Une tribune pour les luttes

12 juillet 2011
Nouvelles des Français enlevés le 8 juillet en zone internationale sur l’aéroport de Tel-Aviv !

Article mis en ligne le mardi 12 juillet 2011

12 juillet midi

Une dizaine de français dont au moins 3 marseillais enlevés le 8 juillet en zone internationale de l’aéroport Ben Gourion à Tel-Aviv et détenus depuis devraient être expulsés ce soir par le vol Al Italia de 17h15 en direction de Rome (plus de 40 français et une quinzaine d’européens et nord-américains sont actuellement détenus dans la prison de GIVON-RAMLE)
Ils n’ont pu voir leur avocat qu’au bout de 70 heures
Plus de 3 jours après leur enlèvement, ils n’ont pas été présentés à la justice, aucune accusation n’a été portée contre eux, aucun arrêté d’expulsion ne leur a été signifié
Les "enlevés" qui exigent d’être présenter à un tribunal israélien sont menacés d’expulsion par la force.


11 juillet 09h05 Nous avons fini par localiser nos ami(e)s marseillais(e)s dans la prison de GIVON-RAMLE. Au petit matin, les gardiens ont commencé à venir chercher les détenus (surtout les belges 12) pour les conduire à l’aéroport. Les prisonnier(e)s n’ont pu changer de vêtements depuis leur enlèvement , ni rencontrer un avocat. De même aucune charge ne leur a été communiquée. Lorsqu’ils revendiquent le droit de voir leur avocat, d’avoir des vêtements propres, d’être traités dignement et disent cesser de s’alimenter si leurs droits ne sont pas respectés, ils sont menacés de privation de promenade ou de violence.

A 11h ce 11 juillet, la décision d’entamer une grève de la faim est prise puisque l’accès de l’avocat n’est pas autorisé.

A 13h visite du Consulat et de l’avocat de Addameer http://www.addameer.org/french/inde...
Il y a confirmation que les enlèvements, arrestations et détentions constituent une violation de la loi israélienne.

A 21h 45 Appel au numéro d’urgence du Consulat de France à Tel-Aviv : « L’Ambassade, le Consulat et les compagnies aériennes font tout pour leur trouver une place ». Et en attendant ils restent en détention y compris s’ils ne veulent pas aller en Israël mais en Palestine, y compris s’il n’y a aucune accusation contre eux ! Plus de trois jours après leur enlèvement, les autorités israéliennes ne leur ont rien signifié, aucun arrêté d’expulsion ne leur a été présenté. Pour les autorités de Tel-Aviv, ils ne sont pas entrés sur leur territoire et elles ne tamponnent pas les passeports des personnes quelles expulsent. Aucun juge ne les a rencontrés alors que le délai de garde à vue dans le pays est de 72 heures.

Une étrange situation de non droit qui ne semble pas attrister outre mesure les autorités françaises. Tant qu’il n’y a pas de place dans les avions, des dizaines de personnes auxquelles personne n’a rien à reprocher, si ce n’est leurs opinions politiques vont rester en détention !

22 belges ont été libérés hier soir, 23 sont attendus ce soir ! Pour les Français six d’entre eux ont été expulsés en direction de Genève sur des vols Easy Jet. Alors que la petite Belgique, qui n’a pas de gouvernement, a réussi à rapatrier tous ses ressortissants, la GRANDE France court après des places d’avion sans exiger la remise en liberté immédiate de ses ressortissants !

Les prisonniers français enlevés par les autorités israéliennes et détenus en toute illégalité ont un super moral et sont particulièrement motivés pour développer de prochaines actions. Ils vous demandent

1. de faxer à la prison de GIVON RAMLE au 00 972 891 93 256 pour exiger leur libération immédiate

2. de rejoindre la page facebook Israël : destination prison pour les militants de la liberté sur laquelle ils communiqueront dès leur retour en France

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4525

Palestine 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30