Une tribune pour les luttes

Communiqués Ahmet ALIM

Article mis en ligne le dimanche 20 février 2005

Vous trouverez ci-dessous la pétition de soutien (initiée par la Cimade) et l’appel à témoignage (initié par la LDH) en faveur de Ahmet ALIM, notre voisin et ami que les babordiens ont appris à apprécier.

Nous ne pouvons que nous associer aux appels ci dessous et nous demandons à tous nos lecteurs de faire en sorte que le Comité de soutien puisse impulser un puissant mouvement de solidarité qui fasse sortir Ahmet ALIM de prison : il n’y a pas sa place. Plus nombreux nous serons, plus vite il pourra reprendre son travail et son combat pour la liberté du peuple Kurde.

Mille Bâbords


Pétition de soutien

Ahmet ALIM, Kurde de Turquie, est réfugié politique en France depuis une dizaine d’années. Militant de la cause kurde et des Droits de l’Homme, il est membre du Congrès National du Kurdistan. Il est par ailleurs connu comme chercheur en économie du développement.
Il a créé, voilà deux ans, une société de traduction et d’accompagnement dans les démarches, au service des entreprises et des particuliers. Dans ce cadre, il a été amené à côtoyer de nombreux étrangers.

Le mardi 8 février 2005, Ahmet Alim a été arrêté dans ses bureaux à Marseille, par la Police de l’Air et des Frontières de Perpignan, sur l’accusation de fournir de l’aide logistique à des étrangers en situation irrégulière. A cette occasion, la Police a procédé à une perquisition, saisissant dossiers et ordinateurs. A l’issue d’une garde à vue de 48 heures, il a été placé en détention par le juge des libertés le jeudi 10 février.

Sans prendre position sur tous les éléments du dossier dont elles n’ont pas connaissance, les associations veulent rappeler à cette occasion la perversité des dernières lois sur l’immigration. En effet, l’article 21 de l’ordonnance du 2 novembre 1945, modifiée le 26 novembre 2003 par Nicolas Sarkozy, permet, sous prétexte de lutte contre les réseaux de passeurs, d’arrêter « toute personne, physique ou morale (organisme) qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irrégulier d’un étranger en France... ».

Nous rappelons qu’au moment où les projets de modifications ont été connues, l’essentiel des associations de défense des Droits de l’Homme ont signé un « manifeste des délinquants de la solidarité » dans lequel les signataires déclaraient faire partie des citoyens et des associations solidaires des étrangers en situation irrégulière et demandait à ce titre « à être poursuivi pour ce délit ».

L’hospitalité est pour nous une démarche fondatrice de toute société humaine, la solidarité en constitue l’une des valeurs les plus nobles ; elles sont à la base du triptyque républicain de liberté, d’égalité et de fraternité . En faire des délits représente une véritable atteinte aux fondements de notre identité et de notre culture. Nous proclamons le devoir d’hospitalité et réclamons le droit de solidarité envers tout être humain qui la sollicite, c’est pourquoi nous demandons l’annulation de ces articles de loi. Nous sommes solidaires d’Ahmet Alim dont nous demandons la mise en liberté.

Signatures à renvoyer
- par mail à
marseille chez cimade.org,
- au tel : 06 25 91 36 51,
- par courrier à
Cimade 8 B rue Jean-Marc Cathala 13002 Marseille.

Premiers signataires :

Jean-Pierre Cavalié et Françoise Rocheteau, responsables régionaux de la Cimade PACA ;


Ahmet ALIM appel à témoignage

Le mardi 8 février 2005, Ahmet ALIM, réfugié politique, Kurde de Turquie, depuis une dizaine d’année, a été arrêté par la PAF de Perpignan à Marseille dans son bureau bd de la Libération. Après une perquisition il a été mis en garde à vue pendant 48h. Le jeudi il a été mis en détention à la prison des Baumettes. Il est accusé d’aide à l’immigration clandestine.

Ahmet ALIM a relevé appel de l’ordonnance le plaçant en détention. Sa demande de mise en liberté sera examinée prochainement à Aix par la Cour d’Appel (Palais Montclar).

Il est important pour lui :

- 1°) que toutes celles et ceux qui le connaissent puissent témoigner de sa personnalité .
Les attestations doivent être écrites à la main, sur papier libre en précisant votre état civil et adresse avec photocopie de la carte d’identité ou permis de conduire, ou passeport. Il n’ y a pas de modèle chaque personne doit témoigner sur ce qui le qualifie le mieux mais elles doivent mentionner la formule :

« J’ai connaissance que cette attestation va être produite en justice et qu’une fausse attestation de ma part m’expose à des sanctions pénales ».

Elles doivent être adressées par courrier à :

Maître HUBERT
23, rue Thiers
13100 Aix en Provence.

- 2°) Un rassemblement se fera devant le palais Montclar à une date prochaine que nous préciserons.

- 3°) Un comité de soutien est en cours de constitution ainsi qu’un communiqué

Pour le comité de soutien à Ahmet ALIM

Philippe Dieudonné

Président de la LDH Marseille Nord-Sud
Tel : 06 33 01 52 95
ldh.marseille.ns chez wanadoo.fr

Retour en haut de la page

CIMADE c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 100

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4475

Ligue des Droits de l’Homme (LDH) Section Marseille Nord-Sud c'est aussi ...

0 | 5 | 10