Une tribune pour les luttes

Journée Mondiale de défense et de promotion des droits de l’enfant

Les enfants à l’école, pas en rétention !

Rassemblement à l’appel du RESF Dimanche 20 novembre 16 heures Parvis de l’Hôtel de ville de Paris

Article mis en ligne le dimanche 20 novembre 2011

Communiqué de presse de RESF

DIMANCHE 20 NOVEMBRE 16 h : RESF COMMEMORE L’ANNIVERSAIRE DE L’ADOPTION DE LA CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT

19 novembre 2011

Le 20 novembre 1989, l’assemblée générale de l’ONU adoptait à l’unanimité la Convention internationale des droits de l’Enfant. Un an plus tard, la France était le premier pays à faire du 20 novembre la journée du droit de l’enfant.

Quelques données qui disent comment, s’agissant d’enfants étrangers, Sarkozy conçoit ces droits, d’abord comme ministre de l’Intérieur puis comme président de la République. Les chiffres ci-dessous ne portent que sur les centres de rétention métropolitains. Ils devraient probablement être multipliés par vingt s’ils incluaient les enfants empêchés d’entrer en France et retenus en zone d’attente des aéroports ainsi que ceux passés par les sordides centres de rétention des départements et territoires d’outre-mer ou directement expulsés :

- 2004 : 166 enfants emprisonnés dans des centres de rétention métropolitains
- 2007 : 242 enfants internés
- 2009 : 318 enfants
- 2010 : 358, soit 215,66% d’augmentation en six ans.

Félicitations aux ministres et aux préfets qui ont permis cette admirable croissance et aux policiers à qui on impose des gestes déshonorants.

Au-delà de ces chiffres dont Sarkozy et ses collaborateurs sont si fiers mais qui font frémir les gens normaux, la réalité est qu’en France, en 2011, des enfants, des familles sont réveillées à l’aube, leurs maigres affaires enfournées à la va-vite, parfois dans des sacs poubelles, les pères menottés au premier geste de résistance ainsi que les plus grands des enfants. Après un bref séjour en garde-à-vue, certains sont directement traînés à l’aéroport où les attend parfois un avion spécial et une escorte policière renforcée, ou plus souvent internés dans une prison pour étrangers baptisée centre de rétention pour des séjours plus ou moins longs. La présence d’une table à langer et d’un toboggan en plastique ne rend que plus oppressante l’omniprésence policière, les caméras, les grillages et les lourdes portes qui claquent.

Il faut que cesse définitivement l’enfermement des enfants
Non à l’expulsion des familles, non à leur démembrement

Dimanche 20 novembre 16h, parvis de l’Hôtel de ville (Paris)
RASSEMBLEMENT AUTOUR DES PHOTOS DES ENFANTS EN RETENTION
ET DE LA BANDEROLE PORTANT LEURS PRENOMS

_____________________________________

Soyons nombreux, parents, enfants , citoyens, élus , à dire

NON à l’enfermement des enfants et de leurs parents sans papiers dans les
Centres de Rétention Administrative (CRA)

NON au démembrement des familles

NON aux maltraitances infligées aux enfants et à leurs parents demandeurs d’asile

PDF - 104.5 ko
tract enfermemnt

Erdogan,16 ans
Erdowan, 6 ans
Semia, 10 mois , Centre de Rétention Administrative de Lyon , 11 jours de rétention

Tamta, 12 ½ ans
Nia, 7 ½ ans
Georgi 6 ans Centre de Rétention Administrative Cornabarrieu de Toulouse , 2 jours de rétention

Nella 14 mois Centre de Rétention Administrative de Metz, 2 jours de rétention

Anna ,7ans
Rafael, 2 ans Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 6 jours de rétention

Safayet , 6 ans
Janiya 3 ans , Centre de Rétention Administrative de St Jacques de LaLande Rennes 7 jours de rétention

Artur 5 ans Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 6 jours de rétention

Jolka 15 ans
Said Khanzat 5 ans Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 5 jours de rétention

Sydney 5 ans,
Elohin 1 an Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 2 jours de rétention
­­­­
Nora, 2 ans Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 4 jours de rétention

Alicia , 1 an
Nicole, 2 ans ,
Lucas , 5 ans , Centre de Rétention Administrative du Mesnil Amelot , 2 jours de rétention

Vahé 22 mois Centre de Rétention Administrative de LYON , 5 jours de rétention

Murid, 18 ans
Maskhad, 16 ans
Muslim, 14 ans
Elina, 13 ans
Eliza, 11 ans
Rajana, 6 ans
Malik, 4 ans
Magomed.2 ans Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes, 2 jours de rétention, expulsés par avion spécial , les deux aînés menottés.

Ashot 2 ans Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 3 jours de rétention

Hyan 2ans et demi Centre de Rétention Administrative du Mesnil Amelot

Tuana 1 an Centre de Rétention Administrative du Mesnil Amelot 4 jours de rétention
Saydate, 14 ans
Madina 12 ans
Mouslim ,7 ans
Razima , 4 ans Centre de Rétention Administrative du Mesnil Amelot, 4 jours de rétention

Arnisa, 12 ans
Ensar, 9 ans Centre de Rétention Administrative du Mesnil Amelot 4 jours de rétention

Kézim 4 ans et demi ans, Centre de Rétention Administrative St Jacques de LaLande Rennes 4 jours de rétention

Faik, 7 ans
Lavdim, 14 ans
lirim 17 ans, Centre de Rétention Administrative de Nîmes 4 jours de rétention

Meschidée, 4ans , son frère de 2 ans, Centre de Rétention Administrative de Metz , 9 jours de rétention, EXPULSES

Ashot, 2 ans , Centre de Rétention Administrative Saint Jacques de La Lande de Rennes 5 jours de rétention. EXPULSE

Kristina, 4 ans ½ , Centre de Rétention Administrative de Cornebarrieu TOULOUSE 4 jours de rétention 

Erjon 15 mois - Centre de Rétention Administrative de Lyon - 16 jours de rétention

Arben 11 ans,
Kimeta 10 ans,
Valentina 8 ans,
Salih 5 ans,
Sabrina 4 ans,
Amela 2 ans -
Centre de Rétention Administrative de Lille - 2 jours de rétention (du 10 au 12 août) + Centre de Rétention Administrative de Oissel (Rouen) 4 jours de rétention (du 1 au 5 septembre) = 6 jours de rétention au total puis EXPULSION en Serbie

+ Ardian 10 ans,
Arbeta 7 ans
et Salja 4 ans - Centre de Rétention Administrative de Lille - 4 jours de rétention

El Medina, petite fille prématurée, morte à quelques heures :sa mère, enceinte de 5 mois, a subi plus de 10 d’heures de transport pour être amenée en rétention de Clermont Ferrand à Lille

+ Albertina 4 ans,
Ernan 2 ans - Centre de Rétention Administrative de Lyon - 6 jours de rétention puis expulsion en Serbie

(...)

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Sans-papiers c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 860