Une tribune pour les luttes

Non au délit de solidarité !

Mise en garde à vue ce matin de Marie, soutien des sans-papiers

Après une manifestation de solidarité toute la journée de la CSP75 à Cité puis Saint-Michel, Marie a été libérée.

Article mis en ligne le mardi 25 octobre 2011

Marie, soutien de la CSP75 en GAV à Cité depuis ce matin a été libérée vers 16h15 !

Ce mardi 25 octobre, la CSP75 a manifesté toute l’après-midi à Cité puis place Saint Michel suite au placement en garde à vue de l’une de ses
soutiens, Marie de Saint Phalle.

Une nouvelle manifestation est prévue demain
Mercredi 26 octobre
RDV place de la République à 13h30
Départ 14h en direction de Châtelet !

Non au délit de solidarité !

Marie était convoquée ce matin à 10h à Cité, escalier D, 5e étage porte 5331.

Cette deuxième convocation faisait suite à une 1ère convocation début septembre. Lors de cette 1ère audition, Marie a été interrogée sur les
domiciliations administratives à son adresse personnelle d’adhérents de la Coordination 75 des Sans Papiers.

Ce matin, Marie s’est présentée à la Cité accompagnée de Anzoumane
Sissoko, coordinateur de la CSP75. On n’a pas autorisé Sissoko à
assister à l’audition, bien qu’il ait expliqué qu’il était le
responsable du mouvement de Sans Papiers dont Marie est soutien. Il a donc attendu
dans le couloir. A 10h30, on lui a annoncé le placement en GAV de Marie
et on lui a demandé de quitter les lieux sans délai, en le bousculant.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180