Une tribune pour les luttes

Le Petit Criminel N°2

Quand le peuple se met en marche...

Article mis en ligne le jeudi 26 juin 2003

Quand le peuple se met en marche... il ne s’arrête plus. Même si le gouvernement joue la concertation, la corruption et la division, à fortiori s’il ne sait qu’augmenter l’intox et la répression. Tout le monde connait le traitement réservé aujourd’hui aux syndicalistes, travailleurs en grève ou jeunes en colère... Tout le monde a entendu parler du véritable coup de force déclenché à 6 heures du matin pour incarcérer José Bové. Mais loin de nous décourager, ces pratiques ne font qu’ouvrir les yeux au plus grand nombre sur la véritable nature de cette société. Profitons de la cécité de ces gouvernements qui joignent la maladresse à l’arrogance : pour justifier (au Parlement) l’incarcération de Bové, ils prétendent que « la justice doit être la même pour tous », mais la même semaine, ils blanchissent ceux qui ont triché (sur des milliards) et fabriquent des lois sur mesure pour les voyoux d’en haut :
Chirac ne s’est jamais rendu aux convocations des juges, mais la loi va déclarer maintenant que c’est son droit Le gouvernement perd chaque jour un peu plus de sa légitimité. Raffarin, Sarkozy et leurs complices ne parviennent plus à faire la moindre réunion publique. Le peuple de France s’est levé pour leur dire qu’il n’accepte plus la dictature des marchés. Il s’est mis en marche pour construire cet autre monde, qui est de plus en plus possible. Parceque ce n’est pas la lune que nous demandons. C’est la justice et la dignité pour tous. Cet idéal de base existe depuis des lustres mais nous comprenons aujourd’hui comment le rendre effectif : le contrôle direct par la population des pouvoirs politique, économique et judiciaire.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1020