Une tribune pour les luttes

Appel du 20 juin 2011

Assemblée Constituante, Maintenant !

Assez des confiscations de la démocratie !
Il est temps de redonner tout le pouvoir aux citoyens.

Article mis en ligne le mercredi 20 juillet 2011

http://assembleeconstituante.fr/

Appel du 20 juin 2011
Assemblée Constituante, Maintenant !

Assez !
Assez des confiscations de la démocratie !
Non et non aux diktats des agences de notations qui veulent voir les peuples payer pour la crise des marchés financiers !
Il est temps de redonner tout le pouvoir aux citoyens.

Les révolutions populaires secouent aujourd’hui plusieurs régimes dans le monde et représentent un espoir historique, car elles sont susceptibles de le transformer.
Manifestement, les peuples n’ont pas comme seul pouvoir de choisir leurs maîtres : unis, les citoyens ont leur destinée en main.


Mais toute révolte doit s’accompagner de propositions politiques.

Comment organiser les choses pour que la transition rapide vers un régime réellement démocratique soit l’œuvre des citoyens eux-mêmes, sans récupération possible par une caste dirigeante ou par des intérêts particuliers ?

Comment, autrement que par la convocation d’une assemblée constituante ?

Dans ce but, nous, signataires de cet appel, nous engageons à travailler à la création de cette Assemblée Constituante, couronnement d’un processus dont le rôle est d’écrire les nouvelles règles d’un régime plus juste et plus humain capable d’amener des solutions aux urgences démocratiques, sociales et environnementales auxquelles nous devons faire face.

Nous visons la mise en place, par le peuple et pour le peuple, d’un processus constituant le plus transparent, le plus participatif et le plus démocratique possible. Une Constitution écrite par et pour le peuple.

Dans un esprit de rassemblement de toutes les composantes du corps social, nous voulons recueillir le soutien de tous les membres des organisations (partis, syndicats et associations) qui se sont déjà prononcées en faveur de cette construction.

Ce travail, long et difficile, demande, partout dans le pays, l’engagement des citoyens eux-mêmes, c’est à dire leur participation aux débats qui doivent précéder la création de cette Assemblée. Des collectifs locaux doivent s’organiser.
Il en existe déjà.

En lançant, en relayant et en signant le présent appel, nous nous engageons à travailler, sans nous séparer, à ce nouveau contrat social, et acceptons d’être régulièrement informés de son avancement jusqu’à ce que l’Assemblée Constituante soit convoquée.

Signer la pétition
http://www.convergencedesluttes.fr/...

Le 28 juillet 2011, il y a 5542 signatures électroniques enregistrées depuis le 20 juin 2011

http://www.convergencedesluttes.fr/petitions/index.php?petition=14

http://assembleeconstituante.fr


Qui nous sommes

Jeu 16 Juin

Texte en débat mais vers lequel pointera sans doute le texte d’appel du 20 juin.

Qui sommes-nous ?

Nous vivons dans un pays riche où les pauvres sont légions et où les plus riches s’enrichissent sans en faire profiter le reste de la population, qui pourtant travaille et consomme à leur profit. Nous vivons dans un pays où les beautés naturelles et architecturales attirent chaque année des millions de touristes mais où les activités et les constructions nouvelles enlaidissent chaque année un peu plus les paysages et polluent l’environnement.

On nous dit que les citoyens ont le pouvoir dans ce pays mais nous voyons toujours les mêmes au pouvoir, ils ont fait les mêmes écoles, viennent du même milieu social, on les mêmes amis riches, et partagent la même idéologie.

Ils nous disent qu’il n’y a pas le choix, que la politique qu’ils nous imposent est la seule possible, et se fichent que plus personne n’y croit, à part eux et leurs amis profiteurs. Leurs objectifs ne sont pas d’assurer l’harmonie et le bien-être commun, ni même d’éduquer et de stimuler le sens critique des citoyens, ils emploient tous les moyens pour se maintenir au pouvoir et protéger leurs amis de la colère des peuples.

Ils nous imposent et nous endettent, détruisent les solidarités et les services publics patiemment construits, ils nous mentent et nous méprisent, ils nous imposent des rigueurs mais continuent à se gaver.
Face au constat que cette Vème République ne répond pas à l’exigence démocratique de participation et de contrôle citoyens.

Face à l’impunité des dirigeants, qui prennent des décisions contraires à la volonté du peuple (Traité de Lisbonne, réforme du régime des retraites, etc.) et usurpent notre souveraineté ;

Face à la négation de la souveraineté du peuple que représentent les mesures dictées par la Commission et la Banque Centrale Européennes, le FMI, l’OMC et les agences de notations ;

Face à l’indécence des conditions de vie et de travail supportées par la plupart de nos concitoyens. La surveillance généralisée et la culpabilisation des victimes des injustices sociales ;

Face à des médias de masse qui décrètent eux-mêmes qui doit être mis en avant et sur quoi le débat doit porter, tout en ne laissant aucune place à l’expression des aspirations profondes des citoyens ;

Face à ces constats, nous affirmons que l’État, c’est nous, les citoyen@s, et que la construction collective d’une nouvelle république est nécessaire. Nous affirmons que nos droits de citoyen@s sont bafoués et qu’il est de notre devoir de refonder la société et notre union politique nationale sur des bases plus saines. Nous sommes tous des hommes et des femmes politiques, pas des moutons ou des autruches d’une caste médiatico-politique cooptée.

Ce qui relie l’ensemble des participants à ce forum c’est la volonté commune de réfléchir et d’agir pour que les principes d’une démocratie véritable soient appliqués dans et par des institutions issues de la souveraineté du peuple.

Nous ne sommes personne et tout le monde à la fois. Nos idées et nos rêves sont la matière de nos échanges. Le collectif que nous formons ne revendique aucune autre appartenance que celle de la communauté des citoyen@s, égaux, libres et fraternels. C’est pourquoi chacun@ est l@ bienvenu@, à condition bien sûr de respecter un minimum de correction dans les échanges...et la présence de chacun@ est une richesse, avec ses idées, ses interrogations, son humour, sa poésie et son énergie.

Soyez les Bienvenu@s !

http://assembleeconstituante.fr/

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655