Une tribune pour les luttes

Sanctionné, il y a dix ans, un syndicaliste n’a toujours pas retrouvé ses droits

Article mis en ligne le lundi 26 décembre 2011

.
Comme chaque année depuis dix ans, Roland Veuillet demande sa mutation pour le Lycée Dhuoda de Nîmes, dans le Gard (30).

.
En effet, il était en poste dans cet établissement, et n’aurait jamais dû le quitter.

.
Mais lors de la grève de 2003, un Conseil de Discipline lui a imposé une mutation d’office à Lyon. Cette mesure disciplinaire portait exclusivement, sur sa participation à ce mouvement social, c’est à dire sur son engagement syndical.

.
Depuis, cette sanction perdure sans raison. Roland est toujours dans le Rhône, à 300 km de chez lui, relégué au rang de remplaçant, souvent même à celui de remplaçant du remplaçant.

.
Ainsi, le ministère de l’Education Nationale s’obstine dans la persécution :
Il s’oppose au retour, et procède à une rétrogradation professionnelle.

.
Pour protester, contre cet arbitraire,
il engage une course à pieds de 600 km,
en reliant Lyon à Nîmes (aller-retour)
pendant les vacances de fin d ’année.
.
Plus d’infos : http://roland-veuillet.eu.org

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Répression c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1180