Une tribune pour les luttes

pétition à l’initiative de l’association des parents d’élèves de Miramas (13)

Je soutiens Diégo

+ communiqué du Collectif : la mobilisation a gagné !

Article mis en ligne le samedi 17 décembre 2011

Collectif "je soutiens Diego", CGT, EELV, FCPE, FSU, LDH, NPA, PCF. RESF, Secours populaire, Association Salon El Djazaïr

Miramas, le 17 décembre 2011

Communiqué

Après 38 jours de mobilisation, portés par un élan de solidarité exceptionnel, Ronaldo, Erka, Kevin, Genifer, Diego et leurs parents vivent désormais dans un lieu digne, avec un raccordement à l’eau, à l’électricité, des douches, des toilettes.

Leur domiciliation au CCAS de Salon, prochainement transférée au CCAS de Miramas, leur permettra de faire valoir leur droit à l’Aide Médicale d’Etat.

Nous remercions vivement tous ceux qui ont contribué à arracher cette famille à des conditions d’existence inacceptables.

Preuve est faite qu’en agissant ensemble les forces progressistes, qu’elles soient syndicales, politiques, caritatives, humanitaires ou citoyennes, peuvent faire bouger les lignes et résister à la fatalité de la misère trop souvent présentée comme inéluctable.

D’autres combats sont à venir.

La municipalité, les travailleurs sociaux, l’éducation nationale, les réseaux de solidarité peuvent désormais s’atteler à la construction d’un projet socioéducatif global aboutissant à une solution pérenne pour cette famille, installée à Miramas depuis plusieurs années, et dont tous les enfants sont scolarisés sur la ville.

Nous restons mobilisés quant aux suites données aux demandes de droit d’asile et d’apatridie.

Nous savons pouvoir compter sur l’esprit de solidarité des habitants de Miramas et sur leur vigilance aiguisée.


Pétition en ligne :
www.petitionpublique.fr/?pi=P2011N17373
Merci de la signer et de la diffuser massivement

Dans notre commune, une famille de sept personnes, dont cinq enfants âgés de 5 ans à 14 ans, vit actuellement dans une caravane, sans eau, sans électricité. Les enfants sont tous scolarisés, depuis trois ans, dans les écoles primaires de la ville ou au collège Miramaris.

Cette situation n’est pas humainement acceptable.

A quatre reprises, le 8 novembre, le 11 novembre, le 14 novembre, et le 23 novembre, Monsieur le Maire a été interpellé par des personnels de l’Éducation Nationale et par diverses organisations syndicales ou humanitaires afin de répondre, sans attendre, à cette urgence sociale.

Toutes ces démarches ont abouti à des refus. Nous le regrettons vivement.
Nous appelons les citoyennes et les citoyens de Miramas à se mobiliser. Un collectif de soutien a été créé. Une pétition circule et sera remise au maire prochainement.

Une solution d’urgence permettant à cette famille d’accéder à l’eau potable et à l’électricité doit être trouvée avant les grands froids.

Retour en haut de la page

Rubrique "Les pétitions"

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 655