Une tribune pour les luttes

Soutien à Roland VEUILLET

NON à la répression syndicale dans l’éducation nationale

Rassemblement mercredi 24 novembre à 14 h devant la préfecture

Article mis en ligne le mardi 23 novembre 2004

Roland VEUILLET, Conseiller Principal d’Education, militant syndical, a été sanctionné très lourdement pour ses prises de position syndicale pendant la grève de 2003. Il s’était opposé notamment au remplacement des surveillants grévistes par des maîtres au pair (étudiants du lycée nourris et logés gratuitement).

A l’issue d’un conseil de discipline qui fut une véritable parodie de justice de la part de l’administration, notre camarade a été muté d’office de Nîmes à Lyon à la rentrée de septembre 2003.

Cette sanction aux lourdes conséquences personnelles a marqué le mouvement 2003 par sa sévérité exceptionnelle.

Le ministère a annoncé qu’il refusait son retour dans le Gard, prolongeant encore d’une année au moins la sanction.

Après une année de luttes opiniâtres et infructueuses, notre camarade en dernière extrémité, a mené une grève de la faim pendant 38 jours.

Le ministère ayant chargé un médiateur d’intervenir sur cette question, Roland a accepté de suspendre sa grève le mercredi 6 octobre.

Nous protestons contre cet acte de répression syndicale et continuons à demander justice

pour Roland !

Nous exigeons :

- l’ANNULATION DE LA SANCTION frappant Roland VEUILLET

- la mise en place d’une véritable ENQUETE ADMINISTRATIVE permettant que ce dossier soit réexaminé.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4520

Sud Éducation c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80