Une tribune pour les luttes

A l’initiative de ARCI, en collaboration avec le réseau REMDH et Migreurop

« Le vent du changement. Egalité et dignité dans la Méditerranée »

Rencontres anti-racistes de Cecina (Italie) du 27 au 29 juin 2011

Article mis en ligne le jeudi 23 juin 2011

Par mail

Cher.e.s tou.te.s,

Le 3 mars dernier, plusieurs de vos organisations, avec Migreurop, lançaient, face aux drames qui se produisent quasi-quotidiennement en Méditerranée, un "Appel pour une intervention solidaire de l’Union européenne en Méditerranée" http://www.migreurop.org/article1819.html.

Migreurop continue d’alerter, via des communiqués presse, sur ce qui se passe aux frontières de la Méditerranée.

Dans les derniers mois la situation n’a fait que se détériorer : alors que les conditions d’existence dans les camps de réfugiés à la frontière tuniso-libyenne sont particulièrement inhumaines et potentiellement déstabilisantes pour l’ensemble et de la région, les États européens ont pour seul objectif de se protéger de tout « afflux massif ». En Libye, des dizaines de milliers de travailleurs étrangers et de réfugiés sont pris en étau, poussés au départ par les autorités – tant celles de Tripoli que celles de Benghazi – et contraints de contourner, au péril de leur vie, les obstacles que l’agence Frontex dresse sur leur route. Depuis le mois de février, d’après les décomptes du HCR, ce sont près de 2 000 personnes qui sont mortes en mer faute de pouvoir emprunter les voies qui leur permettraient d’arriver saines et sauves de l’autre côté de la Méditerranée. Ce chiffre est effrayant.

La politique d’inhospitalité des États européens atteint un niveau tel qu’il est de notre devoir d’agir afin de démontrer qu’un espace euro-méditerranéen solidaire et respectueux des droits humains est possible. Devant l’urgence humanitaire et l’impératif politique de rappeler l’UE à ses devoirs, nous vous proposons de monter, ensemble, une opération concrète de protection des réfugiés – surveillance maritime, ouverture d’un couloir humanitaire,… – et de dénonciation de la véritable guerre qui leur est faite aujourd’hui, dans une indifférence presque totale.

Les organisations intéressées par cette initiative sont invitées à rejoindre la liste de discussion « appel intervention Méditerranée »*.

Par ailleurs, dans le cadre des rencontres anti-racistes de Cecina (Italie) où Migreurop tient chaque année son CA, se tiendront du 27 au 29 juin 2011 trois journées de débat sur le thème **,«  Le vent du changement. Egalité et dignité dans la Méditerranée  » à l’initiative de ARCI, en collaboration avec le réseau REMDH et Migreurop, à Cecina (Italie). Migreurop propose de profiter de ces rencontres pour organiser une réunion sur le thème de la solidarité concrète avec les réfugiés et migrants bloqués en Afrique du Nord.

Une idée qui a commencée à être discutée entre quelques organisations est celle de l’envoi d’un "bateau de la solidarité" qui partirait d’Europe et "irait chercher", dans des conditions à définir, des réfugiés ayant fui la Libye mais bloqués - par exemple dans un camp de Tunisie - par l’indifférence criminelle des États européens. Une telle opération, de grande ampleur, n’aurait un intérêt que si elle est fortement médiatisée et qu’elle mobilise très largement.

Signataires ou non de l’Appel du 3 mars, nous espérons que vos organisations rejoindront notre volonté de passer des déclarations aux actes en cherchant, ensemble, des solutions pour briser le terrible silence dans lequel l’Union européenne veut enfermer les appels à l’aide venant de la rive sud de la Méditerranée.

Olivier Clochard,
Président de Migreurop

* Inscription à la liste Appel intervention Méditerranée : envoyer un mail à migreurop07 chez yahoo.it

** Renseignements sur la réunion de Cecina :

Le programme de la rencontre : http://www.migreurop.org/article1949.html

contact pour informations : prestianni chez migreurop.org


Cette rencontre prend place dans le débat sur l’espace méditerranéen organisé, organisée par ARCI en collaboration avec le réseau REMDH et Migreurop, « Le vent du changement. Egalité et dignité dans la Méditerranée », qui se tiendra du 27 au 29 juin 2011 à Cecina (Italie).

Des changements politiques majeurs annonçant la fin de régimes autoritaires sont en cours au sud de la Méditerranée. On constate que la préoccupation principale des gouvernements et des instances de l’Union européenne est de se protéger contre « les flux migratoires incontrôlables » que pourraient entraîner ces bouleversements. Les institutions européennes et les Etats membres n’hésitent pas à criminaliser les 30 000 migrants qui ont débarqué depuis l’Afrique du Nord en Europe via Lampedusa.

Cette île au milieu de la Méditerranée a été transformée en symbole de l’« invasion », grâce à l’invention d’un état d’urgence mis en place par le gouvernement italien avec l’aide des institutions européennes et de l’agence Frontex. Des « accords d’expulsion » ont été négociés avec le nouveau gouvernement Tunisien , à qui il a été aussi demandé de renforcer les contrôles à ses frontières pour empêcher les départs de migrants, avec l’aide d’« instruments » (bateaux, radars, cameras thermiques) mis à disposition par l’Italie.

Les exilés partant d’Afrique du Nord et à la recherche d’une protection en Europe sont aujourd’hui pris dans un étau mortel. D’un côté, le régime du colonel Kadhafi les pousse sur de véritables épaves des mers ; de l’autre des navires battant pavillon des pays de la coalition internationale refusent d’assister ces boat people en péril . Depuis le début du mois de février 2011, près de 1 400 personnes sont mortes en mer en essayant d’atteindre les côtes fortifiées des rives sud de l’Union européenne. Ces drames sont venus s’ajouter aux quelque 15 000 victimes d’une « guerre aux migrants » qui atteint actuellement des sommets d’inhumanité.

PROGRAMME du 27 après-midi et 28 juin matin 2011

Section Migrants, réfugiés, frontières de la rencontre « Le vent du changement »

Lundi 27 juin : 14 h 00 - 18 h 30

Olivier Clochard (Migreurop) Introduction : la dimension de la migration dans l’espace de la Méditerranée dans le contexte du printemps arabe.

Claire Rodier (Gisti-Migreurop) et Nejla Sammakia Évolution du rôle des pays du sud de la méditerranée dans la mise en place des systèmes de contrôle.

Filippo Miraglia ARCI-Migreurop et Nicola Grigion MeltingPot-Migreurop La gestion du phénomène par l’Italie : entre accueil, enfermement et expulsions

Brigitte Espuche (Anafé-Migreurop) La remise en cause de la libre circulation dans l’espace Schengen

DISCUSSION : Face à la détérioration des conditions de vie dans les camps de refugiés à la frontière tuniso-libyenne et libyenne-égyptienne, à l’hécatombe qui se déroule en mer et de la politique d’inhospitalité menée par les États européens quelles propositions de mobilisations pour une « intervention solidaire en Méditerranée »

Ce débat se tiendra avec les participants à la rencontre internationales (membres du réseau Migreurop, de REMDH, ARCI, réseau Europe-Afrique Interact, FMAS , etc) en présence des députées européennes : Hélène Flautre, Marie Christine Vergiat, Cornelia Ernst

Section Liberté de circulation, racismes et islamophobie de la rencontre « Le vent du changement »

Mardi 28 juin : 9 h 30 - 13 h 00

Représentant de la FTCR Suite des assises de l’immigration tunisienne en vue de l’élection de l’assemblée constituante : quel impact possible sur les questions relatives aux politiques d’immigration ?

Père Moses Zerai (Agence Habeisha) et Alexandre LeCleve (Cimade-Migreurop) Les réfugiés bloqués en Libye, à quand un couloir humanitaire pour arrêter l’hécatombe dans la Méditerranée ?

représentant de Migreurop) Pour une libre circulation dans l’espace méditerranéen ?

représentant de REMDH Les relations Europe et Maghreb dans le domaine de la migration : vers une démocratisation des relations entre les deux rives de la Méditerranée. L’immigration comme opportunité de développement.

Pour plus d’information, merci de contacter

prestianni chez migreurop.org

0033 1 53 27 87 81

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Manif/rassemblements c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1090