Une tribune pour les luttes

Le Petit Criminel N°3

Le célèbre

Article mis en ligne le mercredi 9 juillet 2003

Ce week-end, à Marseille, Frère Jacques (Higelin) chantait au
Frioul (sonnez caroline, jouez caroline !...). Une fois encore, il a été
merveilleux par la qualité de son spectacle et la totalité de son don.
La beauté de ses textes et du spectacle (sur scène : lui et son
inséparable Mahu) fait partie de ces milliers de petites pierres dont
nous avons besoin pour construire cet autre monde possible. Son
message aussi continue à alimenter l’éveil de la conscience et la
résistance partout.

Aux intermittents du spectacle qui l’ont interpellé, il a répondu qu’il
était avec eux, mais aussi avec tous ceux qui souffrent et qui se
battent pour leurs droits et leur dignité. Il a même précisé qu’il fallait
« carrément changer de civilisation ! ». Mais il a dit aussi que la
contestation doit être joyeuse et c’est là que se fait justement la
jonction entre l’art, l’amour de la vie et le rejet de l’oppression. Si
nous voulons être efficaces, nous devons inonder le monde d’amour
et d’humour.

Pour cela nous avons besoin d’une force que nous ne pourrons
puiser que dans la conscience de notre nombre et de la justesse de
nos revendications. Nous sommes des milliards de ’braves gens’ et
nous ne réclamons que notre ’dû’. « Tout est à nous, rien n’est à
eux, tout ce qu’ils ont, ils l’ont volé... », nous avons la force du
nombre et du droit, il nous faut simplement en être conscients.

Savoir que les intermittents ne s’en sortiront pas sans les éboueurs,
sans les enseignants, sans les chômeurs, savoir que les
fonctionnaires ne s’en sortiront pas sans ceux du privé, ni les jeunes
sans les retraités, ni les Français sans les Italiens et les Marocains
et les Chinois... Nous sommes tous sur le même bateau, sur la
planète Terre, qu’un système inhumain et échappant à tout contrôle
est en train de saborder. Levons-nous tous ensemble, peuples du
monde, et organisons une véritable démocratie, où « ce qui est dit
doit être fait » et où ceux qui gouvernent le font sous le contrôle
d’une population mobilisée en permanence pour conserver ce
pouvoir collectif.
La ’révolution des braves gens’ sera mondiale ou ne sera pas !

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 980