Une tribune pour les luttes

« Moi, Yann Fiévet, qui ne peut plus enseigner sans assistante »,

par Christian Jacquiau

Article mis en ligne le mercredi 8 juin 2011


Par mail :

Cher(e)s Ami(e)s,

La conférence nationale du handicap va se tenir après demain, le mercredi 8 juin. Ce sera l’occasion pour Roselyne Bachelot, ministre des solidarités et de la cohésion sociale, de faire le constat, là aussi, du gouffre qui sépare les annonces prometteuses de son mentor, locataire de l’Élysée, de la tragique réalité du terrain.

J’ai consacré à ce sujet un long article publié aujourd’hui même sur le site de Marianne 2 (http://www.marianne2.fr/Moi-Yann-Fi...) que je vous invite à consulter.
N’hésitez pas à faire suivre ce lien à vos réseaux et à vos amis.
Vous trouverez, sous l’article, un lien vous permettant de laisser des commentaires, d’apporter des témoignages, de faire connaître vos propres expériences et luttes pour que le handicap soit enfin pris en considération. Vous avez la parole. N’hésitez pas à vous exprimer.

Avec toute mon amitié.

Christian Jacquiau

Signez et faites signer la pétition : Pour signer, récupérer le texte de la pétition et la diffuser :
http://www.cyberacteurs.org/cyberac...


Pétition : Soutien urgent à un binôme "professeur handicapé/assistante" efficace mais menacé

Pétition mise en ligne le 24/05/2011

Mobilisation pour demander à l’Education Nationale de renouveler le contrat d’une personne qui assiste depuis 6 ans un professeur handicapé visuel, qui
est à quelques années de la retraite.

explicatif

La communauté éducative du lycée Jean-Jacques ROUSSEAU de Sarcelles souhaite attirer l’attention du Rectorat de Versailles sur la situation particulière
de Monsieur Yann Fiévet, professeur de Sciences Economiques et Sociales, et de son assistante, Madame Emilie Le Saulnier.
Ce professeur enseigne depuis plus de trente et un ans (dont 25 ans au lycée) et a été reconnu travailleur handicapé en 1999, en raison d’une rétinopathie.
Depuis 2001, il est accompagné dans ses classes, dans la préparation des cours et pour la correction des copies par des assistants recrutés comme assistants
d’éducation (surveillants non formés).
Depuis la rentrée 2005, il est accompagné par la même assistante, laquelle a pu acquérir ainsi une véritable expérience professionnelle, ce qui lui permet
d’assurer une collaboration efficace d’un point de vue humain et pédagogique.
Etant donné les renouvellements successifs du contrat de cette assistante et le caractère précaire de celui-ci (CDD d’un an renouvelable six fois), leur
collaboration ne pourra être prolongée à la fin de l’année en cours conformément aux textes en vigueur.
Pour Monsieur Fiévet, cette situation fragilisera vraisemblablement l’exercice de son métier tant sur le plan humain que pédagogique (nécessité de devoir
reformer un assistant et de le garder les 6 prochaines années avant son départ en retraite). Cette situation risque, par là même, de fragiliser la scolarité
de ses élèves dès la prochaine rentrée scolaire.
Nous demandons que le rectorat prenne en compte cette situation très particulière et reconduise le contrat de Mme Le Saulnier comme assistante de Monsieur
Fiévet.

Texte de la pétition

MOBILISATION DE LA COMMUNAUTÉ ÉDUCATIVE DU LYCÉE JJ ROUSSEAU À SARCELLES
SOUTIEN URGENT À UN BINÔME « PROFESSEUR HANDICAPÉ / ASSISTANTE » EFFICACE MAIS MENACÉ.

M. Yann Fiévet est professeur en Sciences Économiques et Sociales depuis 31 ans et enseigne dans
notre lycée depuis 25 ans.

En 1999, M. Fiévet a été reconnu travailleur handicapé, en raison d’une rétinopathie.
Depuis 2005, M. Fiévet est accompagné par la même assistante : Mme Émilie LE SAULNIER, qui est
présente a ses côtés dans ses classes, dans la préparation des cours et la correction des copies.

Nous apprenons que le contrat de Mme Le Saulnier ne serait pas renouvelé pour la rentrée 2011/2012
et que M. Fiévet verrait arriver une nouvelle personne, non formée, pour l’assister.

La rupture de ce binôme « professeur handicapé / assistante » qui fonctionne depuis 6 ans serait lourde
de conséquences que ceux qui ont pris cette bien curieuse décision n’ont probablement pas
mesurées…

Il n’est pas imaginable qu’une personne nouvelle puisse constituer immédiatement un « binôme »
efficace avec un professeur qu’elle ne connaît pas encore. A quelques années de la retraite, M. Fiévet
devrait nécessairement consacrer du temps à la formation de cette nouvelle personne, quelles que
soient ses qualités. L’efficacité de son enseignement en serait automatiquement diminuée, et ce
pendant de longs mois.

En résumé, l’enseignant serait fragilisé, en raison notamment du fait que certains lycéens sont
relativement prompts à profiter d’une situation inhabituelle, fragilité dont l’ensemble des élèves
pourrait pâtir.

Un professeur qualifié, apprécié de tous pour son enseignement, devrait-il tout « recommencer à zéro »
parce qu’il est handicapé ?
C’est INACCEPTABLE , et Nous, parents, élèves, professeurs et autres personnels du Lycée, ne pouvons
l’accepter !

C’EST POURQUOI NOUS DEMANDONS AUJOURD’HUI AUX AUTORITES COMPETENTES :
Une ACTION CONCRÈTE et IMMÉDIATE
Pour La continuation du binôme existant depuis 6 ans « Professeur handicapé / assistante »,
à savoir, LA RECONDUCTION DU CONTRAT DE MME LE SAULNIER

Nous invitons TOUTES LES PERSONNES QUI SE SENTIRONT CONCERNEES à signer et à faire signer
cette pétition :

Soutien urgent à un binôme mise en ligne par l’association Cyber Acteurs a cette adresse

. N’hésitez pas à faire circuler ce message.

Les signatures seront envoyées aux autorités compétentes, notamment à M. le Recteur de l’Académie
de Versailles et à M. l’Inspecteur d’Académie du Val d’Oise.

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655