Une tribune pour les luttes


« Nous n’irons pas à l’Alcazar ! »

En réponse à la censure, le groupe Echelle Inconnue quitte la bibliothèque et installe son exposition dans les rues de Marseille

Article mis en ligne le jeudi 30 juin 2011

En réaction à la censure de l’un de ses supports de communication par les services de la mairie de Marseille, le groupe Echelle Inconnue (www.echelleinconnue.net) annonce l’annulation de l’exposition
« Marseille, schéma exotérique musulman », et des conférences associées prévues du 28 juin au 2 juillet 2011 à la bibliothèque de l’Alcazar. A la tentative de limiter la visibilité de notre travail dans l’espace public,
nous répondons par une visibilité encore plus grande et déplaçons notre tente/exposition dans les rues marseillaises, à compter du 1er juillet. Nous renouons ainsi avec une des questions centrales de ce travail :
celle de la tente, du nomadisme comme forme d’intervention urbaine et politique.

Depuis 2006, nous, Echelle Inconnue, laboratoire d’art urbain, menons un projet prenant pour centre la Smala (capitale de tentes de l’Algérie au XIXe siècle) pour interroger les urbanités contemporaines.

Depuis plus d’un an, nous interrogeons la place de l’islam dans la ville avec des habitants de Marseille et des chercheurs. A chaque entretien ou presque, est revenue la question du rejet hors de l’espace public des
signes visibles de l’islam, celle du nomadisme imposé à ces derniers, ainsi que celle du jeu de visibilité/invisibilité produit par la relation plus qu’ambivalente des autorités à cette question.

Tout est normal donc quand, à quelques jours de l’exposition et des conférences sur ce thème, nous découvrons que la direction de l’Alcazar, censée nous accueillir, a remplacé l’affiche originale représentant
le pictogramme d’une mosquée (que l’on serait bien en peine de trouver sur un plan de Marseille) par une « affichette » proche du menu de cantine. Tout est normal donc, la même crispation esthétique maintes fois
entendue au cours des entretiens, conduit au même refus d’une possible visibilité de cette question, fut-elle artistique, dans l’espace public.

Dans ces conditions, annuler notre exposition pour la transporter dans l’espace public, là où elle pourra donner à entendre les paroles que nous avons recueillies, s’est imposé comme une évidence. Seul ce
nomadisme urbain et choisi peut rendre à ces témoignages la liberté et la visibilité que l’espace censé les accueillir voulait leur retirer. Notre tente sonorisée présentant les conclusions de cette recherche participative
(créations sonores et cartes manquantes de Marseille) s’affichera et se déplacera donc dans la ville même, du vendredi 1er au mardi 5 juillet.

Nous invitons, journalistes, chercheurs, militants et citoyens, que la question de la place de l’islam dans la République en général - et de son invisibilité à Marseille en particulier - intéresse à nous retrouver dans les
lieux suivants : le 1er juillet de 10h à 14h face à l’Hôtel de ville, puis, de 13h30 à 18h, le 2 juillet place du Colonel Edon (au pied de Notre dame de la Garde), le 4 juillet place des abattoirs (face au site de la future
grande mosquée), le 5 juillet face à la bibliothèque de l’Alcazar. Les conférences de Stany Cambot (Echelle Inconnue) et de Franck Frégosi (CNRS) seront retransmises par Radio Grenouille (88.8 FM ) le 16 juillet à
10h.

Un point presse est organisé le 1er juillet à 11h en face de l’hôtel de ville.

L’exposition « Marseille, schéma exotérique musulman » s’inscrit dans le cycle de travail sur la Smala d’Abd el Kader, initié en 2006 par Echelle Inconnue et qui s’est déjà déroulé dans plusieurs villes de France, la Seyne sur mer, Pau, Bordeaux, Lyon et Marseille où il a donné lieu à une intervention urbaine au plan d’Aou en 2010.

« Smala » est un projet pluridisciplinaire, alliant l’architecture et la création numérique, fondé sur une démarche participative, qui interroge les urbanités contemporaines.

Pour en savoir plus sur le projet et suivre l’itinéraire de la tente « Smala » rendez-vous sur : www.journal-smala.org

Echelle Inconnue – 18 rue Sainte Croix des Pelletiers, 76000 Rouen – www.echelleinconnue.net

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 750