Une tribune pour les luttes

Approches Cultures et Territoires, en partenariat avec le Centre de ressources et de documentation de Rencontres tsiganes

En vacances avec les Roms (juillet 2012)

Article mis en ligne le mardi 31 juillet 2012


    Il y deux ans, le Président de la République prononçait le "Discours de Grenoble" et s’engageait au "démantèlement" des "implantations sauvages de campements de Roms". 

    Depuis, le Président a changé. La situation des Roms en France, pas vraiment. Mais les Roms, ce ne sont pas que des bidonvilles et des démantèlements, c’est aussi une histoire et une culture. Cet été, Approches Cultures et Territoires, en partenariat avec le Centre de ressources et de documentation de Rencontres tsiganes, vous invite à partir en vacances avec les Roms, à la découverte d’une culture, d’une littérature ou de musiques souvent ignorées.



    Qui sont les Roms ? Un peu d’histoire...

    Roms, Gens du voyage, Tsiganes... dans les discussions, dans la presse et même parfois dans le langage administratif, les termes se confondent. Un peu d’histoire et quelques définitions...

    Roms en (bidon)villes

    Livre et enregistrement audio de la conférence de Martin Olivera, ACT, mai 2012
    Dans l’introduction de sa conférence, Martin Olivera revient sur la "tsiganologie", l’émergence et la définition de ces termes. Indispensable pour y voir plus clair.

    Les migrations des Rroms à l’époque contemporaine : motifs, enjeux et réactions
    Alain Reyniers, Colloque du MRAP, novembre 2005

    Entretien avec Patrick Williams. La langue, la culture et la vie des Roms-Tsiganes en France (pdf)

    Marie Raynal, VEI n°159, décembre 2009

    Opre Roma... nos concitoyens Rroms
    Exposition, Ligue des droits de l’Homme, Médecins du Monde et Solidarité Laïque

    Le bateau en carton
    Film documentaire de José Vieira, Zeugma Films, 2010

    Marseille-Manarade A/R
    Court-métrage de Pilar Arcila, en ligne, Ab Joy Production, 2011

    Littérature

    Femme tsigane libre et rebelle, bohémien vagabond,... La littérature européenne ne manque pas de figures romantiques de ce type. Mais les Roms aussi écrivent : à la découverte d’une littérature rom méconnue et bien plus riche qu’on le soupçonne souvent.

    « N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures »
    Enregistrement audio de la rencontre avec Jean-Pierre Liegeois, lecture et concert manouche, ACT - Libraires à Marseille, 30 octobre 2010

    Images et présences tsiganes dans la création artistique et littéraire : première partie, deuxième partie
    Entretiens avec Claude Mouchard, Henriette Asséo, Martin Smaus, Tiphaine Samoyault, Colloque "Un malentendu européen", France Culture, 2011 

    "Nous voulons parler. Nous voulons qu’ils nous entendent." (pdf)
    Deike Wilhem, Études tsiganes n°43, 2010

    Écriture et subjectivation politique. Les mots du dehors
    Cécile Canut-Hobe, Études tsiganes n°43, 2010

    Musique

    Des fanfares ? Bien sûr, mais pas seulement. 

    Roms et Gitans en Provence. Un patrimoine culturel et humain à sauvegarder
    Enregistrement audio de la Table ronde de l’Arcade PACA, mars 2011

    Musiques et cultures du monde Rom, Manouche et Gitan en Provence-Alpes-Côte d’Azur
    Dossier de ressources culturelles et sociales, ARCADE, avril 2011

    Les "voleurs intelligents" ou l’éthique de la créativité selon les musiciens professionnels tsiganes de Roumanie
    Victor A. Stoichità, Gradhiva n°12, 2010

    Latcho Divano

    Festival des cultures tsiganes, depuis 2006, Marseille et alentour

    À lire, à découvrir...

    En manque d’idées pour l’été ? Le Centre de ressources et de documentation de Rencontres tsiganes vous propose une sélection d’ouvrages parmi les plus connus de la littérature rom.

    Sur approches.fr, vous pouvez à tout moment consulter les ressources disponibles sur les Roms ou les Gens du voyage.

    ***

    Ce dossier thématique a été élaboré en partenariat avec le Centre de ressources et de documentation de Rencontres tsiganes.

    Ouvert depuis février 2011, ce centre a pour vocation de faire découvrir, mieux connaître les cultures tsiganes ; mettre en valeur ces cultures dans leurs dimensions européenne et universelle.
    Ses missions :

    • Constituer un fonds documentaire sur les cultures tsiganes (livres, revues, documents sonores, photos, films, articles de presse …).
    • Permettre l’accès, à tous publics, de ce fonds (en consultation ou en prêt).

    • Constituer une base de données (consultable sur un site internet) recensant toutes les structures travaillant dans le domaine culturel, social sur les tsiganes.
    • Organiser, promouvoir, être partenaire de manifestations autour des cultures tsiganes : expositions, conférences, tables rondes, concerts...
    • Rendre compte de l’actualité nationale et internationale concernant les Tsiganes/Gens du voyage.

    • Travailler en réseau avec d’autres structures associatives localement et nationalement.
    • Proposer des modules de formation aux publics en relation avec les tsiganes (enseignants, personnels soignants, travailleurs sociaux etc...) afin de leur apporter une connaissance de ces populations qui dépasse les habituels clichés et préjugés.

    Contact : Caroline Godard, crd.rencontrestsiganes@gmail.com

     


Les précédents dossiers documentaires d’ACT sont accessibles sur approches.fr.


Suivez toute l’actualité d’ACT sur Facebook et Twitter.

Retour en haut de la page

2 Messages

  • Le 17 juillet 2012 à 12:10, par

    49 prêtres et diacres du diocèse de Marseille ont écrit au sénateur-maire UMP Jean-Claude Gaudin pour dénoncer les expulsions "intolérables" des familles Roms

    « Quand ces personnes ont trouvé un lieu un peu stable, quand les associations commencent à mettre en place des actions de scolarisation, de nettoyage de terrain, il n’est pas rare qu’elles en soient délogées souvent brutalement »...

    « Ces expulsions ne sont pas suivies de solutions de résidences convenables et durables. Cela ne fait que déplacer les problèmes... et les personnes »... et c’est de l’« acharnement »...
    AFP

    Entre 1.500 et 2.000 Roms vivent en situation de grande précarité dans la cité phocéenne. Fin mai, l’association Médecins du Monde (MdM) a saisi le Défenseur des Droits, Dominique Baudis, estimant que les Roms de Marseille étaient, plus qu’ailleurs, harcelés et privés de soins, et demandant l’« arrêt des expulsions sans proposition de relogement acceptable ». (Le Parisien)

  • Le 24 juillet 2012 à 18:32, par Christiane

    24-07-2012

    http://www.lamarseillaise.fr/social...

    Suite à la décision d’Expulsions de justice des tribunaux, la menace d’évacuation des habitants des campements du Plateau de l’Arbois et de Château-Gombert était effective depuis lundi.

    « Nous sommes inquiets, lâche Jean Sicard de Rencontres tziganes à Marseille, les tribunaux ont rendu leur jugement d’expulsion et nous-nous attendons à être sollicités d’un instant à l’autre. ».
    A Aix-en-Provence comme à Marseille, les tribunaux poursuivent à la demande des élus, l’expulsion des familles roms. Suite à la plainte déposée par la Maire d’Aix-en-Provence à l’encontre des familles, qui vivent sur le plateau de l’Arbois, le tribunal a rendu un jugement d’expulsion, exutoire dès le 23 juillet au matin.
    A Marseille, les Roms du campement de Château Gombert dans le 13e arrondissement, sont expulsables depuis le 21 juillet. « Les forces de police peuvent débarquer à tout moment pour appliquer l’expulsion », déplore Marc Durand de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH).
    Les diverses manifestations devant la mairie de Marseille comme celle d’Aix ne semblent malheureusement indigner personne et « Monsieur Gaudin et son adjoint Monsieur Bourgat réaffirment que ces familles sont traitées de manière humaine et que seule la responsabilité du gouvernement est engagée », continue Marc Durand, qui laisse augurer une expulsion des familles de l’Arbois « dès mercredi ou jeudi matin ».

    Un nouveau coup dure après « les Roms de Vasarely ». Sur le Plateau de l’Arbois, ce ne sont pas moins de 400 personnes, dont « un bon nombre d’enfants, de nourrissons et des personnes malades », qui seront chassés par les forces de l’ordre selon Hélène Mayer du Secours Catholique, qui lance un appel à la mobilisation avec le collectif d’associations (Rencontres tziganes, LDH, La Pastorale des Tziganes et gens du voyage, Médecins du Monde, Addap 13...). Si Beaucoup ont déjà déserté le campement hier suite à l’annonce relative à l’expulsion, il reste tout de même 150 personnes sur le plateau selon les associations, qui invitent « les personnes individuelles, qui soutiennent ces familles à manifester leur indignation et leur réprobation devant le traitement déshumanisant infligé à ces personnes. ».

    Elles seront donc là pour témoigner et seulement témoigner de l’expatriation manu militari du plateau de l’Arbois.
    « Le campement sera certainement bouclé, nous n’aurons pas le droit d’entrer d’y pénétrer et n’aurons pas l’opportunité de communiquer avec les familles », déclare le militant de la LDH accusant cette « chasse aux Roms à Marseille, constante, implacable, des mois durant, cassant tout le travail des associations et poussant les personnes à vivre sur les trottoirs pour les poursuivre encore ». Et de pointer le manque de volonté politique à trouver des solutions pérennes pour les populations les plus pauvres « que l’on traite comme des sous-hommes ».

    Emmanuelle Barret

Retour en haut de la page

Thèmes liés à l'article

Analyse/réflexions c'est aussi ...

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 1870