Une tribune pour les luttes

samedi 14 juillet 2012

AIX EN PROVENCE

11 h 30

de 11 h 30 à 12 h sur la place de la Rotonde, 13100 du côté des allées provençales

Cercle de Silence

afin de protester contre l’enfermement des étrangers, les conditions de cet enfermement et les expulsions quotidiennes que nous constatons au mépris total des droits fondamentaux de la personne.

Les quelques gestes positifs que nous avons enregistrés ces derniers jours à propos, d’une part, des enfants qui ne peuvent plus être placés en centre de rétention (circulaire de l’Intérieur du 6 juillet) et, d’autre part, de l’illégalité des gardes à vue pour les étrangers en situation irrégulière (décision de la Cour de Cassation du 5 juillet, suivie le lendemain de deux circulaires de la Chancellerie et de l’Intérieur), sont malheureusement plus que contrebalancés par d’autres signaux négatifs au niveau national et même totalement négatifs au niveau de notre département.

* Ainsi, le placement des familles en rétention est remplacé par l’assignation en résidence jusqu’à 45 jours (même durée que la rétention), c’est déjà peu glorieux, mais pourquoi préciser en plus que cette assignation est renouvelable une fois, ce qui peut la porter à 90 jours ?

* Ainsi encore, devant l’interdiction des gardes à vue, le ministre de l’intérieur entend "proposer un outil législatif qui permette de s’assurer que les étrangers en situation irrégulière regagnent leur pays"... C’est-à-dire un nouveau dispositif exceptionnel qui contournera une fois de plus l’article 13.2 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme affirmant que toute personne a droit de quitter tout pays, y compris le sien.

* Mais c’est par la voix du préfet "délégué pour l’égalité des chances" que nous sommes véritablement éclairés sur la réalité des actes du pouvoir. En effet à la table ronde organisée par ses soins le 10 juillet à Marseille les associations présentes (Fondation Abbé-Pierre, Ligue des droits de l’Homme, Rencontres tsiganes) ont demandé avant toute chose un moratoire sur les destructions de campements Roms dans les Bouches-du-Rhône en attendant des solutions de relogement décentes, résultat, elles on essuyé une fin de non-recevoir absolue, notamment pour le bidonville de l’Arbois dont l’expulsion des habitants peut donc avoir lieu à tout moment à partir du 23 juillet prochain.

Nous devons nous mobiliser plus que jamais sur toutes ces questions et notamment bien entendu sur la menace qui pèse sur les populations Rom de l’Arbois auprès desquelles il est essentiel de témoigner notre solidarité.

Retouvons-nous nombreux aux Allées Provençales samedi prochain 14 juillet à 11h30 pour réunir un cercle de silence significatif en ce jour de fête républicaine.

* A Noter aussi : les 174 cercles de silence de France se sont mis d’accord sur un texte de pétition au nouveau gouvernement (cf. site http://www.placeauxdroits.net/cercle)

Rappel : Le Cercle de Silence d’Aix-en-Provence est composé de citoyen (ne)s et de membres engagés individuellement au sein de divers mouvements et associations qui le soutiennent :
ACAT Aix, AIX-SOLIDARITE, AJC Amitié Judéo-Chrétienne Aix, AMNESTY International Aix, ASTI d’Aix-Marseille, ATMF Pays d’Aix, ATTAC Pays d’Aix, CADTM Aix, CCFD-Terre Solidaire Aix, CIMADE Pays d’Aix, EMMAUS Cabriès, ENTRAIDE de l’ERF l’Eglise réformée de France Aix, FPPA Féminin Pluriel en Pays d’Aix, FRATERNITE FRANCISCAINE Aix, LDH Ligue des droits de l’homme Aix, MAIS International, OMI Missionnaires OBLATS Aix, PASTORALE DES MIGRANTS Aix, RELAIS ST DONAT, REPAIRE DU PAYS D’AIX, RESISTER Aujourd’hui, RESF13, SECOURS CATHOLIQUE Aix, SAF Syndicat des Avocats de France Aix.

Agenda de la semaine

vendredi 28 novembre 2014

samedi 29 novembre 2014

lundi 1er décembre 2014

mardi 2 décembre 2014

mercredi 3 décembre 2014

jeudi 4 décembre 2014

vendredi 5 décembre 2014

samedi 6 décembre 2014

mardi 9 décembre 2014

vendredi 12 décembre 2014