Une tribune pour les luttes

Section de la L.D.H. CORSE et Fédération L.D.H. des Bouches du Rhône.

44ème jour de grève de la faim !
Lisandru Pasenzotti a été hospitalisé au CHU Nord.

Conférence de presse du mardi à 11 h dans le hall d’entrée de l’Hopital Nord

Article mis en ligne le mardi 3 janvier 2012

JPEG - 98.1 ko
JPEG - 89 ko
JPEG - 103.3 ko

11h Hôpital Nord Marseille Conférence de presse en soutien à Lisandru Plasenzotti, jeune corse détenu jusqu’à hier aux Baumettes, en grève de la faim depuis 44 jours et hospitalisé donc depuis 24h.
Il y a là les parents de Lisandru, arrivés de Cargèse : sa mère institutrice, son père prof au clg où Lisandru est surveillant après avoir été élève ; de nombreux miltants de la LDH, I.Pasquet sénatrice PCF, le PG...et des medias : FR3 Corse, LCM, La Marseillaise, 20 mn...
Ses parents ont pu voir leur fils, qui a accepté de stopper son action.
Lisandru, poursuivi un temps pour association de malfaiteurs, a été incarcéré car son ADN a été retrouvé sur un sac plastique dans une cache d’armes. Il nie toute implication, mais la justice essaie de lui faire livrer des informations. Lisandru réclame en vain une confrontation avec d’autres mis en examen. Cet acharnement à le maintenir en détention a choqué le Recteur même de l’Académie de Corse (voir Libé du 2/1).

Jean 6/4


NOUS VENONS D’APPRENDE QUE LISANDRU PASENZOTTI A ÉTÉ HOSPITALISÉ AU CHU NORD.

POUR L’HEURE, NOUS N’AVONS PAS D’INFORMATION SUR SON ÉTAT DE SANTÉ.

EN PRESENCE DE LA FAMILLE, LA CONFERENCE DE PRESSE EST MAINTENUE DANS LE HALL D’ENTREE DE L’HOPITAL NORD, MARDI 3 JANVIER à 11 HEURES.

LDH 13


http://www.corsematin.com/article/d...


Communiqué LDH fédération 13

APPEL URGENT : Il faut sauver le jeune Lisandru Plasenzotti

Lisandru PASENZOTTI incarcéré à la prison des Baumettes, est depuis 44 jours en grève totale de la faim. Chaque heure qui passe nous rapproche de conséquences irréversibles voire d’une issue dramatique, inéluctables selon tous les avis médicaux.
Il est plus qu’urgent que le Juge d’instruction en charge du dossier et le Directeur de la prison ordonnent une hospitalisation.

La section de Corse et la Fédération des Bouches-du-Rhône de la Ligue des Droits de l’Homme appellent l’ensemble des militants à se mobiliser et à participer :

à la conférence de presse qui sera tenue le MARDI 3 JANVIER à 11 heures devant la prison des Baumettes, à la suite de la visite de Jean-Claude Aparicio à Lisandru.

au rassemblement le MERCREDI 4 JANVIER à 13 heures 30 devant la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence.

a interpeller Monsieur CHOQUET, Juge d’instruction au 04 91 15 55 16
et le Secrétariat de Direction des Baumettes au 04 91 40 81 01.

Nous n’avons pas à nous prononcer sur l’instruction en cours, et défendons l’indépendance de la justice, mais nous refusons l’acharnement à l’encontre de ce jeune homme de 22 ans, qui dans le cas d’une grève totale de la faim (sans alimentation et sans eau), risque des séquelles irrémédiables.

ldh.federation13 chez wanadoo.fr

_________________________________

Au moment où se déroulaient les fêtes du Nouvel An le jeune Lisandru Plasenzotti, 22 ans, abordait son 43ème jour de grève totale de la faim, 44 jours aujourd’hui 2 janvier 2012.

L’appareil judiciaire s’acharne à étouffer son appel. Il résiste à une justice d’exception qui s’obstine à méconnaitre la présomption d’innocence.

Le magistrat instructeur et l’administration pénitentiaire doivent prendre immédiatement une décision d’hospitalisation. Ils sont les seuls habilités à pouvoir le décider et ils portent à cet égard la lourde responsabilité de tenir entre leurs mains la santé et la vie d’un jeune homme de 22 ans.

Chaque heure qui passe nous rapproche de conséquences irréversibles voire d’une issue dramatique, inéluctables selon tous les avis médicaux.

C’est pourquoi, face au drame qui risque d’arriver, la Section de la L.D.H. CORSE et la Fédération L.D.H. des B.du Rh. appellent les ligueurs et les ligueuses à demander par téléphone au Magistrat instructeur et à la Direction des Baumettes d’hospitaliser immédiatement Lisandru Plasenzotti.

Les appels, courtois et calmes, seront adressés à :

- M. Claude Choquet Magistrat instructeur : 04 91 15 55 16

- M. Alvès ou M. Ruffenach Direction de la prison des Baumettes : 04 91 40 81 01

Mardi 3 janvier à 9h30 le Vice-Président de la L.D.H. 13 qui a obtenu un permis de visite ira à la prison voir Lisandru, lui apportant un message d’humanité et de fraternité.

A l’issue de cette visite, devant la prison, une conférence de presse est prévue à 11 h .

Marseille et Ajaccio le 2 janvier 2012


Au moment où se déroulent les fêtes du Nouvel An le jeune Lisandru Plasenzotti aborde son 43ème jour de grève totale de la faim.

L’appareil judiciaire s’acharne à étouffer son appel. Il résiste à une justice d’exception qui s’obstine à méconnaitre la présomption d’innocence.

Le magistrat instructeur et l’administration pénitentiaire doivent prendre immédiatement une décision d’hospitalisation. Ils sont les seuls habilités à pouvoir le décider et ils portent à cet égard la lourde responsabilité de tenir entre leurs mains la santé et la vie d’un jeune homme de 22 ans.

Chaque heure qui passe nous rapproche de conséquences irréversibles voire d’une issue dramatique, inéluctables selon tous les avis médicaux.Jean-Claude Aparicio Vice-président de la Ligue de droits de l’Homme et du Citoyen des Bouches du Rhône

Marseille le 31 décembre 2011


http://lisandruplasenzotti.blogspot.com/

Les parents de Lisandru, 31 décembre 2011

JEAN-TOUSSAINT et MURIEL, POUR TOUS CEUX QUI NOUS LISENT : NOUS SOMMES À MARSEILLE.

Nous avons vu Lisandru ce matin, nous allons le revoir demain matin.
Lisandru pesait 69 kilos le 20 novembre. Il en pèse 51 le 30 décembre : il a perdu 18 kilos en 41 jours.
La grève de la faim est la conséquence de son incarcération faite de façon injuste et qui a pour volonté réelle de le briser.
La lutte de Lisandru, et désormais de vous tous qui écrivez, est une lutte pour la vie contre les forces toutes puissantes de la soumission et de la mort.
Lisandru est extrêmement affaibli, il est très amaigri, ses os sont apparents même malgré ses vêtements. Il passe devant la Cour d’appel d’Aix le 4 janvier, et on ne sait s’il aura la force d’aller jusque là. Il semble qu’il devrait être entendu par le juge vers le 10, nous en serons alors à 52 jours de grève de la faim, IL SERA TROP TARD.


Lisandru Plasenzotti est détenu à la prison des Baumettes à Marseille. Ce jeune homme de 22 ans, au casier judiciaire vierge, a été arrêté dans le cadre d’une enquête à Ajaccio sur une cache d’armes : une empreinte a été trouvée sur un sac plastique trouvé dans un garage d’Ajaccio.
Depuis il clame son innocence.


blog de soutien :
http://lisandruplasenzotti.blogspot.com/


http://www.leparisien.fr/marseille-...

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) a dénoncé vendredi la détention provisoire de Lisandru Plasenzotti, mis en examen et écroué le 20 novembre à Marseille dans une affaire de cache d’armes en Corse, et en grève de la faim depuis lors.
Selon Jean-Claude Aparicio, vice-président de la LDH des Bouches-du-Rhône, cet étudiant en histoire de 22 ans a perdu 18 kilos depuis son incarcération à la prison des Baumettes, et une demande d’hospitalisation a été refusée au motif "qu’il faut qu’un détenu en grève de la faim perde connaissance pour que de nouvelles dispositions soient prises par l’administration pénitentiaire".


"Je ne peux pas être en accord avec cette règle-là"
, a déploré M. Aparicio, estimant "qu’on joue avec la vie" du jeune homme.
Contactés par l’AFP, la direction et le service médical des Baumettes, ainsi que la direction régionale de l’administration pénitentiaire, n’ont fait aucun commentaire.

Lisandru Plasenzotti a été mis en examen pour association de malfaiteurs, détention d’armes et de stupéfiants et recel de véhicule volé, et écroué le 20 novembre dans ce dossier instruit à Marseille par un magistrat de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs), chargée de la criminalité organisée.
Selon sa famille, le jeune homme est mis en cause car son ADN a été retrouvé sur un sac plastique dans un garage d’Ajaccio où des armes et des produits stupéfiants avaient été découverts en avril.
"La présomption d’innocence est allègrement piétinée par le magistrat instructeur", a ajouté M. Aparicio. "On ne peut pas laisser faire ça (...) L’instruction a des moyens de coercition autres que de mettre en danger la vie de ce jeune homme", comme "l’assignation à résidence" et "le bracelet électronique", a-t-il estimé.
"Faire souffrir une personne pour qu’elle livre des informations (qu’elle est supposée détenir), et non parce qu’elle a commis un délit ou un crime, c’est de la torture", a dénoncé de son côté le père du détenu, Jean-Toussaint Plasenzotti, dans un courrier au juge Claude Choquet publié sur le site Mediapart.

Trois autres personnes sont mises en examen dans cette affaire. "Mon fils ne les connaît pas et on lui refuse des confrontations", a déclaré à l’AFP le père qui a pu voir son fils pour la première fois aux Baumettes vendredi.

Retour en haut de la page

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4535

Ligue des Droits de l’Homme (LDH) c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 250