Une tribune pour les luttes

Vidéo de la manifestation du lundi 9 juillet devant le conseil municipal d’Aix à l’appel du Caddris

Pas de changement pour les Rroms

par Dominique Idir

Article mis en ligne le jeudi 12 juillet 2012

à voir sur :
www.dailymotion.com/video/xs4d05_pa...


C’est la misère qu’il faut écraser, pas ses victimes !

Les Roms du bidonville de Vasarély ont été expulsés par la force publique le 26 juin au petit matin. Tous les témoins de cette intervention l’ont indiqué : Personne n’avait de solution pour accueillir les populations. L’appel des mères, qui réclamaient désespérément un abri pour leurs enfants et leurs bébés, est resté sans réponse. Les personnes, alors présentes sur le camp, déambulent maintenant dans la ville.

Avec une intervention policière, dans la droite ligne du discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, le nouveau pouvoir ne sort pas grandi de l’écrasement, par les pelleteuses, du bidonville de Vasarély. Cet acte est aussi un soutien, de fait, aux errances politiques de la municipalité JOISSAINS « qui ne veut plus un seul Rom sur sa commune ». Les démocrates, républicains, humanistes, et tout particulièrement celles et ceux qui ont voulu le changement, ne peuvent se satisfaire d’une telle situation !

Aussi nous lançons un appel pour que ce même scénario soit évité sur l’Arbois.
Ce campement est beaucoup plus grand que celui de Vasarély. Les conditions d’évacuation, de plusieurs centaines de personnes, à proximité d’une voie rapide, seraient tout particulièrement dangereuses.

Mais ce n’est pas un bidonville que nous défendons ! En l’absence de solutions nous refusons que le travail de scolarisation, de protection maternelle et infantile, de soutien social soit réduit à néant par l’action des pelleteuses. Le CADDRIS demande à l’État et au Conseil Général des Bouches-du-Rhône (en partie propriétaire des terrains de l’Arbois), de créer une solution d’accueil digne avec de l’eau, de l’électricité et des sanitaires.

À quelques jours de l’échéance d’expulsion de l’Arbois, prévue autour du 23 Juillet, il est temps de retrouver le sens commun. Plus que jamais les pouvoirs publics (ville, conseils général et régional, État, Europe) doivent coopérer et arrêter des solutions durables. En matière de solidarité, il est vraiment urgent de changer !

À l’occasion du Conseil Municipal et pour soutenir ces revendications, nous vous demandons de vous rassembler le lundi 9 Juillet à 17 h 30, place de la Mairie, à Aix-en-Provence.

Collectif Aixois pour les Droits et la Dignité des Roms, des Immigrés et des Sans-Papiers (CADDRIS) - Les adhérents du CADDRIS : Aix écologie, Aix-Solidarité, Alternatifs 13, Amnesty groupe 133 d’Aix en Provence, Association de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés, Association des Travailleurs, Maghrébins de France, ATTAC Pays d’Aix, CFDT du Pays d’Aix, EMMAUS Cabriès, Europe Ecologie Les Verts Pays d’Aix, Féminin(s) Pluriel(s) en Pays d’Aix, Jeunesse Communiste d’Aix-en-Provence, Les Jeunes Ecologistes Aix-Marseille, Ligue des Droits de l’Homme, MAIS International, MRAP Aix, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti Communiste Français - Aix, Parti de Gauche, Partit Occitan, Parti Socialiste, Rencontres Tsiganes, Réseau Education Sans Frontières 13, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, Tous Ensemble Pour Aix, Union des Étudiants Communistes, Union Pour Aix, Union locale de la Confédération Nationale du Logement du Pays d’Aix, Unis pour un Monde Solidaire...
impression

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Luttes c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 760