Une tribune pour les luttes

Sortir de la saga électoraliste...

Article mis en ligne le dimanche 3 juin 2012


AVANT d’ALLER VOTER prenez le temps de vérifier le travail effectué par votre député sortant et par son groupe parlementaire, sur le site nosdeputes.fr


Le site regardscitoyens.org réalise le travail de transparence démocratique qui devrait normalement incomber à l’Assemblée nationale (certains députés ne viennent en commission que pour pointer, les sanctions financières sont peu appliquées, etc.)


 Pour en finir avec... 

 « Élections, piège-à-cons » Jean-Paul SARTRE

 dans Les temps modernes n°318, janvier 1973  

 « Les français sont des veaux... ils n’ont que ce qu’ils méritent » De GAULLE

 dans "De Gaulle Mon Père" de Philippe de Gaulle


Nous proposons l’instauration d’une nouvelle Constitution, permettant de : 


- Réinventer la souveraineté populaire avec la création d’une assemblée constituante composée de citoyens indépendants des partis, tirés au sort, et inéligibles aux fonctions qu’ils instituent

En France, comme dans la plupart des pays, le peuple est dépossédé de sa souveraineté par un système électoraliste qui n’aboutit qu’à un simulacre de démocratie qualifiée de « représentative ».

Voir : Etienne Chouard - Le Tirage au sort


- Instaurer le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC), pour renouer avec le « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes »

Voir : Le Référendum d’Initiative Citoyenne


- Remplacer l’actuel pouvoir judiciaire anti-démocratique par un réel pouvoir judiciaire démocratique constitué de magistrats tirés au sort parmi les professions juridiques, pour une durée de cinq ans non renouvelable, et formés lors d’un stage rémunéré à l’Ecole Nationale de la magistrature

Le pouvoir judiciaire actuel est une aberration constitutionnelle qu’il convient de corriger pour instituer la démocratie en France : aujourd’hui, le pouvoir judiciaire est détenu, à vie, par quelques trois milles personnes qui se sont arrogé de fait ce plus important pouvoir, après seulement un passage à l’Ecole Nationale de la Magistrature.

Les pouvoirs exécutif et législatif sont constitués de personnes élues, censées « représenter » le peuple. Il est impératif que le pouvoir judiciaire soit doté lui aussi d’un fondement démocratique pour justifier d’une France réellement démocratique. 

Voir : Le Collectif Justice Pour Tous



Retour en haut de la page

1 Message

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1875