Une tribune pour les luttes

CQFD

La transparence nucléaire ? Un oxymore !

paru dans CQFD n°92 (septembre 2011)

Article mis en ligne le jeudi 15 septembre 2011

http://www.cqfd-journal.org/La-transparence-nucleaire-Un

par Tomjo

mis en ligne le 15 septembre 2011

EDF lance des invitations à tout-va, et puis… Ha, non, ça ne va pas être possible, Monsieur. Récit de l’interdiction d’entrer sur un site nucléaire.

Les 17 et 18 septembre, EDF organise des journées portes ouvertes pour que tout un chacun puisse contempler d’un peu plus près ces centrales nucléaires si propres et si sûres. Plus de 10 000 visiteurs sont attendus, mais pas n’importe lesquels : ceux soigneusement triés sur le volet par les services de renseignements préfectoraux.

« Allô, ici EDF. Vous vous êtes inscrit à nos Journées de l’industrie, c’est ça ? Eh bien, la préfecture nous fait savoir que vous n’avez pas le droit d’entrer sur notre site. On ne connaît pas les raisons, peut-être avez-vous un casier judiciaire ?– Euh… non, c’est étrange… » Clac ! Fin de l’opération transparence.

Il semble donc que le fichage des malveillants – tel le pauvre petit rédacteur d’un canard local indépendant – fonctionne à plein. Pourtant, nous l’avions cru, Henri Proglio, le patron de cette « industrie de haute technologie qui met en œuvre des savoir-faire de pointe » : « Les équipes d’EDF seront heureuses de vous accueillir et d’échanger avec vous sur ce passionnant métier de l’électricité. » Raté. Nous aurions pu nous en douter, tellement les conditions étaient draconiennes : «  Pour des raisons de sécurité, il vous est demandé de porter des chaussures plates et fermées, une paire de chaussettes, des manches longues et un pantalon. […] Par mesure de sécurité, certaines vérifications sont effectuées avant de permettre à une personne d’accéder à un site de production, ces vérifications sont faites en lien avec les autorités françaises. » Nom, prénom, âge, adresses mail et postale, téléphone, photocopie de la carte d’identité, notre transparence est totale. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde. L’on peut lire dans le courriel qu’EDF nous a envoyé pour nous enjoindre de les rappeler : « Toute utilisation de ce message non conforme à sa destination, toute diffusion ou toute publication totale ou partielle, est interdite sauf autorisation expresse. Si vous n’êtes pas le destinataire de ce message, il vous est interdit de le copier, de le faire suivre, de le divulguer ou d’en utiliser tout ou partie. Si vous avez reçu ce message par erreur, merci de le supprimer de votre système, ainsi que toutes ses copies, et de n’en garder aucune trace sur quelque support que ce soit. » Trop tard. Il fallait nous accréditer pour la visite. Non mais.

http://www.cqfd-journal.org/

PDF - 2.9 Mo
une_CQFD92
Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 750