Une tribune pour les luttes

Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri

Rappel : Le 11 juin 2009, Ali Ziri, 69 ans, est décédé suite à son interpellation par la police nationale à Argenteuil.

Vers un non-lieu ? Réquisitoire définitif du procureur de la République de Pontoise le 1er décembre prochain,
Rassemblement le mardi 29 novembre à 18h sur le lieu de l’interpellation d’Ali Ziri

+ Vérité et justice pour Mahamadou Maréga
Une vie volée par des policiers français, 1 an déjà...
Commémoration à Colombes le samedi 3 décembre 2011 à 14H00.

Article mis en ligne le vendredi 2 décembre 2011

Le 1er décembre prochain, le procureur de la République de Pontoise devra rendre son réquisitoire définitif à propos de l’affaire Ali Ziri. Il y a de fortes possibilités qu’il prononcera un non lieu, qui signifie la fin de l’instruction et l’abandon des poursuites contre les policiers impliqués dans la mort d’Ali Ziri.

C’est pourquoi, le collectif appelle à un grand rassemblement le

mardi 29 novembre à 18h

sur le lieu de l’interpellation d’Ali Ziri, angle des rues Jeanne d’Arc et Antonin-Georges-Belin, non loin de la mairie d’Argenteuil.

Soyons y nombreux ! On ne l’oublie pas !


ATMF Association des travailleurs maghrébins de France.

Grand rassemblement le mardi 29 novembre 2011 à 18h
mardi 22 novembre 2011

Collectif vérité et Justice pour Ali Ziri. Appel d’urgence à un rassemblement

Deux ans et demi après la mort d’Ali Ziri, suite à son interpellation par la police nationale d’Argenteuil, ce dossier est toujours au point mort. Rien n’a bougé. Les policiers impliqués dans la mort du retraité algérien, âgé de 69 ans, sont toujours en fonction. Ils continuent de déambuler dans les quartiers et rues d’Argenteuil, assurés de leur impunité. C’est inadmissible !

Le 24 juillet 2009, l’Institut médico-légal de Paris rend les conclusions d’une autopsie, qui relève l’existence de 27 hématomes. « Ali Ziri est mort suite à un arrêt cardio-circulatoire d’origine hypoxique, généré par suffocation et appui postérieur dorsal. ».

Le 15 avril 2011, les conclusions de nouveaux examens complémentaires affirment que « le manque de discernement des policiers a conduit à des comportements qui n’étaient pas sans conséquence sur l’état de santé de M. Ziri. ». Tous ces éléments confirment que des violences policières sont à l’origine de la mort d’Ali Ziri. Et pourtant, rien n’a bougé. Pire encore, tous les actes demandés par les avocats de la famille ALi Ziri, comme l’audition des témoins et des policiers par un juge d’instruction et la reconstitution des faits, ont été refusés par le Procureur de la république de Pontoise.

Le 1er décembre prochain, ce même procureur devra rendre son réquisitoire définitif à propos de cette affaire. Il y a de fortes possibilités qu’il aille vers un non lieu, qui signifie la fin de l’instruction et l’abandon des poursuites.

C’est pourquoi le collectif appelle à un RASSEMBLEMENT le mardi 29 novembre à 18h Angle des rues Jeanne d’Arc et Antonin-Georges-Belin, non loin de la mairie d’Argenteuil. Le cortège se rendra ensuite devant la sous-préfecture d’Argenteuil. Soyons nombreux pour exiger Vérité et Justice.

Contact : ATMF, 26 bd. du Général-Leclerc 95100 Argenteuil. Tél. : fax : 01 39 80 45 40.

Email : collectifaliziri chez yahoo.fr
http://www.atmf.org/Grand-rassemblement-le-mardi-29



« VÉRITÉ & JUSTICE POUR MAHAMADOU MARÉGA »

UNE VIE VOLÉE PAR DES POLICIERS FRANÇAIS.

Commémoration 1 an déjà...

Rendez-vous le samedi 3 décembre 2011 à 14H00
555 avenue Gabriel Péri - 92700 Colombes
Accès : RER A Nanterre Université + Bus 304 : Arrêt 4 Chemins-Aragon
- RER A La Défense + Bus 272 : Arrêt Place de Belgique
- Train : La Garenne Colombes + Bus 167, 367, 161 : Arrêt 4 Chemins-Aragon.

Mahamadou Maréga est mort plaqué face contre le sol d’un ascenseur par plusieurs policiers, ses pieds et mains étaient attachés.

Auparavant, il avait été asphyxiéau gaz lacrymogène, électrocuté avec plusieurs tirs de Taser et matraqué à sang par plusieurs policiers venus l’expulser de chez lui.

Ses voisins témoignent avoir entendu les appels au secours de Mahamadou pendant qu’il se faisait battre par ces policiers.

Qui aurait pu sauver Mahamadou de ses bourreaux ? Qui nous protège de la police ?

1 an après... sa famille attend encore une décision de justice.

Blogs :
http://www.facebook.com/collectif.mamadoumarega


http://collectif-vjp-mmarega.blogspot.com

CONTACT
collectif.mamadoumarega chez gmail.com
collectif.mamadoumarega chez gmail.com>



A l’occasion du 2e anniversaire de la mort d’Ali Ziri, le collectif Vérité et Justice appelle à un rassemblement
devant le ministère de la Justice 13 place Vendôme Métro Opéra
le 11 juin 2011 à 14h

Et maintenant que fera donc la justice ?

Le 11 juin 2009, Ali Ziri, 69 ans, est décédé à l’hôpital d’Argenteuil suite à son interpellation par la police nationale. A l’époque, le parquet de Pontoise n’a pas souhaité donner suite à cette affaire.Le 24 juin 2009, une marche pacifique a réuni plus d’un millier de personnes à Argenteuil pour exiger la vérité.

Le 24 juillet 2009, l’Institut médico-légal de Paris rend les conclusions d’une autopsie, qui relève l’existence de 27 hématomes, dont certains ont entre 12 et 17cm de longueur. « Ali Ziri est mort suite à un arrêt cardio-circulatoire d’origine hypoxique, généré par suffocation et appui postérieur dorsal. »

Le 12 octobre 2009, le parquet de Pontoise délivre un réquisitoire supplétif « contre X » pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». En septembre 2010, un nouveau juge d’instruction est désigné.

Le 15 avril 2011, les conclusions de nouveaux examens complémentaires viennent enfin d’être connues : «  La reconstitution des faits et expertises anatomopathologiques permettent d’affirmer que l’inefficacité cardiaque constatée aux urgences du CH d’Argenteuil est secondaire à un trouble majeur du rythme cardiaque, lui même secondaire à un épisode hypoxique en rapport avec les manoeuvres d’immobilisation et les vomissements itératifs…le manque de discernement a conduit à des comportements qui n’étaient pas sans conséquence sur l’état de santé de M. Ziri. »

Ces nouveaux éléments confirment que des violences policières sont à l’origine de la mort d’Ali Ziri, chose que les proches et le collectif d’Ali Ziri ont toujours soutenue.


Et maintenant que fera donc la justice ?

A l’occasion du 2e anniversaire de la mort d’Ali Ziri, le collectif Vérité et Justice appelle à un rassemblement

le 11 juin 2011 à 14h

devant le ministère de la Justice, Place Vendôme 75 001 Paris.

D’autres collectifs de familles victimes de violences policières, regroupés autour de VV (Vies Volées), seront présents pour exiger vérité et justice.

Un rassemblement a lieu le même jour à 12h sur le lieu de l’interpellation d’Ali Ziri (angle des rues Jeanne d’Arc et Antonin-Georges-Belin à Argenteuil). Départ collectif à la gare d’Argenteuil à 13h. Un car est prévu.

Soyons nombreux pour exiger la suspension et la mise en examen des policiers impliqués dans la mort du retraité. Notre colère ne pourra s’apaiser que dans la justice !

Collectif vérité et Justice pour Ali Ziri. Contact : ATMF, 26 bd. du Général-Leclerc 95100 Argenteuil. Tél./fax : 01 39 80 45 40. Email : collectifaliziri chez yahoo.fr


Historique : Mille Bâbords 16793


Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 995