Une tribune pour les luttes

conférence-débat Avec Tariq Ramadan (professeur de philosophie et d’islamologie) et Larry Portis (American against war/Américains contre la guerre)

Guerres et Racismes

10 décembre 2004 à 20 h à la salle de l’Hermitage - 27 traverse de l’Hermitage 13015 Marseille

Article mis en ligne le mercredi 1er décembre 2004

Et des interventions de militant-e-s du mouvement contre les occupations coloniales en Irak, en Palestine, en Côte-d’Ivoire

A l’initiative d’Agir contre la guerre et de l’Association des Etudiants Musulmans d’Aix

Avec le soutien d’Aix-solidarité, de la Bibliothèque alternative, des Féministes pour l’égalité et contre l’exclusion.

Texte d’appel :

George W. Bush réélu, Yasser Arafat enterré et la situation reste aujourd’hui fort préoccupante partout dans le monde. Selon la presse britannique, le conflit a fait, en Irak, plus de 100 000 victimes civiles depuis le déclenchement de l’invasion par la coalition criminelle de Bush, Blair, Berlusconi and Co.

En Palestine, l’injustice se poursuit de plus belle avec la complicité des médias qui réduit souvent l’image du peuple palestinien à celle de terroristes. C’est oublier un peu rapidement la situation coloniale et les exactions quotidiennes commises par l’armée israélienne. En Côte d’Ivoire, on assiste aux tragiques conséquences de la Françafrique. Comme les Etats-Unis, la France soutient des dictateurs puis les renverse à son gré dans sa zone d’influence. Quant à la Tchétchénie, elle a été rayée de la carte par le Busher Poutine dans le silence complice de la quasi-totalité des médias occidentaux !!

Le point commun de ces interventions militaires est que, d’une part, elles engendrent des massacres, des déplacements forcées, une répression féroce et inhumaine pour les populations concernées et d’autre part, une accentuation du racisme dans les sociétés occidentales, notamment à l’égard des populations musulmanes. Le fossé d’incompréhension ne cesse de se creuser entre ces populations et le reste des sociétés et les amalgames entre « musulman » et « terroriste » se font de plus en plus souvent. Ce climat néfaste ne fait le jeu que d’un racisme latent qui progresse sournoisement.

Et précisément, la force du mouvement anti-guerre a été de rassembler des millions de personnes quel que soit leur origine, culture ou religion. Même si la vie de quelques otages occidentaux en Irak ou de colons français en Côte d’Ivoire vaut visiblement plus que celle de centaines de milliers de personnes, nous nous mobiliserons constamment pour que le droit et la justice soient enfin appliqués.

Pour se rendre à la salle de l’Hermitage :

en bus : ligne 26 depuis le métro Bougainville, arrêt L’Hermitage ;

en voiture : par l’A7, sortie Saint-Antoine - Hôpital Nord, av. de St-Antoine, av. de la Viste, puis l’Hermitage à gauche

Apéro-buffet sur place, possibilité de co-voiturage pour le retour

P.A.F. : 2 euros, en fonction des moyens de chacun-e

Contacts : 06 62 82 21 66 - 06 20 60 65 93

stoppons.bush chez laposte.net
aema_contact chez yahoo.fr

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Agir contre la guerre c'est aussi ...

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4215