisé par Lieux Publics : Sirènes et midi net. Aujourd’hui : "Mais où est donc passé Pythagore ?" Avec pianos préparés et dérangés.

JPEG - 132.5 ko

Pendant ce temps-là, à 20m, au 9 rue Molière, dans un squat, une 20aine de Rroms ayant fui avec leurs enfants le campement de la Porte d’Aix, attendent leur expulsion comme l’a demandée le Tribunal d’Instance hier matin. Quand la police viendra, ils retourneront ds la rue, et le froid.

Jean

JPEG - 49.9 ko

suite Tribunal

En début de semaine dernière une partie seulement du campement de la porte d’Aix a "déménagé" provisoirement vers un "bâtiment non occupé" qui leur permet pour quelque temps d’être au chaud. Rue Molière, face à l’Opéra, à côté du bar "l’Interdit" !!! Très vite la police est intervenue - le bâtiment appartenant à la Mairie - les identités sont prises, une personne arrêtée puis relâchée.

Depuis, les occupants des lieux ont fait l’objet d’agression : vendredi dernier vers 17h, 2 ou trois hommes sont arrivés en moto, casqués (équipés de masque à gaz ?), ils ont pénétré dans l’immeuble et ont gazé (lacrymogène) surtout la première pièce où étaient un bébé de 7 mois malade, 2 enfants de 8 ans et une grand mère presque aveugle.

La police, grande première, est venu recueillir ce mardi après-midi, les témoignages des occupants Rroms, avec un policier traducteur sur les lieux pour suivre l’affaire du gazage, ayant été accusé "injustement" par ceux qui ont lu l’inscription POLICE sur les vêtements des agresseurs ! L’enquête suit son cours....

Le Tribunal d’Instance a accepté la requête de la Mairie et a donné audience ce MARDI 30 NOVEMBRE à 8h30 pour l’étudier.

Le verdict a été rendu en fin d’après-midi : il autorise l’expulsion immédiate des personnes du bâtiment occupé, aucun délai n’a été octroyé.

Mais.....

L’autorisation doit être remise par un huissier aux occupants avant de pouvoir être effective.

Même la Ville de Marseille, propriétaire des lieux a besoin d’une autorisation préfectorale pour avoir recours aux forces de l’ordre (en nombre) le jour de l’expulsion.

L’avocate après la réception du document de l’huissier et des demandes d’aides juridictionnelles des occupants, pourra tenter de demander un délai préfectoral concernant l’intervention policière et une suspension provisoire au tribunal administratif.

En aurons nous le temps avant l’intervention ? Nous le saurons demain...

Elle fera valoir que l’argument de troubles sur la voie publique avancé par l’accusation serait plus grave s’ils étaient expulsés !

En effet 25 personnes, dont des enfants et des bébés en bas âge, seraient à nouveau obligés de regagner la rue et donc le camp de survie de la porte d’Aix qui " trouble l’ordre" et on l’espère des bonnes consciences.

Nous appelons, individus, collectifs, associations à se tenir attentif à cette évacuation imminente

et à venir les soutenir pour éviter de nouvelles agressions 9 rue Molière.

Nous vous tiendront au courant dès que nous connaîtrons l’heure et le moment exact de l’intervention qui peut avoir lieu à partir de demain mercredi 1 décembre !

Mais aussi à se réunir
le VENDREDI 3 DECEMBRE à 18h
à la Maison Méditerranéenne des Droits de l’Homme
34, cours Julien 13006

Des citoyens solidaires

• contact : solidariteportedaix chez gmail.com


Au tribunal

JPEG - 138.5 ko
JPEG - 139.8 ko

La rue pour les familles Roms

http://www.20minutes.fr/article/630893/marseille-la-rue-familles-roms

JPEG - 32.2 ko

Pour ceux qui l’ignorent plusieurs familles, Kosovares et Roms survivent avec des enfants en bas âge, sur un terrain vague de la Porte d’Aix dans la plus grande détresse.
Sous la pluie dans le froid et dans la boue, ils attendent dans des tentes de fortune que quelque chose se passe, entre deux chasses au trésor dans les poubelles.
Seule interlocutrice quasi quotidienne, F. tente de les accompagner dans des démarches, et les amener à l’hôpital quand les enfants vont trop mal.
Médecin du Monde passe aussi parfois donner quelques soins.

Ces personnes demandent avant tout un toit pour mettre à l’abri et au chaud leurs enfants.
Ils ont aussi besoin de lait pour bébé, couches, nourriture, vêtements.

En début de semaine une partie seulement du campement de la porte d’Aix a "déménagé" provisoirement vers un "bâtiment non occupé" qui leur permet pour quelque temps d’être au chaud.
Très vite la police est intervenue, le bâtiment appartenant à la mairie, les identités sont prises, une personne arrêtée puis relâchée.

Le tribunal d’instance a accepté la requête de la mairie et donne audience le MARDI 30 NOVEMBRE à 8h30 pour l’étudier.

Depuis, les occupants des lieux ont fait l’objet d’agressions : vendredi vers 17h, 3 hommes sont arrivés en moto, équipés de masque à gaz, ils ont pénétré dans l’immeuble et ont gazé surtout la première pièce où étaient un bébé de 7 mois malade, 2 enfants de 8 ans et une grand mère aveugle.

Nous ne pouvons rester sans rien faire.
Le froid est arrivé, les journées sont longues et sans espoir.
Nous pouvons agir ensemble.
Des femmes, des hommes, des enfants, des bébés dorment dehors et ont faim.

Nous appelons, individus, collectifs, associations, à se rendre le mardi 30 novembre dès 8h30 à la salle d’audience du Tribunal d’Instance de Marseille, Square du juge Pierre Michel (ex Place Monthyon) Marseille 6ème.

Nous appelons, individus, collectifs, associations, à se réunir
le VENDREDI 3 DÉCEMBRE à 18h30 à la Maison Méditerranéenne des Droits de l’Homme 34, cours Julien 13006

Des citoyens solidaires
contact : solidariteportedaix chez gmail.com

Retour en haut de la page

2 Messages

  • Le 2 décembre 2010 à 09:47, par Pierre

    "Je revais d’un autre monde" ce titre est très très bien trouvé. Un autre monde où le droit de vivre au chaud est bien présent. Surtout quand on a les moyens, à travers des immeubles non occupés de faire vivre des familles entières dans le besoin. Ce n’est pas le pays et les valeurs que je défend malheureusement que je vois aujourd’hui.

     

    En Ligne Casino

    Ce casino en ligne propose le Texas Hold’em, ce qui est appréciable car nombre de casinos en ligne n’offrent pas ce type de tournois de poker.
    • Le 9 mars 2011 à 14:49, par Olive

      le pire surtout est que la situation n’évolue pas... et elle n’est pas prête de se décoincer surtout en voyant certains sondages paru récemment qui donne le front national plus populaire que jamais !

       

      le principal étant les chaussures femmes et l’usage qu’on en fait..
Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090