Une tribune pour les luttes

Mort d’un travailleur... par accident ?

Et il ne sera pas décoré lui !

Article mis en ligne le lundi 2 janvier 2012

Lutte Ouvrière n°2264 du 22 décembre 2011

http://www.lutte-ouvriere-journal.o...

Mort d’un travailleur... par accident ?

Samedi 10 décembre, un travailleur sous-traitant aux chantiers navals de Saint-Nazaire a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel. Il avait été évacué en toute discrétion par son chef, le matin même, alors qu’il était au travail et qu’il se plaignait de douleurs.

Il n’a bénéficié d’aucun soin, d’aucun examen, alors que des pompiers sont présents en permanence sur le site et qu’ils doivent normalement évacuer tout blessé ou malade vers l’infirmerie des chantiers ou vers l’hôpital.

L’autopsie a montré que ce travailleur est mort des suites d’une fracture du crâne. L’enquête en cours et les auditions des collègues et des témoins laisse entendre que ce travailleur s’est blessé au travail. L’entreprise qui employait ce travailleur polonais fait partie de ces sous-traitants qui imposent systématiquement des semaines de travail avoisinant les 50 heures et qui, par souci d’économies ou pour répondre aux critères de « sécurité » de STX, dissimule autant qu’elles le peuvent les accidents du travail.

Un décès révoltant qui illustre d’une manière dramatique la sous-traitance pratiquée par la direction de STX.

Correspondant LO

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

France c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 565

fRance / Libertés fondamentales c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 745