Une tribune pour les luttes

FLASH

Amnesty International France extrêmement préoccupée par les déclarations de M. Guéant la nouvelle réforme du droit d’asile.

Article mis en ligne le dimanche 27 novembre 2011

Amnesty International France (AIF) est extrêmement préoccupée par la
nouvelle réforme du droit d’asile annoncée aujourd’hui par le ministre
français de l’Intérieur.

Dans un contexte de hausse des demandes d’asile, M. Claude Guéant a de
nouveau recours à la rhétorique de la fraude généralisée comme réponse aux
besoins de protection des demandeurs d’asile. Ces personnes fuient des
persécutions ou des conflits. Elles sont victimes de violations des droits
humains.

Il est plus que paradoxal d’annoncer que le système d’asile est en danger
et de prendre des mesures qui vont justement mettre en péril les demandeurs
d’asile eux-mêmes.

« Une fois de plus, le ministre dénigre et stigmatise, a déclaré Geneviève
Garrigos, présidente d’AIF. Ce n’est pas en accélérant les procédures et en
diminuant les moyens alloués au droit d’asile que les personnes seront
mieux protégées et que la France rempliera ses engagement internationaux ».

«  Nous ne parlons pas de choses abstraites ou de chiffres, mais bien de
vies humaines en danger
 », a ajouté Geneviève Garrigos.

Des dispositions incohérentes pour une réforme de l’asile alarmante

La réduction annoncée des moyens signifie concrètement de plus en plus
de demandeurs, hommes, femmes et enfants, vivant dans des conditions
de grande précarité alors qu’ils sont déjà très nombreux à la rue, au
mépris de leur dignité et en violation des obligations de la France.

Le choix d’allonger la liste des pays « sûrs » va diminuer les droits de
milliers de personnes. En juillet 2010, le Conseil d’Etat, saisi par
des associations dont AIF, avait pourtant retiré plusieurs pays de
cette liste au motif que la situation dans ces pays n’avait pas
évoluée dans le sens où le prétendaient les autorités (Turquie,
Arménie, Madagascar et Mali).
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/...

Le ministre ne cesse de répéter que la France est le pays qui accueille
le plus grand nombre de demandeurs d’asile au sein de l’Union
européenne, mais il oublie de dire que d’autres pays européens en
accueillent bien plus proportionnellement à leur population et/ou à
leur superficie. Dans le monde, ce sont les pays voisins des pays
d’origine des réfugiés qui accueillent près de 80% des réfugiés.

Le fait que des étrangers demandent l’asile en rétention peut aussi être
dû à l’impossibilité de déposer l’asile rapidement en préfecture,
tant les illégalités et les obstacles administratifs sont nombreux
dès le début de la procédure, et cela, en parfaite connaissance et
tolérance du ministère de l’Intérieur.
http://www.amnesty.fr/AI-en-action/...

En amont des élections présidentielles, Amnesty International France a
publié un Manifeste pour les droits humains : constats et perspectives
2011-2012, qui fait un état des préoccupations d’Amnesty International
France au sujet des droits humains dont les questions de droit d’asile et
de droit des réfugiés.

A paraître le 18 janvier 2012
RÉFUGIÉS : UN SCANDALE PLANÉTAIRE, 10 propositions pour sortir de l’impasse
Synthèse unique qui couvre une cinquantaine de pays sur les dix dernières
années, ce livre est un outil indispensable pour décrypter le discours
trompeur des États et faire prendre conscience des menaces qui pèsent sur
des milliers de vies humaines. Amnesty International énonce 10 propositions
pour sortir d’une logique protectionniste afin que le droit d’asile
redevienne une réalité.
Editions Autrement, Collection Frontières. 176 pages – 15 €

Patrick Delouvin
Directeur du Pôle action sur la France

http://www.amnesty.fr

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Amnesty International Marseille c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 90

Communiqués c'est aussi ...

0 | ... | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45 | 50 | 55 | 60 | ... | 4540