Une tribune pour les luttes

jeudi 19 juillet 2012

MARSEILLE

20 h 30

20 h 30 à l’Équitable Café, 54 cours Julien, 13006

Le MRAP 13 vous invite à marquer le 50e anniversaire de la révolution algérienne

« Dissimulation d’un massacre », de Daniel Kupferstein

Projection-débat-rencontre avec le réalisateur

17 octobre 1961 : dissimulation d’un massacre
Les 17 et 18 octobre 1961, lors d’une manifestation non-violente contre le couvre-feu qui leur était imposé, des dizaines d’Algériens étaient assassinés à Paris par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs, sous couvert du préfet de police Maurice Papon. Pendant quarante ans, ce crime a été occulté ; Pourquoi cette histoire a-t-elle été dissimulée ?
Dans quelles conditions, au nom de quelles raisons, des responsables d’un État démocratique ont-ils caché l’ampleur et la gravité de tels événements ?
Au moment où l’Assemblée nationale reconnaissait que la guerre d’Algérie avait eu lieu, ce film contribuait à faire que les événements du 17 octobre 1961 retrouvent toute leur place dans notre mémoire collective.
Grâce aux témoins, aux manifestants et à des jeunes d’origine algérienne, Daniel Kupferstein, en réalisant de documentaire de 52 minutes sorti en 2001, insistait sur la mémoire de cet événement dans la société française.