Une tribune pour les luttes

Tout ce qu’on ne vous dit pas sur Fukushima

Pour avoir les infos que vous ne trouverez jamais dans les medias officiels
(compilation n° 5 - semaine du 7 au 15 février 2012)

Article mis en ligne le vendredi 24 février 2012

Dimanche 19 Février 2012 :Blog de Fukushima
le point sur Fukushima en février 2012
Trois associations, RadioProtection Cirkus, Kibô Promesse et la FJPM-BF (Fédération des jeunes pour la paix mondiale - Burkina Faso) ont diffusé des documents très intéressants. La première, une synthèse technique et factuelle des événements, la seconde, un article argumenté sur la situation récente à Fukushima, la troisième, un dossier d’analyses débouchant sur des recommandations. Dossier à lire sur le site ou par ces liens :

- Evolution de l’accident de Fukushima, par RadioProtection Cirkus, 30 p. téléchargeables en pdf
http:///kibo-promesse.org/2012/02/c...

http://www.logosky.freeiz.com/index...

Vendredi 17 Février 2012 :
Blog de Fukushima : Poussière noire à Minamisoma
Selon les informations rapportées par le blog EX-SKF, une mystérieuse poussière noire radioactive s’est déposée sur le sol dans de nombreux endroits de la ville. Sa radioactivité en césium a été évaluée à plus d’un million de becquerels/kg : Cs-134 : 485 252 Bq/kg, Cs-137 : 604 360 Bq/kg. (…) Cette poussière serait extrêmement contaminée et présenterait des dangers certains pour la population à cause des risques d’inhalation. Si la pollution est confirmée, il faudra vraisemblablement évacuer les quartiers concernés, car le taux relevé est énorme.

AIPRI : Césium 137 de Minamisoma
Le Césium 137 est un des nombreux produits de fission du cycle nucléaire et l’un de ceux que l’on cache le moins. Il a une période radioactive de 30,07 ans. (…) Selon les normes internationales de radioprotection des populations, une retombée de 172,73 milligrammes/km2 (15 Ci/km2) à savoir de 172,73 nanogrammes/m2 (555000 Bq/m2) constitue un péril sanitaire permanent si grave, ne serait-ce que pour les rayonnements gamma qui s’élèvent du sol contaminé, qu’il oblige l’Etat à évacuer sans délai le territoire contaminé, désormais zone interdite. De toute évidence le gouvernement japonais déroge à Minamisoma à cette obligation légale et surtout humanitaire.
Détermination de la contamination surfacique à partir des 604360 Bq/kg relevés à Minamisoma.

D’après les normes internationales, cet espace doit être obligatoirement évacué de sa population. La contamination par m2 y est en effet 13,6 fois supérieure à la valeur impérative d’évacuation de 555000 Bq/m2 ! Et ceci en négligeant le Cs134 également détecté en surabondance !

Article complet :
http://aipri.blogspot.com/2012/02/l...

Mardi 14 Février 2012 :
Blog de Fukushima : nouvelle fission nucléaire à Fukushima ?
Tepco vient d’annoncer que du Xénon avait été retrouvé dans l’enceinte de confinement du réacteur n°2. Cela signifie concrètement, comme en novembre 2011, qu’une réaction en chaîne incontrôlable a eu lieu ces derniers jours et se poursuit peut-être encore. En effet, les xénons 133 et 135 se créent lorsqu’il y a une fission nucléaire de l’uranium et leur période radioactive est très courte (9 h pour Xe-135 et 5 jours pour Xe-133). La température continuant à s’élever (plus de 300°C), l’inquiétude est grande chez les travailleurs de la centrale. Certains craignent une explosion (selon Fukushima Diary).

Aweb2u :
L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) vient de publier son Baromètre IRSN 2012 sur la perception des risques et de la sécurité pour les Français. L’introduction du rapport Baromètre IRSN affirme : "La confiance du peuple français dans l’action gouvernementale qui permettra de les protéger de risques nucléaires est gravement atteinte ( à cause de Fukushima ) et la population est de plus en plus préoccupée par les risques associés à des centrales nucléaires. " Aujourd’hui, 55% de la population considère la centrale nucléaire comme un risque « élevé » et seulement 24% font "confiance aux autorités" pour protéger le public contre ce danger. Plus de 80% « veulent que l’évaluation de la sécurité des installations nucléaires françaises soit effectuée de manière pluraliste », avec la participation d’experts internationaux.

Fukushima Diary : Le site de la météo suisse prévoit une forte radioactivité sur Tokyo du 13 au 15 Février.

- Lundi 13 février 2012 :
Blog de Fukushima : Augmentation de la radioactivité à Fukushima. Les relevés des retombées radioactives à Fukushima montrent une augmentation notable des taux de césium 134 et 137 à partir des mesures effectuées du 11 au 12 février 2012 : en un jour, le césium 134 passe de 4,45 Mbq/km² à 98,2 MBq/km² et le césium 137 passe de 6,46 Mbq/km² à 139

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Nucléaire c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 205