Une tribune pour les luttes

Communiqué de presse du Comité de soutien de la famille Hamane

Le comité de soutien de la Famille HAMANE organise un rassemblement de solidarité

mercredi 6 juin 2012 à partir de 14h devant la préfecture des Bouches du Rhône

Article mis en ligne le mardi 29 mai 2012

Une audience a été demandée au préfet.

Originaire d’un petit village algérien, la famille HAMANE, composée du couple et de ses trois enfants (l’aînée, âgée de 8 ans, est scolarisée à l’école Franklin Roosevelt, le deuxième, 6 ans, fréquente l’école maternelle Copello et le dernier, né en France, est âgé d’un an et demi) a été poussée à fuir son pays à cause de la violence.

En Algérie, le père travaille pour la fonction publique dans l’aide sociale. A ce titre, il a accès à des informations sur ses concitoyens. En 2005, alors que des actions violentes se multiplient, la famille est l’objet de pressions, puis de menaces, enfin de violences de la part de groupes armés qui veulent obtenir des renseignements que la fonction du père lui permet de connaître. Plusieurs membres de sa famille étant agressés, l’angoisse devient permanente.

Lorsque la maison familiale est attaquée, l’angoisse fait place à la peur : pendant une année entière, leur logement est régulièrement investi par des individus menaçants.

Face à cette insécurité croissante, la famille décide que le père doit partir en France où il a des amis. Comme il trouve du travail, il espère pouvoir faire venir sa famille rapidement. Mais l’agression dont est victime un de ses enfants, ainsi que le harcèlement et les violences subis par son épouse, l’amènent à retourner en Algérie.

Les intrusions se poursuivant, la famille est obligée de se cacher. Vivant dans une terreur permanente, elle n’a d’autre alternative que fuir l’Algérie.

Munie de visas dûment obtenus, la famille arrive en France en février 2010. le couple pense alors pouvoir obtenir le statut de demandeurs d’asile, mais la demande vient d’être refusée et M. et Mme HAMANE viennent de recevoir une Obligation de Quitter le Territoire Français.

Un comité de soutien, regroupant parents d’élèves et enseignants des deux écoles, ainsi que des élus politiques (Patrick Mennucci, Jean-Luc Bennahmias, Sébastien Barles, Jean-Marc Coppola, Marie-José Cermolacce, Morgane Turc et Frédéric Dutoit), s’est constitué autour des membres de cette famille. En effet, il est inacceptable qu’ils soient renvoyés dans un pays où leur vie pourrait être en danger.

A l’initiative du comité de soutien, une pétition, version papier et en ligne, a recueilli plus de 1200 signatures, pour demander que la famille HAMANE puisse obtenir des papiers afin de vivre et travailler librement en France et que les enfants puissent poursuivre leur prise en charge psychologique au CMPP et, comme le prévoit la Constitution française, continuer à bénéficier du droit à l’éducation.

Nous demandons que la famille HAMANE puisse obtenir des papiers afin de vivre et travailler librement en France.

Nous demandons que leurs enfants puissent poursuivre leur prise en charge psychologique au CMPP et, comme le prévoit la Constitution française, continuer à bénéficier du droit à l’éducation.

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Communiqués c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 4265

RESF 13 c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 465